Aller au contenu
  • Pas encore inscrit ?

    Pourquoi ne pas vous inscrire ? C'est simple, rapide et gratuit.
    Pour en savoir plus, lisez Les avantages de l'inscription... et la Charte de Zébulon.
    De plus, les messages que vous postez en tant qu'invité restent invisibles tant qu'un modérateur ne les a pas validés. Inscrivez-vous, ce sera un gain de temps pour tout le monde, vous, les helpeurs et les modérateurs ! :wink:

Myki

Les spams entravent la progression de l'e-commerce

Messages recommandés

Les spams entravent le développement de l'e-commerce

03 février 10:44:53

 

Par Lisa Jucca

 

BRUXELLES - La croissance exponentielle des spams ébranle la confiance des particuliers dans internet et peut entraver le développement de l'e-économie, selon les participants à une réunion sur les messages électroniques publicitaires non sollicités organisée lundi et mardi à Bruxelles.

 

Selon une étude du Trans-Atlantic Consumer Dialogue (TACD), une association de consommateurs, 52% des personnes interrogées achètent moins ou pas du tout en ligne par crainte de recevoir des spams.

 

"Il est évident que la majorité des citoyens est très préoccupée par les messages publicitaires non sollicités", affirme l'étude publiée à l'occasion d'une réunion organisée sous l'égide de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

 

"Il est également très clair que les entreprises sérieuses perdent de l'argent parce que cette mauvaise image des spams dissuade les consommateurs de se lancer dans des achats électroniques".

 

Selon les données collectées par Brightmail, éditeur de logiciels antispams, les spams représentent la moitié de la totalité des courriels envoyés. Le filtrage et le nettoyage des boîtes aux lettres électroniques coûte de plus en plus cher aux particuliers et aux entreprises.

 

Une écrasante majorité des 20.000 personnes interrogées par le TACD affirment qu'elles détestent les spams ou que les spams les importunent et souhaitent leur interdiction.

 

"Si l'on continue à ce rythme, je pense qu'internet ne sera pas très populaire d'ici cinq ans", a déclaré à la réunion Marc Rotenberg du Electronic Privacy Information Centre (EPIC), une association de protection de la vie privée.

 

L'OCDE appelle les gouvernements à mettre en commun leurs ressources pour lutter contre ces messages qui vantent les remèdes favorisant les prouesses sexuelles ou les crédits immobiliers à taux imbattables et qui servent également à la propagation de virus informatiques.

 

Selon la Chambre de commerce américaine auprès de l'Union européenne, ce problème coûte aux entreprises américaines et européennes plus de 11,5 milliards de dollars (9,17 milliards d'euros) par an en temps perdu et en productivité. L'impact économique au plan mondial pourrait représenter 20 milliards de dollars (16 milliards d'euros), estime la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement .

 

Les gouvernements tentent de lutter contre les spams à travers un arsenal législatif et des solutions techniques.

 

L'année dernière, Bill Gates, président et fondateur de Microsoft a publié un manifeste antispam et s'est engagé à lutter contre ces messages par le biais de solutions techniques.

 

Selon l'étude de TACD, seulement 17% des personnes interrogées trouvent leur filtre antispam efficace et 21% d'entre elles ignorent si leur adresse électronique en possède un.

 

Source Libération

 

Myki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité tesgaz

et bientot des téléphones portables !!!

 

Technologie   

Les téléphones portables, nouvelles cibles des spams

03 février 14:11:43

 

par Doug Young et Yukari Iwatani Kane

 

HONG KONG/TOKYO - Les spams ont beau s'entasser par dizaines dans votre boîte aux lettres électronique, vous n'êtes probablement pas au bout de vos peines.

 

Grâce aux SMS envoyés via internet, votre téléphone portable pourrait bientôt devenir la cible privilégiée des envois massifs de messages publicitaires non sollicités.

 

L'extension du domaine de nuisance des spams a débuté en Asie, où un nombre croissant d'entreprises communique par ce biais avec les abonnés, qui envoient en moyenne dix SMS par jour.

 

"Les gens commencent vraiment à se préoccuper du spamming par SMS, surtout sur des marchés où c'est devenu un réel problème, comme au Japon", constate Jeff Bullwinkel, porte-parole de Microsoft, qui s'est lancé dans une campagne mondiale contre les spams. "Le phénomène est important sur les marchés où les communications mobiles sont prédominantes".

 

Si les opérateurs de téléphonie mobile rechignent encore à évoquer ouvertement le problème, on découvre des traces de leur inquiétude en surfant sur leur site internet, notamment celui de NTT DoCoMo.

 

Sur sa page d'accueil, le premier opérateur japonais met en garde contre un message électronique concernant une collecte de sang du groupe B négatif à l'occasion de l'opération d'un enfant. Le SMS contiendrait des instructions pour faire suivre d'autres SMS. En refusant de s'y plier, l'abonné risquerait d'hypothétiques conséquences financières.

 

DIFFICILE A BLOQUER

 

NTT DoCoMo alerte également sur des mini-messages demandant aux abonnés de transférer de l'argent sur un compte bancaire spécifique.

 

En raison de leur origine inconnue, il est difficile pour un utilisateur de bloquer ces messages, à l'instar des filtres à spams que l'on peut installer sur sa boîte aux lettres électronique. Et ce même si, en théorie, DoCoMo offre la possibilité à ses abonnés de ne recevoir que des SMS envoyés via des adresses mails ou des numéros de téléphone identifiés.

 

MARKETING IMMEDIAT

 

Au Japon, les "spammers" nouvelle vague trouvent leur proie en créant au hasard de fausses adresses internet génériques utilisées pour envoyer des SMS, confirme un porte-parole de DoCoMo.

 

La riposte de l'opérateur passe pour l'instant par le blocage de grandes quantités de SMS n'ayant pas de destinataire nominatif, a-t-il ajouté. DoCoMo a également pris des mesures de rétorsion, coupant 2.173 lignes téléphoniques pour cause d'abus de SMS. Dans certains cas, l'entreprise a même demandé des dommages et intérêts.

 

DES MARGES DE 60% à 80%

 

Les messages écrits représentent d'importantes sources de revenus pour les opérateurs téléphoniques - un segment sur lequel ils réalisent des marges bénéficiaires allant de 60 à 80%. Tout en luttant contre le spamming par SMS, ils continuent donc à bénéficier de l'envoi de ces messages non sollicités...

 

Pour de nombreux abonnés asiatiques, communiquer par SMS est devenu une seconde nature. Cette tendance n'a pas échappé aux publicitaires, qui passent de plus en plus par les mini-messages, estiment les analystes.

 

Le record régional est détenu par les Philippins, qui envoient en moyenne 250 SMS par mois et arrivent devant les Singapouriens, les Chinois et les Japonais, selon les données du groupe TNS, spécialisé dans l'information commerciale.

 

Lors du nouvel an lunaire, dont les célébrations durent une semaine, les abonnés chinois ont envoyé pas moins de dix milliards de messages écrits, soit 7,7 SMS pour chacun des 1,3 milliard d'habitants.

 

Selon Chi-wing Chan, chargé des télécoms et des technologies au sein de TNS, apparaissent déjà les mini-messages contenant des offres de réduction, notamment à Singapour. De plus, certains SMS peuvent être envoyés au moment où l'abonné visé passe devant un magasin en particulier.

 

Mais ce que les entreprises préfèrent, c'est le côté immédiat de ce nouvel outil de marketing. "Les gens aiment bien recevoir des SMS. Ils pensent que c'est cool. Et quand vous recevez un message, vous avez tendance à vous en occuper dans la minute contrairement au spam qui atterrit et s'empile dans votre boîte aux lettres électronique".

 

 

la source

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Selon Chi-wing Chan, chargé des télécoms et des technologies au sein de TNS, apparaissent déjà les mini-messages contenant des offres de réduction, notamment à Singapour. De plus, certains SMS peuvent être envoyés au moment où l'abonné visé passe devant un magasin en particulier.

chouette a quand l'ouverture d'une brigade de précrimes.. Big Brother is watching YOU...

 

Mais ce que les entreprises préfèrent, c'est le côté immédiat de ce nouvel outil de marketing. "Les gens aiment bien recevoir des SMS. Ils pensent que c'est cool. Et quand vous recevez un message, vous avez tendance à vous en occuper dans la minute contrairement au spam qui atterrit et s'empile dans votre boîte aux lettres électronique".

On recevrai les mails de la même facon que les SMS ca serai tout aussi chiant ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×