Aller au contenu


Photo
- - - - -

Avez-vous des histoires vraies à raconter ? C'est ici !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
23 réponses à ce sujet

#11 Notpa

Notpa

    Modérateur

  • Modérateur [Notpa]
  • 25 763 messages

Posté 23 mars 2010 - 08:03

Poutoupoute dixit :

raaaa faut qu'un jour je prenne le temps de vous raconter une reel histoire que j'ai vécue !!! pfiou rien que d'y penser j'en ai un frisson --'

Alors Poutoupoute, on attend toujours que tu nous donnes des frissons !
  • 0

PUBLICITÉ

    Annonces Google

#12 Pang

Pang

    Godlike Member

  • Membres
  • 3 265 messages

Posté 29 mars 2010 - 01:07

Voici quelques mois, je prends un caillou sur le pare-brise.
Crack, cet impact plus gros qu'une pièce de trois euros implique le remplacement du pare-brise.

Je me rends donc dans un de ces magasins spécialisé, voyez vous ?

La réparation est longue, je n'ai pas d'autre moyen de locomotion, je dois rester dans la salle d'attente pendant la réparation de mon véhicule, entre la machine à café et la table basse sur laquelle sont exposés quelques hebdomadaires éprouvés.

Je sors mon laptop dans l'espoir de trouver quelques réseaux avec lesquels je pourrait me distraire un peu. Effectivement, y'a de la matière. Je me concentre sur un réseau que je reçois particulièrement bien, en wifi mais avec un espèce de système radius fort mal paramétré.
Tapote, analyse, MAP, fingerprint, connecte... Douze minutes plus tard, j'arrive sur une page d'administration d'une centrale XEROX, avec mot un de passe mais terriblement trivial !
Je teste les diverses fonctions du périphérique à tout faire :

- Envoie de fax : ok
- Consultation des factures de la journée : ok
- Edition/Modification/Impression/effacement des factures de la journée : ok
- Consultation des adresses, numéro de téléphone des fournisseurs ainsi que des clients : ok
- consultation et modification de l'emploi du temps collaboratif du garage : ok
- Consultation en FTP des factures de tous les garages de toute la france présentent sur le serveur central du siège social : ok
- Consultation des messages téléphonique présent sur le répondeur : ok
.
.
.

Discrètement, j'aborde le responsable du magasin pour lui faire part de cette hérésie.
Il regarde d'abord par quel genre de fil mon ordinateur est relié à son réseau.
"Y'a pas de fil, tout passe par les airs en wifi"
Il affiche alors un sourire rappelant celui de l'entourage de Ératosthène lorsqu'il leur annonça que la terre est ronde.

Pour l'en convaincre, j'imprime la facture du client qui me précède. Il rit, sans vraiment se rendre compte que cet état est très préjudiciable pour son garage, voir même la société entière vu le peu de protection pour se connecter au site FTP du siège social.

Et c'est là qu'il me demande simplement si toutefois j'avais la possibilité de...
non je peux vraiment pas l'dire, mais je lui répond que je peux pas faire ça parce que c'est mal !!
Il dit qu'il va faire remonter l'information puis il m'offre un café, pas terrible d'ailleurs, celui qui donne envie d'aller aux wc juste après la deuxième gorgée.


Trois mois plus tard, paf un autre caillou > pare-brise.
Je vais dans le même garage, je ressors le même laptop, je tape les mêmes mots de passes, je renouvelle la même expérience... mais cette fois je suis épargné de solution liquide gout café.

Peut être que la poste n'a pas encore distribué le courrier de remonté d'information ?

Modifié par Pang, 29 mars 2010 - 01:10 .

  • 0

#13 poutoupoute

poutoupoute

    Member

  • Membres
  • 61 messages

Posté 29 mars 2010 - 07:24

Nous sommes en Zélande au mois de juillet 2004.

Je fais mon exercice pratique 2 en Plongée sous-marine sur 5.

Il y a grand soleil, dur dur de s'habiller tellement la sueur nous fait coller les combis à la peau.

Arrivés dans l'eau nous allons mieux (mon moniteur et moi), il me rappelle les exercices que je devrai faire, les consignes de sécuritées (toujours le répéter ça aide et ça rafraichi la mémoire) et nous nous mettons d'accord pour ne faire que 30 minutes de plongée car j'étais pas très en forme a cause de la chaleur.

Nous commençons donc à descendre.

La mer est chaude mais à certains moments fraiche, ça fat du bien comparé à là chaleur d'au dessus. Nous rencontrons le plus vieux homard de zeelande (je me demande si c'est pas le plus grand d'europe... me renseignerai un jour), des petites plies, des crevettes, un syngnathe (hippocampe tout droit), des chabots, des bernard-l'ermite et un grand macropode (sorte de crabe). A oui, j'ai oublié de dire que mon père adoptif plongeait aussi et parfois prenait des photos sous l'eau pour l'album souvenir.
Je vois donc un Flash, j'enlève mon détendeur et souri (tchiiiiizzzzz). 1 foi, 2fois, 3 fois... etc etc.. C'est bien joli mais zut j'arrête il m'énerve! Le moniteur me fait signe de remonter car ça fait 25 minutes que nous sommes dans l'eau. Puis d'un coup un violent courant nous emporte a 5m en arrière, réflexe de mon moniteur s'accrocher au rocher, je fais de même. C'est que ça secoue fort !

Je me demande ce qu'il se passe, mais sous l'eau dur de demander sans paroles et sans mains...

Alors je le suis, Nous remontons doucement mais surement ! Arrivés a 5m de profondeur je comprends tout ! Dehors il y a tempête, et pas une petite ! Marc, mon moniteur, me fait comprendre que je dois enlever mon gilet et ma bouteille, je panique car, sans bouteille je sais plus respirer, sans gilet je coule ! et puis... et lui?

Il s'ennerve (ça se voit avec les bulles qui sortent de son détendeur, elles sont plus grosses lol) alors j'obéis et je remonte a la surface.

Et là Mon Dieu !
Grosse tempête avec gros grêlons (un tout petit peu plus petit que des clémentines...)

La foudre qui tombe pas loin de là ou je suis, je rampe en remontant la digue pour aller rejoindre mon père adoptif. Il me voit et comprend que nous sommes dans le problème, il crie (pour que je l'entend car le vent était violent) "Monte dans la camionnette et bouge pas". Il court vers mon moniteur qui entre temps était sorti de l'eau avec mon matériel et le sien, mais... encore dans l'eau au cas ou la foudre viendrait vers lui.

Pour finir ils arrivent a la camionnette et nous filons droit vers la caravane pour nous sécher et nous remettre de nos émotions.

J'ai eu vraiment peur cette fois là.

J'avais dit j'arrête je peut plus recommencer ça... mais le mois d'après au même endroit
j'ai fais ma 3ème plongée et depuis je plonge toujours.

Je m'en souviendrai toujours :P
  • 0

#14 poutoupoute

poutoupoute

    Member

  • Membres
  • 61 messages

Posté 09 avril 2010 - 09:39

on réclame mon histoire... et même pas de suite pffff je met plus d'histoire naaaa
  • 0

#15 Notpa

Notpa

    Modérateur

  • Modérateur [Notpa]
  • 25 763 messages

Posté 10 avril 2010 - 09:43

Mais non Poutoupoute ! Faut pas pleurer ! Il y a à ce jour 671 personnes qui ont lu ton histoire qui fait froid dans le dos ! Mais tu ne crois pas que tu aurais eu 671 réponses !!!?? Allons, ne te contraries pas. Je n'ai jamais fait de plongée (j'oublie l'heure de snockerling que j'ai faite dans la mer des Caraïbes. Magnifique ! Mais on ne plongeait pas bien profond avec un tuba et des palmes..

Bref, pour te consoler, je vais t'en raconter une bien bonne. Rien que pour toi !

Les Crevettes radioactives:

Dans les années 70, je travaillais pour le CEA (Commisariat à l'Energie Atomique). Mon boulot était d'écrire un programme qui traitait les données de relevés en mer après explosion nucléaire à Mururoa puis sortait un graphique sur une table traçante. Le pics hors norme sortaient en rouge, les autres en vert. Les scientifiques sur place effectuaient des prélèvements de poissons et de crustacés pour en analyser la teneur en radio-activité, en fonction de la distance du point d'explosion et nous transféraient leurs données. Rassurez-vous, nous n'avons jamais eu de radio-activité hors normes.

Comme les données étaient toujours faibles, nous décidâmes de faire un blague à notre chef. Des chevrettes de Tahiti (sorte de petite crevette) avaient un taux normal de radio-activité. Nous multipliâmes les valeurs par 10, ce qui fit sur mes graphiques des pics énormes, bien au delà de la dose létale ! Pour affirmer nos chiffres, nous avions récupéré à la cantine d'innocentes crevettes grises qui nous avions mis dans une éprouvette avec un peu d'eau. Nous courûmes voir notre chef :
- Chef ! Regardez ! C'est affolant ! Il y a des crevettes hautement radio-actives sur le graphique ! Les techniciens de Mururoa nous les ont envoyés pour confirmation !
Notre chef fut effaré, et eut un recul lorsque nous lui donnâmes l'éprouvette contenant les crevettes pseudo-radio-actives.
- Vous êtes fous les gars ! Mettez-moi ça dans le coffre plombé !

La petite blague dura 5 minutes puis nous avouâmes à notre pauvre chef notre supercherie. Il rigola bien, en disant :
- Pas mal les gars. Mais vous m'avez foutu un peu la trouille ! Je m'en souviendrai !

Oh oui il s'en souvint ! Le vendredi soir, une fois tout le monde parti, il déposa dans la conduite de chauffage (nous étions chauffés à air pulsé) au moins 500 grammes de crevettes (qui venaient elles aussi de la cantine). Tous le week-end, de l'air chaud passa sur ces malheureux crustacés, dégageant une odeur fétide et insoutenable. Il nous fut impossible de rentrer dans notre bureau le lundi matin : tout puait d'une façon atroce ! Il fallut laisser nos fenêtres ouvertes toute la journée pour retirer cette odeur infecte (après avoir retiré les crevettes de leur gaine de chauffage !).

Bref, il s'était bien vengé, le chef !!!


Alors, Poutoupoute, ça va mieux maintenant ?

Biz

Notpa01

Modifié par Notpa01, 10 avril 2010 - 09:58 .

  • 0

#16 poutoupoute

poutoupoute

    Member

  • Membres
  • 61 messages

Posté 10 avril 2010 - 07:24

excellent le chef ! loool

merci pour cette bonne rigolade ! :P
  • 0

#17 manly

manly

    Extrem Member

  • Membres
  • 555 messages

Posté 16 octobre 2010 - 12:23

Oui merci.
rha Julie, tu oublies de dire que pendant ce temps, je jouais à miss tee-shirt mouillé sur la table du jardin pour enlever cette fichue toile de tente de jardin qui menaçait de se transformer en cerf-volant. Heureusement que je ne suis pas légère comme un fétu de paille, sinon j'aurais fait du parachute ascensionnel. C'est que quand ça souffle là bas, c'est pas rien.
Sympa le coup des crevette notepad.
Et comme ça, ça fait un petit up :bigglasses:
  • 0

#18 Notpa

Notpa

    Modérateur

  • Modérateur [Notpa]
  • 25 763 messages

Posté 17 octobre 2010 - 11:29

Hello Manly !

J'attendais une petite historiette pour relancer cette suite ! Bon, puisque tu as réveillé cette série, j'ai encore une autre histoire (j'en ai plein d'autres, y compris à Bruxelles (tu connais ?), mais ça, c'est pour plus tard, s'il y a une autre histoire. Je ne vais pas remplir cette rubrique (à brac comme dit mon ami Gotlieb) à moi tout seul, non ?

Cognac ou Brandy ?

Je suis allé souvent en Californie (il y a pire comme coin !), environ une 15zaine de fois pour le boulot. Je faisais partie de la filiale française d'un fournisseur de logiciels pour Mainframes IBM dont l'un des labos se trouve à San Bernardino, situé à environ 100km à l'ouest de Los Angeles. J'avais trouvé un resto français où je me rendais chaque fois (il s'apelle "Le Rendez-vous"). Isabelle et Jean-Pierre, les patrons, étaient ravis de voir un compatriote, surtout quand je leur amenais du café français, celui des ricains est tellement infect ! Bref. Je me trouvais seul à ma table, et discutait avec Isabelle lorsqu'elle avait 5'. A un moment, le monsieur de la table d'à coté qui était avec sa femme, vint vers moi et me demanda si j'étais français. Réponse affirmative de ma part. Alors il m'invita à sa table pour parler de la France qu'il aimait beaucoup mais n'y avait jamais été. (Je vous fais grâce de la VO et je mets tout le texte en français pour ceux qui parlent mal la langue d'Hemingway). Il me donna sa carte de visite : Mr Jeffrey xxx (j'ai oublié son nom), importateur exclusif des voitures Subaru pour la Californie. Nous discutâmes pas mal de temps.

Au bout d'un moment, il me demanda :

- Puis-je vous poser une question ?
- Bien sûr. Allez-y
- Quelle est la différence entre un cognac et un brandy ?

Je lui expliquais alors que le cognac est issu d'une région bien précise de la France, que plusieurs grands noms étaient mondialement connus, etc etc. et que les brandy sont de pâles imitations de notre cognac national.

- OK me dit Jeffrey, on va vérifier vos dires.

Jeffrey commanda alors à Isabelle tous ses cognacs et tous ses brandy. Une quinzaine au total. Et nous testâmes tout ! A la fin, Jeffrey me dit que j'avais raison, le cognac français est incomparable. Il paya tout, y compris mon repas.

J'avoue que je rentrais à mon hôtel les fenêtres de ma voiture toutes ouvertes pour avoir de l'air frais et laissais un œil fermé pour ne voir qu'une bande blanche ! Et le lendemain matin, quelle gueule de bois ! Méfiez-vous de ricains qui vous proposent des comparaisons vinicoles !
  • 0

#19 manly

manly

    Extrem Member

  • Membres
  • 555 messages

Posté 17 octobre 2010 - 12:23

mdrrrrrr

Image IPB
  • 0

#20 poutoupoute

poutoupoute

    Member

  • Membres
  • 61 messages

Posté 20 octobre 2010 - 12:56

trop trop fort ! :ptdr:
  • 0









Sujets similaires :     x