Aller au contenu
  • Pas encore inscrit ?

    Pourquoi ne pas vous inscrire ? C'est simple, rapide et gratuit.
    Pour en savoir plus, lisez Les avantages de l'inscription... et la Charte de Zébulon.
    De plus, les messages que vous postez en tant qu'invité restent invisibles tant qu'un modérateur ne les a pas validés. Inscrivez-vous, ce sera un gain de temps pour tout le monde, vous, les helpeurs et les modérateurs ! :wink:

L'affaire est simple


Messages recommandés

Bonjour,

 

L’affaire est simple : selon Luminet et Poincaré, l’univers est fini et c’est un dodécaèdre où chaque face est connexe à son opposée (avec une petite torsion de 36°).

- En imaginant au centre un observateur regardant droit devant « au bout d’un certain temps » ne devrait-il finir par voir son image … de dos ? Et un rétro-viseur ne devrait-il aussi lui permettre de voir… sa face (ça boucle) !

- Enfin, presque puisque « à son antipode » ces deux images se croisent en constituant d’abord (1) un « hologramme invisible » où l’image de face est tournée vers l’image du dos, ce qui ne laisserait donc rien voir (astucieux ce coup du double invisible, non ?) (1) : mais ensuite ?

 

Et c’est bien ce que l’on voit, quand on fait cette expérience. Essayez ! Ce ne pourrait-il constituer une preuve si on a attendu suffisamment longtemps ?

 

Hum hum ! À ce niveau on pourrait aussi légitimement se poser la question de qui est le plus vrai :

- entre « l’hologramme invisible » qui, remarquons-le au passage, peut être vu partout dans la boucle, ce qui équivaut à dire le centre partout (…)

- et sa source qui, pour voir « son devant », doit regarder « son derrière »…

 

Actualité > Interview : Jean-Pierre Luminet explique le modèle de l'Univers fini

 

Je vous laisse ici la charge héroïque de continuer la lutte contre l’absurde du monde et de ses environs, à présent c’est à vous ! Apportez-nous vos lumières !

 

Cordialement.

Modifié par galimatias
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour Galimatias,

 

Merci pour ces notes de lecture parce que, pour le profane que je suis, Luminet n'est pas lumineux…

 

« Le modèle de concordance actuellement considéré par beaucoup de cosmologistes est un modèle à la topologie simple, comme une sphère. Mais surtout il est plat et infini. Celui du PDS est un modèle clos, construit à partir d’une géométrie sphérique, mais à la topologie compliquée comme un pneu ou un bretzel. Il est donc fini mais, contrairement à un tore plat, il est caractérisé par une courbure positive. »

 

De l'alliance du pneu et du bretzel naît la compréhension de l'univers… :whistling:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Notpa

A moins de remonter au Moyen Age où la Terre était considérée comme le centre du monde....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Share

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...