Aller au contenu
  • Pas encore inscrit ?

    Pourquoi ne pas vous inscrire ? C'est simple, rapide et gratuit.
    Pour en savoir plus, lisez Les avantages de l'inscription... et la Charte de Zébulon.
    De plus, les messages que vous postez en tant qu'invité restent invisibles tant qu'un modérateur ne les a pas validés. Inscrivez-vous, ce sera un gain de temps pour tout le monde, vous, les helpeurs et les modérateurs ! :wink:

Myki

[Spyware] Quadn les anti-spy cachent des spywares

Messages recommandés

Quand les "anti-spyware" installent eux-mêmes des logiciels espions

Par John Borland

CNET News.com

Mardi 10 février 2004

 

Certains éditeurs de logiciels "anti-spyware" se montrent peu scrupuleux: si leurs produits nettoient bien les disques durs des programmes espions, il y ajoutent discrètement leurs propres mouchards.

 

Peut-on réellement faire confiance aux logiciels qui promettent de supprimer les "spyware", ces programmes espions installés sur un ordinateur pour traquer les habitudes de navigation sur le net? Des internautes américains ont de sérieux doutes sur l’honnêteté de certains éditeurs. Ils ont remarqué que des logiciels "anti-spyware", tout en remplissant leur tâche première, installaient discrètement leur propre programme espion sur les disques durs.

 

Une liste noire circule depuis quelques semaines sur plusieurs sites personnels, et les griefs soulevés sont arrivés jusqu’aux oreilles de l’organisation de défense des libertés civiles, Center for Democracy & Technology. Ari Schwartz, son directeur, a expliqué à CNET News.com qu’elle allait porter plainte contre certains éditeurs devant la Federal Trade Commission (FTC), le gendarme américain de la concurrence. «Si les gens estiment que leur vie privée a été violée par une société qui prétend les protéger, il s’agit clairement d’un pratique trompeuse», affirme-t-il.

 

Les éditeurs de logiciels anti-spyware se livrent eux-mêmes une guéguerre sans merci. Il existe environ une cinquantaine de programmes, à télécharger gratuitement pour la plupart, qui affirment effacer tous les logiciels publicitaires ou espions. Les plus connus, inquiets de voir leur crédibilité remise en cause par quelques moutons noirs, n’hésitent pas à dénoncer publiquement les pratiques douteuses de leur concurrents.

 

Spyban disparaît de la circulation

 

Le logiciel Spyban concentre actuellement la majorité des critiques. Les éditeurs PepiMK Software (propriétaire de Spybot Search & Destroy) et Kephyr.com l’ont identifié comme source potentielle de spyware, et mis dans leur liste de programmes à supprimer. Selon leur analyse, tout en effaçant certains logiciels nuisibles, il installe un programme baptisé Look2Me. Une analyse confirmée par un test réalisé par News.com. Look2Me est considéré comme un spyware par l’éditeur antivirus Symantec, et comme un logiciel publicitaire ("adware") par son concurrent Pest Patrol.

 

La plus grande opacité règne autour de Spyban. Le programme a été retiré de Download.com, la logithèque de CNET Networks (maison mère de ZDNet.fr), car son propriétaire n’a pas dévoilé l’ensemble des fonctionnalités du logiciel. Difficile d’ailleurs d’en savoir plus sur ce mystérieux éditeur.

 

Le site Spyban.net est désactivé depuis la semaine dernière, la société ne répond pas aux e-mails de la rédaction. Impossible également d’identifier la personne qui a enregistré le nom de domaine Spyban.net. Le même silence est de mise avec l’éditeur de Look2Me, NicTech Networks, basé à Minneapolis.

 

Au final, comment l’utilisateur peut-il s’y retrouver, dans la pléthore de logiciels? Certains éditeurs indépendants, tels PepiMK ou Lavasoft, qui publie le programme Ad-Aware, ont réussi à se faire une réputation et sont considérés comme étant dignes de confiance. Pour les autres, Ari Schwartz donne un conseil simple: «Si vous recevez un e-mail publicitaire faisant la promotion de ce type de logiciels, il faut vraiment y réfléchir à deux fois avant de télécharger ce programme.»

 

Avec Estelle Dumout pour ZDNet France

 

Source ZDnet

 

Myki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il fut un temps aussi ou AdAware était aussi fortement soupçonné d'installer un spy !

 

Va falloir soutenir Patrick KOLLA (Spybot) et son université allemande : ils gênent beaucoup et ont des attaques incessantes ! Là pour une fois faut donner quelques Euros pour qu'ils durent ! :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca a la vie dure tout ca.

Voilà un fait plus proche de zebulon, et des messages qu'on recoit (avec le service de message à désactiver).

 

Une pub américaine anti-logiciel espion s'immisce dans les PC

12 février 12:55:59

 

par Andy Sullivan

 

WASHINGTON - Deux sociétés américaines ont lancé une campagne de marketing reposant sur une publicité abusive qui inonde de messages les internautes, prend en otage leur navigateur internet et ouvre le lecteur CD-ROM de leur ordinateur dans l'unique but de promouvoir un logiciel contre l'espionnage de données, s'insurge une organisation de défense des consommateurs.

 

Cette campagne pour le logiciel Spy Wiper entend démontrer la vulnérabilité des internautes face à l'espionnage de leurs données, sans pour autant installer un logiciel espion dans leur ordinateur, précise mercredi le Center for Democracy and Technology qui a déposé un recours devant la Federal Trade Commission (FTC) contre Mail Wiper, Seismic Entertainment Productions et toute entreprise impliquée.

 

L'inquiétude face aux logiciels espions a augmenté ces dernières années avec l'installation, par des publicitaires en ligne ou des sites d'échanges de fichiers musicaux comme Kazaa, de programmes sur les ordinateurs des utilisateurs pour surveiller leur activité et utiliser la puissance de leurs microprocesseurs à d'autres tâches.

 

Mail Wiper dit que le programme Spy Wiper peut débarrasser les ordinateurs des fichiers de logiciels espions et de publicités non désirées, mais la tactique marketing de la société a donné lieu à des centaines de messages de plaintes sur internet.

 

LE LOGICIEL EXPLOITE DES FAILLES DES PRODUITS MICROSOFT

 

Les victimes racontent que la page habituelle de démarrage de leur navigateur internet est remplacée par une publicité pour Spy Wiper, suivie de plusieurs pages qui apparaissent automatiquement.

 

Selon une démonstration réalisée par les enquêteurs du Center for Democracy and Technology (CDT), le lecteur CD-ROM d'un ordinateur infecté s'ouvre mystérieusement et l'on peut ensuite lire sur des pages internet: "WARNING!!! You DESPERATELY NEED to rid your system of spyware pop-ups IMMEDIATELY! Download Spy Wiper NOW!" ("Avertissement!!! Vous avez désespérément besoin de vous débarrasser immédiatement de vos pages de logiciel espion! Téléchargez Wiper maintenant!".

 

Les messages peuvent aussi parfois s'afficher sur le logiciel Bloc-notes de Windows, qui se lance aussi tout seul.

 

Les ordinateurs sont infectés lors d'une navigation ordinaire sur internet, en cliquant sur des bannières de publicité qui contiennent des parties de code nuisibles, explique le CDT.

 

Ce code exploite des failles dans les programmes de Microsoft mais n'installe aucun logiciel espion, précise l'organisation.

 

Seismic Entertainment semble avoir distribué ces publicités et Mail Wiper vend le logiciel Spy Wiper. Mais trouver qui est responsable de cette campagne est difficile et plusieurs autres sociétés pourraient être impliquées, estime le CDT. /SD

 

Source Libération

 

Myki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Myki, Olivier, bonjour à tous,

 

La meilleure page que j'ai jamais trouvée sur le sujet (et d'autres) :

Questionable anti-parasite software

Since the issue of adware and spyware has become better known, many companies have been jumping on the bandwagon and offering anti-parasite software. Not all are as trustworthy as one would hope, for a company offering to take care of your computer’s security.

 

TrekBlue offer a spyware removal program called Spyware Nuker, which is being heavily advertised through junk e-mail from its affiliates and misleading fake-dialogue-box web advertising. TrekBlue are the same company as e-mail marketers ‘TrekData’ and ‘Blue Haven Media’, who control the 'InContext' spyware and distribute this and other spyware through ActiveX drive-by-download on web pages. (They also used to work for Lions Pride Enterprises, who made and controlled the ‘wnad’ spyware. Incidentally SpywareNuker also refuses to install more than once (so if you reinstall your system you can't use it any more), and does not handle LSP removal properly (resulting in broken network connections).

WarNet offer software including an adware remover. However, WarNet is owned and run by the same people who own and run C2 Media, producers of the infamous lop parasite.

SpywareLabs produce a parasite detection program called Virtual Bouncer, with a removal option requiring payment. It which is distributed by the same bundling and drive-by download techniques as the parasites it claims to remove, so definitely qualifies as unsolicited commercial software in itself. It also has an update feature that can download and execute arbitrary code.

RedV offer an adware remover called AdProtector. However, the installer used to download this and the other RedV ‘Protector’ applications is itself adware, and RedV are the same company as Web3000, one of the earliest large spyware makers.

Bulletproof Soft offer a commercial Spyware Remover; OnlinePCFix offer a utility called SpyFerret; Ideal World Online offer SpyGone. All have copied Spybot Search and Destroy’s definitions database without permission or attribution; additionally, SpyFerret includes actual program code taken from Spybot, and SpyGone is an unlicensed copy of SpyRemover.

eAcceleration advertises a general security product called Stop-Sign. However it was itself piggyback-installed without consent with other software (such as file-sharing applications), and stealth-installs other programs. eAcceleration also wrote the DownloadReceiver adware. StopSign detects the free spyware removers Ad-Aware and Spybot as “attackware”.

Razor Media offer a free scanner-only promotion for their software 'SpyAssault'. Since the scanner itself installs the commercial trojan FavoriteMan/Ss32 their credibility is somewhat questionable.

Source : and.doxdesk.com

Les liens vers chacun des sites douteux sont à prendre sur la page d'origine !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Votre contenu devra être approuvé par un modérateur

Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×