Aller au contenu
  • Pas encore inscrit ?

    Pourquoi ne pas vous inscrire ? C'est simple, rapide et gratuit.
    Pour en savoir plus, lisez Les avantages de l'inscription... et la Charte de Zébulon.
    De plus, les messages que vous postez en tant qu'invité restent invisibles tant qu'un modérateur ne les a pas validés. Inscrivez-vous, ce sera un gain de temps pour tout le monde, vous, les helpeurs et les modérateurs ! :wink:

Myki

Intel prêt à renier Itanium pour un Xeon 64 bits

Messages recommandés

Intel prêt à renier Itanium pour un Xeon 64 bits

 

Jean-Baptiste Su (dans la Silicon Valley), 01net., le 03/02/2004 à 15h30

 

Devant la rapide adoption des puces 64 bits d'AMD, Intel n'a plus d'autre choix que d'imiter la technologie de son rival. Aux dépens de celle de son propre processeur 64 bits Itanium.

 

A contrecoeur, le premier fabricant mondial de semiconducteurs va prochainement annoncer une déclinaison 64 bits de son processeur Xeon. Un revirement brutal dans sa stratégie, qui repose entièrement sur son actuelle puce 64 bits Itanium, codéveloppée avec HP et qui s'est révélée être un échec commercial.

 

La confirmation de ce changement est venue il y a quelques jours de Paul Otellini, le président d'Intel, lors d'un entretien avec l'analyste financier Hans Mosesmann, de Schwab Soundview Capital Markets. « Vous pouvez être sûr que lorsque le système d'exploitation et les applications seront disponibles [pour cette architecture x86 64 bits, NDLR], nous serons là avec une solution », affirmait le patron.

 

Intel contraint de reprendre les instructions d'AMD

La principale question aujourd'hui est de savoir si Intel adoptera les mêmes extensions 64 bits que celles utilisées par AMD dans ses processeurs Athlon 64 et Opteron ou s'il en proposera d'autres, incompatibles. « La probabilité est plutôt en faveur de la première supposition, puisque Microsoft a déjà indiqué qu'il ne développera qu'une seule version de Windows [Windows Elements, NDLR] pour la plate-forme x86-64. Cela laisse donc très peu de marge à Intel pour sortir une solution concurrente d'AMD », explique Gordon Haff, analyste chez Illuminata.

 

Microsoft a d'ailleurs encore retardé la sortie de Windows Elements, prévue au printemps. Une décision que les analystes ont perçue comme une manière de laisser à Intel le temps de finaliser ses extensions.

 

L'autre inconnue est la légalité de la démarche. Intel a-t-il le droit de copier les extensions d'AMD ? « Absolument , réplique Hal Speed, un porte-parole d'AMD. AMD et Intel ont signé plusieurs accords de licences croisées sur différentes technologies et nos instructions x86-64 (AMD64) en font partie. Mais ce qui est clair, c'est que quelle que soit la décision d'Intel, l'architecture de nos processeurs Opteron - qui repose sur les liaisons HyperTransport et l'intégration du contrôleur mémoire - sera le véritable point différenciateur. »

 

Pour les analystes, le fondeur va profiter de sa conférence bi-annuelle pour développeurs - l'Intel Developer Forum, qui se tiendra à San Francisco dans deux semaines - pour dévoiler ce Pentium/Xeon 64 bits dont la disponibilité est attendue cette année.

 

« Intel le positionnera entre l'Itanium, pour gros serveurs, et la gamme de processeurs 32 bits » , estime Gordon Haff. Une décision qui devrait rassurer Dell, aujourd'hui le seul grand constructeur à ne pas envisager la commercialisation de serveurs Opteron.

 

Source 01net

 

Myki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×