Aller au contenu


Photo
- - - - -

Plainte de Kaspersky contre Microsoft pour pratiques anticoncurrence


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Wullfk

Wullfk

    Mega Power Extrem Member

  • Membres
  • 8 371 messages

Posté 14 novembre 2016 - 01:44

Bonjour,

 

Dans une page de son blog, Eugene Kaspersky https://eugene.kaspe....ve-had-enough/, fondateur de la société éponyme, annonce avoir déposé plainte devant les régulateurs européens et russes contre Microsoft.
Il accuse la société de pratiques anticoncurrentielles. Depuis Windows 8, Microsoft intègre directement et gratuitement dans ses systèmes d'exploitation un antivirus appelé Defender. Afin d'éviter justement de froisser ses partenaires et de se retrouver accusé de pratiques anticoncurrentielles, Microsoft a intégré des limitations dans son antivirus. Ainsi, si le client décide d'en installer un autre tiers, payant ou pas, Defender va se mettre en sommeil automatiquement. Il ne se réactivera seul que si le logiciel destiné à prendre sa place n'est plus mis à jour une fois son abonnement non renouvelé.

Les choses auraient changé dans Windows 10, assez pour perturber le business de Kaspersky.
Maintenant, Microsoft exige que les logiciels antivirus soient parfaitement à jour avec les nouvelles versions installées et déclarés comme tels. Dans le cas contraire, Windows va préventivement et sans aucun recours possible désactiver ces produits et réinstaller le sien. Or, la société ne donnerait pas le temps aux développeurs tiers pour s'adapter aux futures mises à jour, ne leur laissant que quelques jours entre la mise à disposition de la future version et son déploiement.

Kaspersky demande donc aux régulateurs de forcer Microsoft à changer ce nouveau comportement pour éviter la désinstallation systématique de son logiciel à chaque mise à jour majeure. D'autres éditeurs de logiciels pointus comme les VPN seraient aussi touchés et pourraient se joindre à la plainte.

On est en fait en face d'un problème lié à la longue histoire de Windows. On a d'un côté des éditeurs qui ne veulent pas perdre leur business juteux basé essentiellement sur la crainte des attaques constantes, et de l'autre un Microsoft qui veut reprendre la main sur la sécurité de son système d'exploitation en lui assurant une meilleure sécurité intrinsèque. Ce sera d'ailleurs certainement la défense qu'adoptera Microsoft dans ces deux procédures. Elle pourrait fonctionner en Europe. En Russie, pays de Kaspersky, ce sera une autre histoire.

 

Source : MacBidouille


  • 0

PUBLICITÉ

    Annonces Google









Sujets similaires :     x