Aller au contenu
  • Pas encore inscrit ?

    Pourquoi ne pas vous inscrire ? C'est simple, rapide et gratuit.
    Pour en savoir plus, lisez Les avantages de l'inscription... et la Charte de Zébulon.
    De plus, les messages que vous postez en tant qu'invité restent invisibles tant qu'un modérateur ne les a pas validés. Inscrivez-vous, ce sera un gain de temps pour tout le monde, vous, les helpeurs et les modérateurs ! :wink:

TRES IMPORTANT


Messages recommandés

Bonsoir,

 

 

alors voila le probleme, je sais pas pour quelle raison, mais linux ne me reconnait AUCUN mot de passe, quand je demarre je suis en autologin donc tout vas bien, mais si je veux passer en root c mort, il reconnait pas le mot de passe, et pareil si je verouille l'ecran et que je veux me relogger, impossible pour mon user...

 

comment je fais svp ?? parce que je peux rien installer et tout....

 

 

merci bonne soirée !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ca servira au prochain :

 

Mot de passe root oublié ! Comment faire ?

 

(Par l'Equipe technique d'A.N.F.A)

Introduction

 

Contrairement à ce que l'on pense en général, il n'est pas rare que ça d'oublier son mot de passe root sur son système Linux préféré.

 

Dans le présent mini-dossier, nous allons vous démontrer que tout n'est pas perdu lorsque vous trouver dans cette situation.

 

Dans certains cas, on peut démarrer dans le compte administrateur (root) sans connaître le mot de passe de root si on a accès au clavier du console. Nous supposerons aussi qu'il n'y a pas de mot de passe requis pour le BIOS ni pour le chargeur de démarrage comme lilo qui empêche de lancer le système.

 

Enfin il faut que le système soit configuré par défaut pour démarrer en mode console.

Principe

 

- Démarrer en mode Single ou en lançant le shell comme processus init, pour pouvoir pénétrer le système sans mot de passe ;

 

- Editer le fichier contenant ledit mot de passe et effacer la mention le concernant,

 

- ou exécuter la commande passwd et changer le mot de passe (mettre un mot de passe vide si possible);

 

- Enfin relancer normalement et se connecter en root (sans le mot de passe qui ne vous sera pas demandé).

 

 

Pratique :

 

1) Relancer la machine et stopper sur le prompt "Lilo boot :"

 

Sur certains systèmes, il faut appuyer sur la touche MAJ pour faire apparaître l'invite de lilo, "boot :"

 

Sur d'autres systèmes configurés de manière à démarrer dans l'interface graphique X et non en mode console, il faut appuyer sur la touche Ctrl-X à l'invite.

 

2) Taper init=/bin/sh ou linux single et valider;

 

Ce mode de démarrage permet d'atteindre le shell sans avoir à se logger. Dans ce mode, le filesystem est en readonly puisque init n'est pas exécuté et que les script rc.* ne le sont donc pas non plus. Donc avant tout changement de mot de passe il faut donc remonter le / en rw par la commande :

 

# mount -rw -o remount /

 

 

3) Modifier le mot de passe

 

La manière la plus élégante de le faire est :

 

# passwd root

 

Si pour une raison ou une autre cela ne marche pas, il faudra éditer le fichier /etc/passwd ou /etc/shadow et le modifier en supprimant le deuxième champ (les caractères bizarres qui se trouvent après les deux points suivant le mot root et avant les deux points suivants) correspondant au mot de passe. Si ce champ comporte un "x" pour tous les utilisateurs, le système utilise les "shadow passwords" et il faut éditer /etc/shadow

 

Ne pas oublier de sauvegarder le fichier ainsi modifié

 

Enfin, comme le système n'était pas entièrement démarré, il ne faut pas oublier non plus de faire un sync pour prendre en compte les modifications :

 

# sync

 

4) Redémarrer normalement la machine.

 

Au reboot, il y a un fsck.

 

Vous pouvez maintenant vous logger à nouveau en root sans avoir à taper de mot de passe.

 

 

La réalité n'est pas aussi simple

 

Tous les éditeurs semblent avoir pris des mesures afin que l'invite texte de lilo ne soit pas facilement accessible sur les systèmes configurés pour démarrer sous l'interface graphique.

 

Les tests faits dans notre laboratoire sur la Mandrake 8.0 et suivants ont montré que se loguer après avoir oublié le mot de passe root n'est possible que si dans le menu lilo, il est prévu au moins un mode de démarrage à partir d'un périphérique amovible (disquette ou cdrom). Alors il suffit de choisir ce mode de démarrage à partir du menu lilo, tout en prenant soin de laisser le lecteur concerné totalement vide. Dans ces conditions, le démarrage échoue et le système le signale et vous donne l'invite texte de lilo : "Lilo boot :".

 

Mais il existe une autre solution assez pratique quasi universel quand on est bien outillé.

 

1) Booter avec une disquette de secours ou une distribution sur disquette (comme tomsrtbt) ou le CD d'install de sa distribution préférée.

 

2) Monter la partition racine

 

3) Editer le fichier /etc/passwd ou /etc/shadow

 

4) Sauvegarder ses modifications et redémarrer son système et le tour est joué.

 

 

Méthodes de protection de son PC sous Linux

 

1) Protection contre le reset

 

Le reset, c'est le redémarrage d'un PC par la combinaison de touches CTRL-ALT-DEL. Pour l'empêcher sous Linux, il faut éditer le fichier /etc/inittab en plaçant en commentaire (#) la ligne impliquant le combinaison « ctrlaltdel » :

 

#ca:ctrlaltdel:/sbin/shutdown -t3 -r now

 

Pour que ce changement soit effectif sans redémarrer, tapez la commande : init q.

 

2) Blocage de « linux init=/bin/sh » lors de l'amorçage

 

Pour empêcher le passage de cette option lors de l'amorçage, il faut éditer à nouveau le fichier /etc/inittab en y ajoutant :

 

~~:S:wait:/sbin/sulogin

 

3) Consultation de l'historique et des paramètres du Login

 

Une bonne précaution est d'exécuter régulièrement la commande « lastlog -u root ». On peut aussi empêcher de consulter l'historique (mais dans ce cas vous ne pourrez plus le consulter vous-même non plus ...) par la séquence de commandes ci-après :

 

# rm -f /root.bash_history

 

# ln -s /dev/null /root/.bash_history

 

Il existe aussi le fichier peu connu /etc/login.defs qui permet de paramétrer son login. Toutes les options ne sont pas actives ; cela dépend de la distribution. Essayez et vous verrez bien (sauf si vous avez accès au man login.defs).

 

« FAILLOG_ENAB yes » permet de loguer les mauvaises connexions vers /var/log/failog. Par défaut ces mauvaises connexions sont dirigées vers /var/log/messages.

 

« CONSOLE /etc/securetty » permet de n'autoriser que certains terminaux.

 

4) Sécurisation de lilo

 

LILO supporte deux méthodes de sécurisation :

 

- globale (en début de fichier de configuration) ;

 

- par image de démarrage.

 

Malheureusement, les deux méthodes obligent à mettre le mot de passe en clair dans le fichier de configuration de LILO.

 

Pour la méthode globale, il suffit d'ajouter au début de /etc/lilo.conf les lignes suivantes :

 

password=mon_mot_de_passe

 

restricted

 

delay=3

 

Pour la seconde méthode, modifier les lignes « image de /etc/lilo.conf comme suit :

 

image=/boot/bzimage

 

read-only

 

password=mon_mot_de_passe

 

restricted

 

L'option restricted signifie que le mot de passe n'est réclamé que si quelqu'un tente de passer un argument au noyau (par exemple pour passer en mode single).

 

Pour que ce changement soit effectif il faut taper la commande : /sbin/lilo.

 

 

En guise de conclusion

 

Ce mini-dossier aurait pu trouver sa place dans une rubrique "Trucs et astuces". Mais dans ces cas-là, il n'est pas en général suffisamment développé pour être utilisable par toutes les personnes qui le souhaiteraient.

 

En faisant ce dossier sur la base d'une distribution récente, nous avons voulu faire en sorte que l'oubli de son mot de passe root ne soit plus synonyme de mini-catastrophe pour les utilisateurs de notre système préféré Linux.

 

N'hésitez pas à nous communiquer vos propres expériences à ce sujet. Vous contribuerez ainsi à enrichir le présent mini-dossier et permettre qu'il soit toujours d'actualité.

 

source : http://www.anfalab.org

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You are posting as a guest. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...