Aller au contenu
Greywolf

[FAQ] Les commandes de survie en mode console

Messages recommandés

- Les commandes de survie en mode console: (pour toute commande, l'ajout du commutateur -h affichera la liste des options associées)

 

Complétion automatique : Touche Tab

(selon le shell, la complétion est + ou - complète, bash (par défaut) propose un choix de complétion, on rajoute la lettre discrimante, <TAB> et c'est bon; la complétion de zsh est plus complète (et j'aime mieux perso :P )

 

Obtenir de la documentation relative à une commande (syntaxe, utilisation, options...): man <nom_de_la_commande>

 

Changer de répertoire : cd <nom_du_répertoire>

pour un répertoire n'appartenant pas à celui dans lequel on se situe, on utilisera le chemin absolu : /rep1/rep2/... (/ désigne la racine du système)

 

répertoires spéciaux:

  • . = répertoire courant
    .. = répertoire parent

Lister le contenu d'un répertoire : ls

options utiles

  • -l (long) : affichage détaillé
    -h (human readable) : affiche la taille en octets, Ko, Mo

Changer d'utilisateur :su <nom>

si <nom> est omis, on tente de se logger en tant que super-utilisateur (root)

 

Changer les droits d'un fichier : chmod

chaque fichier comporte des droits en lecture (r = 4) , écriture (w =2 ), exécution (x= 1)

Chaque fichier appartient à un propriétaire et à un groupe

On définit alors les droits pour le propriétaire, le groupe et les autres

Deux façons de faire:

 

en octal: on ajoute les valeurs de chaque droit pour obtenir le chiffre correspondant pour le propriétaire, le groupe et les autres

chmod 760 <nom_du_fichier> donne rwx pour le propriétaire, rw- pour le groupe d'appartenance, --- pour les autres

 

explicitement: chmod u+rwx g+rw o-rwx <nom_du_fichier>

 

Changer l'appartenance d'un fichier : chown propriétaire:groupe <nom_du_fichier>

 

Qui suis-je? : whoami

 

Où suis-je? :pwd

 

A quels groupes j'appartiens? : id

 

copier un <fichier> vers une <destination> : cp <fichier> <destination>

 

déplacer un <fichier> vers une <destination> : mv <fichier> <destination>

 

renommer un fichier : mv <ancien_nom> <nouveau_nom>

 

créer un répertoire : mkdir <rep>

 

créer un fichier vide : touch <fichier>

 

supprimer un fichier : rm <fichier>

 

supprimer un répertoire :

  • rmdir <rep> si le répertoire est vide
    rm -rf <rep> si le répertoire est plein /!\ -f ne demande pas confirmation !

Lister les modules chargés: lsmod

 

afficher le contenu d'un fichier: cat <fichier>

 

rediriger une commande shell dans un fichier:cmd > fichier

 

ajouter le résultat d'une commande dans un fichier existant : cmd >> fichier

exemple: echo "nameserver 193.52.19.24" >> /etc/resolv.conf

 

Chainer deux commandes: cmd 1 | cmd 2

exemple: cat <fichier> | less envoie la sortie de la première commande vers le pager less pour un affichage page par page.

Le caractère | est obtenu avec la combinaison de touche AltGr+6

 

Trouver une chaine de caractères: grep <string>

exemple: cat <fichier> | grep <string>

 

Localiser un exécutable et man associés: whereis <exécutable>

 

Localiser un exécutable (bis): which <exécutable>

 

Trouver un fichier, une chaine de caractères:

  • updatedb (1 fois) puis locate <string>
    find <rep> -name <string>

find est une commande très puissante, Cf le man pour explorer toutes ses possibilités

 

configurer/afficher les interfaces réseau: ifconfig

accessible uniquement par le super-utilisateur (exécutable situé dans /sbin)

 

configurer/afficher l'interface wifi: iwconfig

accessible uniquement par le super-utilisateur (exécutable situé dans /sbin)

 

tester une connectivité réseau:

ping <adresse_IP>

traceroute <adresse_IP>

 

Lister les périphériques PCI/Contrôleur divers: lspci

cette commande affiche dans un format lisible le contenu de /proc/bus/pci/devices

 

Lister les périphériques USB: lsusb

cette commande affiche dans un format lisible le contenu de /proc/bus/usb/devices

 

Lister tout le matériel: lshw

cette commande présente dans le package lshw permet de trouver des informations détaillés sur le matériel présent sur la machine. La sortie peut se faire sur la sortie standard, fichier HTML, fichier XML.

Description: information about hardware configuration
A small tool to provide detailed information on the hardware
configuration of the machine. It can report exact memory
configuration, firmware version, mainboard configuration, CPU version
and speed, cache configuration, bus speed, etc. on DMI-capable x86
systems and on some PowerPC machines (PowerMac G4 is known to work).
.
Information can be output in plain text or (partial) HTML.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Remarques :

 

"-h" ou "--help" (qui donne parfois une aide plus détaillée) pour les exécutables qui suivent les recommandations de développement GNU

 

"ls -a" affiche aussi les fichiers "cachés" (ceux dont le nom commence par un point ".")

 

"touch" sert (normalement) à changer la date de modification d'un fichier. C'est utile en développement si l'on veut forcer la recompilation par make d'un fichier lorsqu'on n'a aucune modification à lui apporter. L'argument -r évite de créer un fichier vide si telle n'était pas votre intention.

 

"su" peut s'utiliser avec l'argument "-" afin de se retrouver avec un peu plus que juste les droits de l'utilisateur, c'est à dire aussi avec son environnement (pratique lorsque le PATH est différent entre utilisateurs, comme celui du root qui inclut /sbin et /usr/sbin !) : "su -" ou "su - root" ...

 

Lorsqu'on lance une commande avec une redirection > il se peut que des messages s'affichent malgré tout : il s'agit de la sortie d'erreur. Elle se redirige avec 2> et on peut parfaitement associer deux redirections différentes : gcc -Wall toto.c 2> erreurs.txt > messages.txt

 

Pour savoir quels processus sont les processus actuellement les plus gourmands : top (on sort avec la touche 'q')

 

Pour savoir qui a lancé quoi (parmi les processus actuellement actifs sur la machine, utile surtout en environnement multi-utilisateurs) : w

 

Pour afficher le contenu d'un fichier : cat <nom du fichier>

 

Si, après un "cat <fichier>" on a un affichage étrange (p.ex. on a fait un "cat" d'un fichier exécutable), on ramène le terminal dans un mode "non-graphique" avec "echo ^O" (qui s'obtient en tapant "echo " puis Ctrl-v puis Ctrl-o) et on remet le terminal dans une configuration "normale" avec la commande "stty sane" (il faut parfois taper ces commandes à l'aveuglette).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à vous!

 

Simplement à titre informatif et pour mieux vous servir, j'ai moi aussi quelques commandes à vous faire voir :P

 

Vous les retrouverez ici!

 

Le travail n'est bien sûr pas complété, mais j'espère seulement que vous apprécierez!

 

Bonne journée à vous tous!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, il y a un beau florilège :P

Cependant, le classement nécessite de connaître le nom de la commande pour savoir ce qu'elle fait. :-P

 

On essaye de faire l'inverse dans ce topic: quel besoin => quelle commande

Néanmoins, l'effort est appréciable et apprécié :-(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

sssseb > ton site, j'ai un soucis avec tes menus a gauche et droite, ca me fait n'importe koi...

 

Sinon, une commande importante qui n'est pas cité ci dessus;

 

Obtenir de la documentation relative à une commande (syntaxe, utilisation, options...): man <nom_de_la_commande>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lien fourni par cariboo : un article pour s'y retrouver quand on débute en ligne de commande

 

Autre lien fourni par Cariboo : un recueil Web des pages man en français, à l'attention de ceux qui ne sont pas bilingues et qui ont pris la (bonne) habitude de consulter les pages man pour se renseigner sur une commande.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

un petit manuel complet sur vi (éditeur de texte contracté en vi alors que c' est vim)

vim est une suite amélioré de vi après les puriste préfère peut être vi mais pourquoi faire compliqué quand on peu faire simple.

 

par exemple Debian intègre vi et vim :outch: faut juste le savoir

 

les commandes principale de vi sont :

 

  • i = écrire
  • echap = retour a une autre action
  • x = effacer petit a petit
  • dd = effacer toute la ligne
  • :q! = quitter sans enregistrer
  • :x = enregistrer et quitter
  • :x! = la même chose mais en forçant
  • :$ = allé a la dernière ligne
  • 4yy = copier les 4 ligne après le curseur
  • p = pour coller les ligne copier
  • et bien d' autre encore ..... je connais juste l' essentiel

 

Vim-HOWTO

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×