Aller au contenu






- - - - -

aide et descripstion du ccc de ati .

Posté par eikichi, 17 juillet 2006 · 330 visite(s)


Une fois le ccc installé et après avoir redémarré votre PC, vous pouvez dés lors lancer le Catalyst Control Center de trois façons différentes, à savoir :

Soit double cliquer sur l'icône Catalyst Control Center crée sur votre bureau
Soit grâce à l'icône dans la barre de lancement rapide (à coté de l'horloge)
Ou encore un click droit sur le bureau

Au final, quelque soit votre choix, vous obtiendrez sur votre bureau l'image suivante :

Le premier menu des paramètres graphiques que vous rencontrerez "Bienvenue" est le menu d'accueil où comme vous pouvez le constater vous sont proposés différents liens pointant vers le site ATI et pour être plus précis :

Pour télécharger les mises à jour des pilotes
Contacter le service clientèle
Envoyez vos commentaires à ATI
Visitez le site ATI.com



Image IPB

Ensuite nous allons donc commencer par l'onglet Affichage qui vous permettra d'afficher les différents réglages mis à votre disponibilité :

Image IPB

Affichage standard (de base) : C'est l'affichage que nous pourrions appeler basique car il n'offre que très peu de réglages, il est donc conseillé aux personnes novices qui ne voudraient pas perdre de temps dans des réglages que nous qualifierons de peut être "trop" compliqués dans ce cas précis.

Affichage avancé : Ce que nous pouvons dire de l'affichage avancé, c'est qu'il vous permet d'accéder à tous les réglages que propose le Catalyst Control Center pour une utilisation optimale.

Affichage personnalisé : Cet onglet vous permet d'activer l'affichage personnalisé lorsque vous aurez au préalable défini un affichage personnalisé (voir onglet : Définir un affichage personnalisé)
Définir un affichage personnalisé : cet onglet vous permet quant à lui de définir votre propre affichage selon vos besoins, c'est à dire que vous pouvez choisir les options que vous souhaitez voir apparaître lorsque votre panneau Catalyst Control Center est lancé. A vous de décocher ou cocher les options selon votre choix.

Le second menu des paramètres graphiques "Centre d'information" comprend deux sous menus :

Logiciel graphique
Matériel graphique

Ces deux sous menus vous donnent simplement des renseignements sur la version des pilotes que vous utilisez ainsi que sur votre carte graphique.

Image IPB

Image IPB

Ensuite le menu "Gestionnaire d'affichage" qui vous permet quant à lui de retrouver les différents affichages disponibles sur votre configuration tel que votre moniteur principal, ou encore votre "second" moniteur ou même votre téléviseur.

Image IPB

Comme vous pouvez le voir, un bouton vous permet de détecter les moniteurs branchés sur votre PC, de plus vous avez le loisir d'identifier et ce grâce à un numéro, quel est votre moniteur principal.


Ensuite, sur la partie du bas de l'image vous retrouverez quelques réglages concernant l'affichage actuel de votre moniteur tel que :

La résolution
Qualité de la couleur
Taux de rafraîchissement
Rotation


Le menu suivant "Options d'affichage" vous permet par exemple de changer le taux de rafraîchissement de votre moniteur ou encore de choisir entre une détection automatique ou manuelle de vos différents affichages et enfin pour terminer, vous pouvez forcer une détection de votre téléviseur si celui-ci n'était pas détecté correctement.

Je ferai un complément pour activer la tv en mode clone et théatre à part

Image IPB


Au menu "Propriété du panneau numérique" qui se compose de trois sous menus :

Attributs
Couleur AVIVO
Support HDTV


Le menu "Attributs" vous donne avant tout des informations relatives à votre moniteur tel que le nom de l'affichage, la résolution et le taux maximum de rafraîchissement de votre moniteur, mais vous permet aussi d'adapter l'image à la taille du panneau ou encore utiliser des réglages centrés, pour terminer, les possesseurs de cartes graphiques avec sortie(s) DVI (non disponible sur la série Radeon 9500) ont à leur disposition deux options, "Réduire le fréquence DVI sur les écrans hautes résolutions" c'est à dire que si votre moniteur est réglé sur une résolution élevée et que vous rencontrez des problèmes d'affichages, vous pouvez dés lors cocher cette première option, s'en suit la seconde option "Alterner le mode opérationnel DVI" qui elle peut être cochée si vous rencontrez un problème de corruption de l'affichage sur votre panneau numérique.
Sur la capture ci dessous tout n'est pas affiché sachant que mon crt date un peu

Image IPB

Le menu "Couleur AVIVO" vous permet de définir la teinte, la saturation et la température de couleur pour tous les affichages activés et utilisés (un ou deux moniteurs).

Image IPB

Le menu "Support HDTV" cette option permet d'utiliser ou non les modes 720p et 1080i qui sont avant tout destinés aux possesseurs de cartes graphiques prenant en charge le HDTV. (Nous ne développerons pas plus à ce sujet puisqu'il vous suffit simplement de cliquer sur l'image ci-dessous pour connaître toutes les subtilités de cette option).

Image IPB

Voici la partie de l'article que je qualifierai très intéressante pour les joueurs que nous sommes puisque nous allons parler ici des réglages 3D de vôtre carte graphique et ce au niveau des jeux vidéo, ces réglages vont bien évidemment avoir une influence au niveau de la qualité graphique de l'environnement, de la fluidité et de la jouabilité.

Votre panneau de contrôle Catalyst Control Center vous propose donc les sous menus (réglages) suivants :

Paramètres standard
Anticrénelage
Anticrénelage adaptif
Filtrage anisotrope
Catalyst AI
Niveau de détail du mipmap
Tous les paramètres
Propre à l'API


Le menu "Paramètres standard" permet d'ajuster les performances générales du système, la qualité globale de l'image 3D ou un équilibre des deux, maintenant à vous de choisir le réglage approprié selon vos besoins et applications. Dans nôtre cas ce sera "équilibré" et là encore vous pourrez voir en temps réel vos changements via l'animation 3D de votre CCC.

Image IPB

Le second menu "Anticrénelage" ou aussi appelé communément "Anti aliasing" permet de lisser les contours irréguliers d'objets 3D courbés ou d'objets avec des bords en diagonale, et ce afin d'éliminer le phénomène très connu sous le nom "d'effet escalier".

Trois niveaux d'Anticrénelage vous sont proposés dans ce menu, soit 2x 4x ou 6x :

Anticrénelage 2x : Ce niveau d'anticrénelage sera utilisé de préférence lorsque l'image 3D est animée et que l'homogénéité des mouvements est l'élément essentiel, c'est à dire lorsque vous recherchez plutôt la performance que la qualité.

Anticrénelage 4x : Nous pouvons dire de ce niveau d'anticrénelage qu'il vous propose un juste milieu entre la performance et la qualité.

Anticrénelage 6x : Vous utiliserez ce niveau d'anticrénelage de préférence lorsque le but premier est d'avoir des objets 3D extrêmement détaillés et réalistes, bien évidemment cela au détriment de le fluidité de l'application en cours (Jeux ou applications).
Dernier point de ce menu, activer ou non l'"Anticrénelage temporel", pour être plus précis, l'anticrénelage temporel vous permet d'augmenter la qualité de l'image sans pour cela affecter les performances, et ce en prenant moins d'échantillons d'image mais à une vitesse plus élevée.

Image IPB

Voici donc arrivé au menu "Anticrénelage Adaptif", nous dirons de l'anticrénelage adaptif qu'il permet à la fois l'échantillonnage multiple (MSAA) et le super échantillonnage (SSAA) aux objets 3D, plus être plus précis, vous pouvez utiliser l'anticrénelage adaptif dans le but d'améliorer justement la netteté des contours et d'affiner les détails 3D, de plus cette technique vous donnera d'avantage de réalisme au niveau des objets 3D comportant par exemple des transparences, grillages, etc .., et ce afin d'obtenir une qualité exceptionnelle tout en conservant des performances optimales.

Image IPB

Je vous conseille pour vous faire une idée plus concrète d'utiliser cette fonction directement Ingame.

Au menu suivant, à savoir le "Filtrage anisotrope" cette technique permet avant tout de préserver les détails des surfaces 3D qui se fondent dans le décor avec selon le niveau que vous choisirez, plus ou moins d'efficacité au niveau du rendu final.

Nôtre panneau de contrôle CCC nous propose quatre niveaux de filtrage anisotrope, soit 2x, 4x, 8x ou encore 16x :

Filtrage anisotrope 2x : Ce réglage sera utilisé de préférence avec des applications qui affichent des objets dotés de surfaces lisses et simples, tels que ceux proposés par les applications de CAO, nous pouvons appeler ce mode 2x, mode performance.

Filtrage anisotrope 4x et 8x : nous dirons ici que ces deux mode sont un bon compromis entre la recherche de la performance et en même temps de la qualité.

Filtrage anisotrope 16x : Dans ce cas, nous parlons bien évidemment de la qualité absolue, ce mode 16x sera utilisé de préférence avec des applications qui affichent des scènes, des décors et des objets texturés très détaillés, tels que ceux des jeux 3D.

Comme vous pouvez le remarquer sur l'image ci-dessous, une autre option est aussi disponible "FA de qualité", c'est à dire qu'une fois le mode de filtrage anisotrope choisi, soit 2x, 4x, 8x ou 16x et que vous cochez cette option, cela vous permet d'obtenir une netteté et une qualité de texture supérieurs au filtrage anisotrope standard, seul bémol, en cochant cette option vous pourriez constater une diminution des performances. De plus il faut noter que cette fonction "FA de qualité" n’est pas prise en charge par toutes les cartes graphiques d’ATI.

Image IPB

Menu suivant "CATALYST AI" cette technologie conçue par le constructeur canadien ATI permet d'analyser les textures dans le but de pouvoir optimiser la performance des applications 3D tout en maintenant la qualité de l’image ou même encore en l'améliorant. Chacune des textures est analysée durant son chargement afin de déterminer la meilleure façon de les afficher le plus rapidement possible.

Deux possibilités s'offrent à vous, soit "Standard" ou "Avancé" dans le cas ou vous choisissez la première solution (Standard), cela vous permet d’obtenir un résultat optimal sans affecter la performance, par contre la seconde solution (Avancé) permet quant à elle d’obtenir de meilleurs résultats avec un impact minimal sur la performance, disons que sur avancé cela donne une dizainne de pts suppléméntaire à 3dmark05.

Image IPB

Menu "Niveau de détail du mipmap" Le mipmapping est en fait une technique de texturage qui préserve le détail de la surface d'un objet 3D tandis que celui-ci se fond dans le décor. Une série de surfaces texturées de faible et haute résolution sont alors stockées dans la mémoire et utilisées de manière sélective pour créer la surface de l'objet en fonction du niveau de détail requis, et ici vous avez plus précisément à vôtre disposition quatre réglages différents :

Haute performance
Performance
Qualité
Qualité élevée


Vous choisirez plutôt "Haute performance" de préférence lorsque l'image 3D est animée et que l'homogénéité des mouvements est l'élément essentiel, encore une fois les réglages "Performance" et "Qualité" seront utilisés à la fois pour avoir de bonnes performances tout en ayant un niveau de qualité très correct.
Pour terminer, vous opterez pour la "Qualité élevée" lorsqu'une ou plusieurs surfaces très détaillées sont requises et en particulier si le ou les objets animés pivotent ou se fondent dans le décor, ici aussi l'animation en 3D temps réel est disponible.

Image IPB

Le menu "Tous les paramètres" comme son nom l'indique, regroupe à lui seul tous les réglages graphiques que nous venons d' énumérer un à un,donc je n'ais pas effectué de capture.

Le menu "Propre à l'API".
Ce menu permet en fait d'accéder à des réglages Direct3D et OpenGL et est composé de cinq réglages différents.

Pour les paramètres Direct3D nous avons :

Activer l'instanciation géométrique
Format de support de la texture DXT
Alternate pixel center


Commençons par définir l' "instanciation géométrique". En fait celle-ci permet au GPU de créer plusieurs objets à partir d'un modèle géométrique unique, plutôt que d'utiliser un nouveau modèle complet pour chaque élément de l'écran, c'est à dire que cela permet d'augmenter par exemple la vitesse de rendu d'images telles que des feuilles, feuillages ou encore de l'herbe.

L'option "Format de support de la texture DTX", permet la prise en charge des formats de compression de texture de DirectX. DXT exige deux fois moins de mémoire pour créer le même nombre de textures. Cela permet de libérer de la mémoire tout en garantissant l'obtention de graphiques de haute qualité.

"Alternate pixel center", cette option permet d'éliminer les problèmes liés à certains jeux Direct 3D qui affichent des lignes verticales et horizontales autour des textures ou qui affichent le texte de manière incorrecte.


Pour les paramètres OpenGL nous avons :

Triple buffering
Forcer la profondeur du Z-buffer 24 bits


Si vous activez l'option "Triple buffering" cela permettra d'améliorer la fréquence de trame des jeux quand la synchronisation verticale est activée et ce, uniquement si la fréquence de trame est inférieure au taux de rafraîchissement de la synchronisation verticale.

Nous terminerons par l'option "Forcer la profondeur du Z-buffer 24 bits", cette dernière vous permet de paramétrer explicitement la profondeur de Z-buffer, mais honnêtement la plupart des applications fonctionnent de manière optimale avec le paramètre désactivé.

Image IPB

Menu "Couleur" vous permet de régler la richesse des couleurs de votre affichage et ce à l'aide de la commande Gamma, luminosité et contraste. Pour ajuster la luminosité d'ensemble, utilisez bien évidemment la commande "Luminosité", et pour le contraste, la commande "Contraste" fort logiquement.

Image IPB

Le menu "AVIVO vidéo" permet d'ajuster rapidement vos paramètres vidéo et ainsi de configurer vos périphériques d’affichage pour la lecture vidéo, nous retrouvons donc :

Paramètres standard
Réglage
Mode théâtre
Désentrelacement
Tous les paramètres


Le menu "Paramètres standard" permet d'appliquer des réglages prédéfinis pour la lecture de fichiers vidéo.

Image IPB

Le menu "réglage" permet quant à lui de définir manuellement le Gamma qui en fait contrôle l'intensité générale d'une image vidéo, le Contraste qui est la différence entre les parties les plus claires et les plus sombres d'une image, la Luminosité quant à elle est l'intensité générale ou la clarté d'une image, la Saturation, la saturation mesure la quantité de couleur dans une image et pour terminer, la Teinte qui pour sa part détermine la nuance des composants rouge, vert et bleu d'une image.

Image IPB

Le "Mode théâtre" vous permet d'activer ou non le mode clone et de choisir les paramètres du mode théâtre. Comme vous pouvez le constater sur l'image ci-dessous, vous aurez le loisir de voir les résultats de vos réglages grâce à la prévisualisation des images vidéo.

Image IPB

Le menu "Désentrelacement" (Le désentrelacement créé une image nette à partir de deux champs vidéo de vidéo entrelacée) vous offre six paramètres de désentrelacement en vue d'obtenir un affichage optimal, nous avons donc à notre disposition :

La détection automatique permet au lecteur multimédia de sélectionner le modèle de désentrelacement qui convient le mieux aux différents formats et sources vidéo.

Le désentrelacement Bob, lorsqu'il est sélectionné, supprime toutes les autres lignes de l'image vidéo et donc cette option vous est recommandée pour les vidéos animées.

Le désentrelacement avec adaptation aux mouvements, applique la détection des mouvements avancée pour désentrelacer la vidéo.

Le désentrelacement adaptatif par vecteur, lisse les contours pour une lecture vidéo entrelacée.

Le désentrelacement adaptatif détecte la quantité de mouvement et applique un filtre média à un bloc animé et un entrelacement aux autres blocs.

L'entrelacement n'applique évidemment aucun désentrelacement.

Image IPB

le menu "Tous les paramètres" permet d'accéder directement à tous les paramètres que nous vous décrivons ci-dessus.

Le menu "VPU Recover", ce que nous pouvons dire du VPU Recover c'est qu'il permet au pilote d'affichage ATI de détecter quand le processeur graphique cesse de répondre à ses instructions et lorsque cela se produit, le pilote essaie de réinitialiser le matériel graphique. Dans la plupart des cas le VPU Recover parvient à réinitialiser le processeur graphique sans redémarrer votre système.

De plus, si vous avez activé le VPU Recover vous pouvez choisir d'envoyer un rapport d'erreurs à ATI, ce rapport d'erreurs aide le constructeur ATI à déterminer l'origine du problème. Ces informations seront ensuite utilisées pour développer des pilotes graphiques normalement plus stables.

Image IPB

Je termine cette article ou plutôt dirions-nous ce guide en nous penchant de plus près sur le menu "Overdrive" qui devrait "ravir" les overclockers.

Image IPB

En fait, vous pouvez utiliser l'Overdrive pour maximiser les performances de l'unité de traitement graphique, donc le GPU de votre carte graphique. Un capteur thermique incorporé surveille en permanence la température du GPU de manière à permettre le maintien de la vitesse d'horloge maximale tout en évitant normalement les surchauffes. Si le GPU devient trop chaud, l'Overdrive diminue automatiquement la vitesse d'horloge jusqu'à ce qu'une température plus sûre soit atteinte, il en va de même aussi pour la mémoire.

Le seule défaut constaté c'est qu'une fois déverrouillé il n'est plus possible de le re vérrouiller, le seul moyen étant à ce moment là c'est de réinstaller vôtre panneau de contrôle Catalyst Control Center.
Mais personnellement je conseille ati tool pour tout overclocking poussé et surtout ne pas oublier de désactiver le service ati hotkey sinon y'aura des problème avec atitool et l'overdrive.

Et petit conseil, n'oubliez jamais que l'overclocking est un jeu très dangereux surtout si vous ne possédez aucune connaissance en la matière. Nous vous conseillons de prendre vos renseignements avant de vous aventurer dans cette "science inexacte" qu'est l'overclocking (Overclocking = A vos risque et périls).

  • 0