Aller au contenu
  • entries
    8
  • comments
    2
  • views
    38 866

About this blog

Informatique : Procedures/Liens

Entries in this blog

 

Windows Seven : Rapport des diagnostics de consommation électrique

Windows (XP, Vista, Seven) disposent de plusieurs outils, parfois peu connus, intéressants à découvrir surtout lorsqu'ils peuvent nous aider à économiser quelques watts. C'est d'autant plus important s'il s'agit d'un ordinateur portable.   L'outil powercfg permet, entre autres, de contrôler les paramètres d’alimentation et configurer les ordinateurs de telle sorte que ces derniers se mettent par défaut en veille ou en veille prolongée. Dans cet article, nous allons simplement utiliser l'outil pour établir un rapport du paramétrage énergétique de notre configuration. Ce diagnostic, après interprétation, peut aider à la correction de certains problèmes et économiser quelques précieux watts de la batterie du laptop.   Pour l'utilisation de cet outil, nous emploierons l'interpréteur de commande DOS lancé avec les droits administrateur.   La commande est la suivante : powercfg -energy -output le_nom_du_fichier.html Le rapport sera généré en html à l'emplacement depuis lequel vous lancez la commande.   Reste à ouvrir le fichier avec un navigateur web pour lire le résultat.     Ressources : Microsoft Technet.

Pang

Pang

 

Canon Canoscan N656U / Windows Seven ou comment connecter un périphérique non reconnu sur Seven

Si un jour vous avez branché un vieux périphérique USB sur votre tout nouveau PC équipé de Windows Seven, alors peut-être ce dernier vous répondait qu'il ne trouvait pas le pilote pour ce périphérique :     Le réflexe dans ce genre de cas est de se rendre sur le site du constructeur du périphérique à la recherche du pilote. Mais vous tournez en rond et vraisemblablement ce pilote pour Seven n'existe pas ou bon sang nous n'arrivez pas à le trouver.   C'est ce que j'ai fait pour mon vieux scanner Canon Canoscan N656U, pas tout jeune certes, mais pas de raison que j'en achète un autre tant que celui-ci me donne des résultats tout à fait satisfaisant.   Sur le site du constructeur, à cette adresse, on peut trouver un pilote datant d'octobre 2007 pour Windows XP. Ça ira très bien !   On télécharge le fichier n1220un650uxp571cen.exe (sympa le p'tit nom). Il faut maintenant extraire le contenu de ce fichier .exe, qui est un auto-extractible, avec 7-Zip par exemple.     Une fois extrait, voici le contenu du dossier :     Direction maintenant le gestionnaire de périphérique (prenez le chemin que vous prenez d'habitude) et retrouvons ce périphérique récalcitrant, ou plutôt indiquons à Seven quel pilote il doit utiliser pour ce périphérique !       Une fois le chemin du dossier renseigné, on clique Ok puis suivant. Seven installe le pilote bien gentiment :     Le scanner est prêt et directement vu dans Gimp :     Alors si votre Seven refuse de reconnaitre par lui même un ancien périphérique, ne vous précipitez pas chez le marchand pour en acheter un autre; cette méthode fonctionne avec d'autres périphériques que ce scanner !   ^^

Pang

Pang

 

Incident Freebox

Lundi 11 Janvier :   Un des utilisateur du réseau wifi perd la connexion à 10H00. A 15 heures je parviens à me connecter en wifi quelques instants puis je perds la connexion instantanément. Mieux, le signal du point d'accès n'apparait plus dans la liste des réseaux.   15H15, chenillard vert sur l'afficheur; le hard reboot n'y change rien.     -------   Depuis un mois, cette Freebox a un comportement erratique, essentiellement en wifi (j'ai aussi toujours eu un problème sur les appels entrants vers le compte SIP, mais bon difficile d'affirmer que cela ait le moindre rapport). Victime de de-connexion à répétition avec impossibilité de se reconnecter sur le point d'accès wifi. Dernièrement, impossible de faire la moindre résolution DNS. Et au final, un beau chenillard sur l'afficheur digital.   Je n'ai pas de modem sous la main pour le substituer à la Freebox, par conséquent je ne peux confirmer que c'est elle qui est en cause. Le chenillard défilant signifie simplement que la box n'est pas capable d'obtenir une synchronisation sur la ligne ATM ce qui peut laisser penser que cette dernière pourrait aussi bien être en cause.   Heureusement cette installation est toute récente (7 mois) et très simple !   Avec le technicien Télécom, nous avons tiré une ligne directe, avec du câble neuf, entre mon unique prise de téléphone et le boitier de dérivation situé dans l'immeuble voisin. Comme j'étais le dernier client de ce technicien sympathique, nous avons pris le temps de trouver une bonne ligne entre le répartiteur de quartier et le boitier de dérivation. Nous avons testé deux lignes :   La première affichait 40 dB d'atténuation (pour 1870 mètres) et un flux descendant à 1250 kbps. La deuxième 29 dB d'atténuation avec un flux descendant à 8950 kbps.   ---   Il m'est facile de suivre le câble téléphonique jusque dans l'immeuble voisin et me rendre compte que rien n'a changé, la connectique est bonne, les fils sont bien serrés dans les griffes du contacteur.   J'incrimine fortement la Freebox d'être défectueuse. Demain je testerai avec un modem/routeur CISCO 837 mais dans l'immédiat je prends contact avec le service d'assistance Free par tchat pour signaler l'incident. On me prend en charge après 6 minutes d'attente. L'échange est frugal mais direct. Mon correspondant pose les questions d'usages (cela fait parti de leur travail) : rallonge, nombre de prise, halogène, enceintes ...   Après quelques minutes, j'obtiens un rendez vous avec un technicien à domicile pour le mercredi 13 janvier.   Rien n'est encore résolu mais, vu ce que j'ai pu lire ou entendre jusqu'à présent sur l'assistance de Free, je dois dire que pour le moment mon incident a été traité de façon tout à fait convenable et la rapidité d'intervention est remarquable.   Pourvu que ça dure...   ----   Mercredi 13 Janvier :   Pas bon.   Le technicien est passé chez moi avec son superbe appareil de mesure : un modem Bewan ADSL USB > pas de synchro Ensuite avec son capacimètre mieux que le bewan, il mesure la ligne : 9nf > coupure à environ 200 mètres d'ici soit la distance qui me sépare du sous-répartiteur.   Pas bon parce que du coup la Freebox est pour le moment hors de cause. Pas bon parce que maintenant l'incident ne dépend plus de Free, mais de France Télécom et ceci ne réjouit guère.   Maintenant deux possibilités :   - Celle que préférerai : le sous répartiteur est endommagé par les intempéries. - Celle que je redoute : France Telecom (ou un prestataire) est venu connecter un nouvel abonné dans ce sous répartiteur et il l'on branché sur ma super ligne à 29 dB, ce qui est très fréquent vu la super entente/communication entre ces deux groupes.   En théorie, France Télécom a légalement 3 jours pour intervenir après le signalement du dysfonctionnement par Free.   Y'a plus qu'à.   Mercredi 25 Janvier :   France Telecom a lancé une intervention pendant mon absence (rien à faire pour que je repousse mon voyage en Asie dans l'attente de leur bon vouloir). Le commentaire sur la fiche d'intervention de FT est clair : aucun problème dans le sous répartiteur. Abonné absent pour test à domicile.     Lundi 8 Février :   Le service FREE me contacte pour relancer une intervention avec un technicien FREE. "Rien n'a changé sur mon installation" glisse-je à mon interlocuteur. "Peut être, mais l'intervention étant trop ancienne, nous devons reprendre le processus dès le départ" Joie. Rendez vous est fixé le lendemain.   Mardi 9 Février :   Le technicien Free (le même que le mois dernier) intervient, toujours avec le même matériel pour constater toujours la même panne avec les même valeurs.   Mercredi 10 Février :   La personne qui suit mon dossier chez Free me contacte pour m'informer d'un rendez vous avec le personnel de France Telecom (ou un prestataire) pour le Lundi 15 Février, entre 16H et 18H. Ma présence est nécessaire; j'ai demandé pourquoi mais je n'ai pas obtenu de réponse convenable.   Lundi 15 Février :   Appel téléphonique du technicien FT à 15H45. Il est devant chez moi mais je suis en voiture, à quelques kilomètres de chez moi (il est en avance); il fait quelques 'essais' en m'attendant. Une fois sur les lieux, il me dit que le signal arrive bien dans le petit boitier de dérivation dans l'immeuble d'à côté, boitier qui distribue une douzaine d'abonnés. Il me demande de confirmer que ma box est bien connectée : non, elle est totalement débranchée. Il se précipite alors sur son téléphone et prévient alors un collègue de quelque chose que je n'entends pas bien (revenir...numéro...déconnecter...vite) Chez moi, il branche son téléphone outils sur la paire de cuivre : c'est bon. Je branche la box qui se synchronise très bien rapidement.   - Alors docteur, qu'est-ce qui avait ? - Ben en bas au niveau du boitier, vous étiez branché sur les mauvais fils. - Pardon ? - Chez vous c'est le orange + jaune, et dans le boitier vous étiez en gris + blanc. - Non non non, c'est moi qui est tiré et connecté la paire et j'ai toujours eu cette combinaison de fil, orange + jaune, comme chez sur la prise téléphonique chez moi. - Pourtant, dans ce boitier de dérivation, vous étiez bien en gris + blanc. - Monsieur je vous assure qu'avant que vous n'interveniez les fils étaient orange + jaune. - Bon enfin l'essentiel c'est que ça marche hein ? et il part, pressé.   Effectivement, ma box a retrouvé sa synchro. La débit est toujours aussi bon; parfait.   Seulement je crains fort que l'explication de la résolution de la panne soit pur prétexte pour faire porter le chapeau à Free (ou à moi !). Rien n'a changé chez moi, ni dans le boitier.   A présent il me reste à gérer le geste commercial de la part de Free.

Pang

Pang

 

WinDirStat : Statistiques en couleurs de vos disques durs

WINDIRSTAT   Windirstat propose une représentation graphique de l'utilisation de vos disques durs suivant le type de fichier. L'utilité peut être discutable, mais l'application à le mérite d'être très visuelle bien présentée et presque pédagogique.   Pour bien comprendre de quoi on parle, voici quelque copies d'écran :       En premier, on choisi le/les disques ou le dossier que l'on veut analyser.   Une fois le scan effectué, WinDirStat affiche le résultat sur trois fenêtres : en haut à gauche, l'arborescence du poste de travail (que l'on peut développer pour plus de détail sur un dossier/répertoire), en haut à droite la correspondance des couleurs suivant le type de fichier, et en bas l'affichage du disque en couleur :   Sur cette capture d'écran, le fenêtre du bas représente l'intégralité de mon poste de travail. On peut afficher d'avantage de détail en sélectionnant un disque ou une partition et en appuyant sur la touche + pour zoomer.   Dans la capture d'écran suivante, j'affiche le détail de ma partition C:/ et j'appuie sur la touche + pour que la fenêtre du bas n'affiche que cette partition :   On en mangerait   Maintenant, je vais afficher l'emplacement de tous les exécutable (.exe). Pour ça, je clique, dans la fenêtre en haut à droite, sur la ligne .exe 'Applications' : Le logiciel entoure d'un carré blanc tous les fichiers .exe   Et pour aller encore plus loin, si je clique sur un de ces fichiers .exe (fenêtre du bas), WinDirStat ouvre l'arborescence du disque pour me dire de quel exécutable il s'agit précisément :   ENCORE +   Fonctionne aussi sur les disques réseau
Possibilité d'ouvrir l'invite de commande DOS sur l'emplacement
Script de nettoyage sur l'emplacement
  C'est propre, c'est beau c'est gratuit et ça en jette   Informations et téléchargement sur cette page : http://windirstat.info/   WinDirStat run sur Windows 95 (IE5), Windows 98 SE, Windows ME, Windows NT4 (SP5), Windows 2000, Windows XP, Windows Server 2003 et Windows Vista. La version actuelle stable est la 1.1.2.   Bonne découverte ^^

Pang

Pang

 

PARTAGE D'IMPRIMANTE RESEAU LOCAL WINDOWS

PARTAGE D'IMPRIMANTE   Nou s avon s une imprimante branch é e via un port parall è le s ur un ordinateur fai s ant tourner window s XP pro s p3. Ce PC e s t connect é s ur un modem/routeur, et le r é s eau local e s t d é j à en place. Ce mat é riel e s t dan s le bureau et il s erait bienvenu que le s autre s membre s du r é s eau pui s s ent imprimer s ur cette imprimante depui s leur ordinateur.   IMPORTANT : Commencez par le d é but. S i votre r é s eau local n'e s t pa s mont é , con s ultez le do s s ier monter s on r é s eau local .   Dan s notre exemple, tou s le s ordinateur s s ont connect é s en WIFI s ur le modem/routeur. L'imprimante, une HP la s er, e s t branch é e et in s tall é e s ur un ordinateur qui porte le nom de 'P4' (c'e s t le nom de mon ordinateur, s i le votre s 'appelle ' s abotage' ç a ne change rien). S i ce n'e s t pa s d é j à fait, mettez le s pilote s de votre imprimante à jour. C'e s t important parce que lor s que vou s connecterez l'imprimante s ur le PC di s tant, l'in s tallation du pilote s e fera directement par le r é s eau à partir du PC ou e s t reli é l'imprimante phy s iquement.     La premi è re cho s e à faire e s t de partager l'imprimante connect é e s ur l'ordinateur. Clic droit s ur l'imprimante à partager > Partage > Partager cette imprimante.   Donnez un nom assez court à l'imprimante, dans mon cas : HPLaserJ S i l'imprimante é tait in s tall é e s ur un ordinateur vi s ta, la proc é dure e s t s en s iblement la m ê me, le partage d'imprimante s e trouve dan s le Centre de r é s eau et partage : Dans l'exemple on ne peut pas Activer le partage parce qu'il n'y pas d'imprimante connectée sur ce vista.   Ici il y a plu s ieur s utili s ateur s ; tou s peuvent imprimer s auf regi s parce qu'il ne pen s e pa s à notre plan è te et ga s pille du papier inutilement. Les membres du groupe Administrateurs ont un contrôle total sur l'imprimante. Les membres du groupe Tout le monde peuvent seulement imprimer alors que regis est interdit d'accès. Et on ne clique pas sur Paramètres avancès Maintenant nou s allon s connecter et in s taller l'imprimante s ur notre ordinateur vi s ta (qu'il s oit connect é en wifi ou par un c â ble ethernet s ur le modem/routeur produit le m ê me effet).   C'est bien une imprimante réseau que l'on branche, pas une locale. Vi s ta va parcourir le r é s eau à la recherche d'une imprimante di s ponible. S i tout va bien elle s 'affichera dan s le cadre. Mai s ici le s cho s e s s e compliquent pui s que dan s cet exemple, vi s ta ne trouve aucune imprimante s ur notre r é s eau. Il doit y avoir quelque cho s e qui coince quelque part genre un firewall... Dan s ce ca s , on e s s aye d'appuyer s ur le bouton 'L'imprimante que je veux n'e s t pa s r é pertori é e' :   Comme j'ai lu le do s s ier qui va bien , je s ai s que l'ordinateur p4 s ur lequel e s t in s tall é l'imprimante porte une adre s s e ip fixe : 192.168.1.4 . S i vou s ne connai s s ez pa s s on adre s s e ip, ouvrez une con s ole DO S et tapez : ipconfig/all Comme nou s connai s s on s l'adre s s e donc, ain s i que le nom exact de l'imprimante, nou s allon s directement l'indiquer à notre vi s ta : N'oubliez pas les deux \\ avant l'adresse IP S i vi s ta trouve l'imprimante s ur le r é s eau, une nouvelle fen ê tre s 'affiche demandant la confirmation d'in s tallation du pilote. Rappelez vou s , l'in s tallation va s e faire par le r é s eau. Une nouvelle fen ê tre confirme que l'imprimante e s t in s tall é e : L'imprimant e s t in s tall é e. Un clic droit s ur notre imprimante r é s eau pour afficher le s propri é t é s :   Bravo c'e s t termin é !!   Mai s pourquoi diable vi s ta n'a t-il pa s vu l'imprimante tout à l'heure en recherche automatique et pourtant nou s avon s pu la connecter avec s on adre s s e IP ? Ce n'e s t pa s de la faute de vi s ta. C'e s t certainement un coup de regi s qui a modifi é le param é trage du firewall s ur l'ordinateur 'P4'. Nou s traiteron s ce ca s dan s le do s s ier : Mon r é s eau me prend la t ê te.     Imprimez ce dont vous avez réellement besoin. Le procédé de fabrication de l'encre est polluant, les fabricants se goinfrent et la fibre de papier vient des arbres qui nous font respirer.

Pang

Pang

 

Partage réseau local XP/VISTA : Acte 2

PARTAGE SOUS XP PRO     S uivant l'acte 1 , notre r é s eau e s t ' é lectriquement' en place mai s pour le moment per s onne ne s emble autori s é à utili s er le s re s s ource s de ce r é s eau; c'e s t ce que nou s allon s e s s ayer de comprendre dan s ce billet.   Comme il faut bien commencer par quelque cho s e, nou s allon s prendre l'exemple d'un ordinateur s ur lequel nou s venon s fraichement d'in s taller un window s XP pro pac k 2. Le nom de cet ordinateur e s t Virtuel et s on groupe de travail e s t REZOR . Deux compte s ont é t é cr é é s s ur cette machine : k ib e s t un compte admini s trateur
neuneu e s t un compte utili s ateur limit é
  Premi è re s ource d' ennui s : le partage de fichier s imple , mode par d é faut s ou s window s xp pro et le s eul di s ponible avec la ver s ion home On trouve ce r é glage par : D é marrer > Panneau de configuration > Option s de s do s s ier s > Onglet affichage   Décocher cette case Pour notre r é s eau, nou s allon s d é cocher cette ca s e parce que ce s y s t è me de partage s imple n'apporte pa s de s ouple s s e et peut po s er de s probl è me s de s é curit é . Typiquement, voil à le genre de fen ê tre que vou s pourriez voir s ur un ordinateur di s tant lor s que vou s e s s ayez de vou s connecter s ur une machine utili s ant le partage de fichier s imple : Deuxi è me s ource d' ennui s : lor s que j'ai cr é é le s compte s k ib et neuneu , je n'ai pa s ren s eign é de mot de pa s s e ce qui va forcement po s er un probl è me lor s que nou s e s s aieron s de nou s connecter et par con s é quence pour s ' identifier et s ' authentifier aupr è s de la machine di s tante. En effet, il e s t moyennement acceptable, s auf ordre contraire, que n'importe qui pui s s e s e connecter à notre ordinateur non ?   La s olution la plu s s û re , s ur notre wor k group, con s i s te à cr é er de s compte s identique s avec de s mot s de pa s s e s identique s s ur chaque ordinateur du r é s eau . Ain s i nou s auron s une grande s ouple s s e de partage et d'acc è s pour chaque utili s ateur s (qu'il di s po s e de s droit s admini s trateur ou s imple utili s ateur), pui s que l'ordinateur local connait le s compte s à g é rer. Ceux pour qui cette m é thode ne convient pa s pourron s contourner en utili s ant le groupe " Tout le monde ", nou s y reviendron s plu s loin. Alors, on partage ?   Maintenant que nou s avon s cr é é de s mot s de pa s s e s pour k ib et neuneu et d é coch é le partage de fichier s imple, nou s allon s enfin partager un do s s ier s ur le r é s eau. Pour acc é der à ce param è tre, faite s un clic droit s ur le do s s ier que vou s voulez partager (ici c'e s t le do s s ier parciparla ) et choi s ir partage et s é curit é ... , ce qui devrait nou s afficher ceci : Nou s s é lectionnon s le bouton Partager ce do s s ier et cliquon s s ur le bouton Autori s ation s qui nou s ouvre la fen ê tre Autori s ation pour parciparla (qui e s t le nom du do s s ier à partager). Il y a d é j à un groupe dan s cette fen ê tre et le nom de ce groupe e s t : Tout le monde . Actuellement, ce groupe tout le monde a l' autori s ation de lecture s ur notre do s s ier. Le s s trat é gie s de s é curit é par d é faut d'XP autori s e le groupe tout le monde à acc é der à notre ordinateur depui s le r é s eau . Ce param è tre e s t modifiable dan s la con s ole de param è tre s de s é curit é locaux ( s ecpol.m s c), con s ole dan s laquelle vou s pourriez vou s ab s tenir de faire n'importe quoi   Pour faire s imple, en l' é tat, cela s ignifie qu'un utili s ateur s ur un ordinateur di s tant, quelque s oit s on nom et s on mot de pa s s e aurait la po s s ibilit é d'acc é der en lecture s eulement au do s s ier parciparla   Le do s s ier e s t pr ê t pour le partage et tout ce que vou s placerez dedan s s era acce s s ible s ur le r é s eau. L'ic ô ne du do s s ier change en :     PARTAGE SOUS VISTA     Pour cette proc é dure, j'ai fait le choix d'utili s er la ver s ion 'Familiale Premium' de vi s ta pui s qu'elle e s t largement di s tribu é e autour de nou s .   Autre choix, nou s n'allon s plu s utili s er une adre s s e IP fixe. Nou s imaginon s que nou s s omme s s ur un r é s eau cla s s ique derri è re un modem/routeur genre livebox. C'e s t elle qui di s tribue le s adre s s e s IP s ur le r é s eau. Vi s ta trouvera l'adre s s e tout s eul gr â ce à s on client DHCP . En clair tout e s t automatique.   REMARQUE : L'O S e s t d'origine, vierge de toute in s tallation de programme et plu s particuli è rement de s y s t è me de s é curit é ( pare-feu , antiviru s , antimachin).     ORGANISATION   La d é marche e s t la m ê me que s ou s XP. Il faut donner un nom à l'ordinateur, d é finir un compte utili s ateur avec un mot de pa s s e. Ce s information s s ont demand é e s à l'in s tallation de vi s ta, ou lor s que vou s allumez votre portable vi s ta pour la premi è re foi s . On peut red é finir ce s param è tre s ult é rieurement.   Ici, l'ordinateur s 'appelle 'VIRTUEL', il y a un compte Admini s trateur ' k ib' ain s i qu'un compte utili s ateur s tandard 'neuneu'. Cet ordinateur e s t connect é s ur une livebox et il a d é j à l'acc è s à l'internet.   Comme pour XP, nou s devon s int é grer notre vi s ta s ur le r é s eau local que nou s avon s mi s en place pr é c é dement . Pour ç a, nou s allon s indiquer à vi s ta à quel groupe de travail il appartient. Je ne vai s pa s é num é rer toute s le s fa ç on s po s s ible s pour acc é der à ce param é trage, mai s le plu s rapide e s t encore d'appuyer s ur la combinai s on de touche s Window s + pau s e : Par d é faut, le nom du groupe de travail e s t WOR K GROUP (ou parfoi s M S -HOME). Pour changer ce nom, on appui s ur 'Modifier le s param è tre s ' En cliquant s ur le bouton modifier, une autre fen ê tre s 'affiche et on peut enfin changer le nom, ouf ! Dan s notre exemple, le groupe de travail e s t 'REZOR'. Tout le s ordinateur s du r é s eau local qui doivent s ' é changer de s fichier s ou partager une imprimante devraient appartenir au m ê me groupe de travail. Apr è s avoir chang é le nom, il faut imp é rativement red é marrer l'ordinateur. A pr é s ent il faut s e po s er une que s tion : comment allon s nou s organi s er notre partage s ur le r é s eau. Vi s ta, un peu comme XP, offre la po s s ibilit é d'utili s er le do s s ier 'Public'. À la ba s e, ce do s s ier permet à plu s ieur s utili s ateur s (compte s ) du m ê me ordinateur , d'avoir un e s pace commun de partage de fichier s ; c'e s t pratique.   Bonne nouvelle, avec vi s ta, po s s ibilit é nou s e s t offerte, d'utili s er ce do s s ier 'Public' pour le partage s ur le r é s eau local ; c'e s t tr è s pratique et facilitateur parce que conjointement au param è tre de partage par mot de pa s s e, n'importe qui pourra acc é der aux fichier s pr é s ent dan s le do s s ier 'Public', c'e s t à dire m ê me ceux qui n'ont pa s de compte s ur l'ordinateur vi s ta (c'e s t la f ê te). En revanche vou s ne pourrez pa s choi s ir qui aura droit d'acc é der à ce s do s s ier s . C'e s t ou Tout le monde ou per s onne. Cette m é thode implique que vou s d é placiez le s fichier s que vou s d é s irez partager dan s le do s s ier 'Public'   On peut au s s i s 'organi s er plu s finement, à la mani è re d'XP et s on partage avanc é , en d é terminant nomm é ment qui aura acc è s à quoi dan s n'importe quel do s s ier de no s diff é rente s partition s ou di s que s . Nou s allon s voir le s deux. Par d é faut, le partage de do s s ier et d'imprimante e s t d é s activ é . Vou s ne pouvez rien partager tant que ce s s ervice s ne s ont pa s activ é s .   Ouvrez le 'Centre r é s eau et partage' en pa s s ant par l'ic ô ne de la connexion r é s eau en ba s à droite : Pui s que nou s d é cidon s d'utili s er le s deux m é thode s , nou s activon s le 'Partage de fichier s ' et le 'Partage de do s s ier s public s ' avec po s s ibilit é aux per s onne s du r é s eau de pouvoir cr é er de s fichier s s ur notre do s s ier 'Public'. Par d é faut, le param è tre 'Partage prot é g é par mot de pa s s e' e s t activ é . S i vou s ne voulez pa s vou s emb ê ter et que vou s n'avez pa s peur que n'importe qui fa s s e n'importe quoi, vou s pouvez envi s ager de le d é s activer. Mai s s i vou s ê te s s en s ible à la s é curit é , lai s s ez le activ é . Dan s le m ê me e s prit, 'Partage de do s s ier s public s ' pourrait ê tre param é tr é pour que le s utili s ateur s du r é s eau n'aient qu'un acc è s en lecture s ur le s fichier s . Mai s comme ç a, per s onne du r é s eau local ne pourra d é po s er de fichier dan s cet e s pace de partage; c'e s t b ê te.   S i vou s avez une imprimante à partager, c'e s t le moment d'activer le s ervice.     Voil à , c'e s t fini ! Appuyez en haut à gauche, dan s le menu T â che s , s ur le lien ' Afficher le s ordinateur s et le s p é riph é rique s r é s eau '. Avec XP, cela revient à explorer le s favori s r é s eau, s auf que ç a marche mieux avec vi s ta. L à , il y a troi s ordinateur s s ur le r é s eau local REZOR et VIRTUEL, notre ordinateur vi s ta, en fait parti. S i vou s double cliquez s ur votre ordinateur, vou s afficherez ce que vou s partagez, c'e s t à dire le do s s ier 'Public' (oui il y a au s s i une imprimante mai s c'e s t une fau s s e ). Ouvrez à pr é s ent vo s ordinateur s di s tant s . S i vou s avez tout s uivi et que vou s avez ouvert une s e s s ion avec un compte exi s tant d é j à s ur l'autre ordinateur (m ê me utili s ateur, m ê me mot de pa s s e), window s ne vou s po s era m ê me pa s la que s tion de s avoir qui vou s ê te s et affichera le contenu de ce que vou s partagez s ur l'autre ordinateur : Depui s votre ordinateur XP, verifiez que vou s avez bien acc è s au partage do s s ier public de l'ordinateur vi s ta : Notre r é s eau e s t pr ê t et vou s devriez pouvoir, depui s votre ordinateur XP, d é po s er de s fichier s dan s le do s s ier Public de vi s ta.     LES AUTORISATIONS : QUI A DROIT À QUOI   Maintenant, pla ç on s nou s dan s le contexte s uivant :   L'utili s ateur ' k ib' utili s e principalement l'ordinateur de bureau avec XP, mai s de temp s en temp s il emprunte l'ordinateur portable vi s ta de 'neuneu'. k ib centrali s e de s recette s de cui s ine. Ce s recette s s ont s toc k é e s s ur la partition E: dan s le do s s ier 'Recette s ' Neuneu a é galement un ordinateur fixe et il aime venir con s ulter le s recette s de k ib. Il lui faut un acc è s en lecture.   Partageon s le do s s ier Recette s (clic droit s ur le do s s ier > Propri é t é s ) : Partage avanc é > Partager ce do s s ier > Autori s ation s   C'e s t ici que l'on rentre le s nom s de s utili s ateur s qui auront le droit d'acc é der à ce do s s ier depui s le r é s eau local. Par d é faut, on retrouve le groupe 'Tout le monde' avec un droit en lecture s eulement. Ici, nou s ne voulon s pa s que Tout le monde ait acc è s à ce do s s ier, mai s ju s te ' k ib' et 'neuneu'. Ajouton s ce s deux utili s ateur s :   Entrez le nom de s utili s ateur s et cliquez s ur le bouton 'V é rifiez le s nom s ". S i le nom e s t correct, window s le fera pr é c é der du nom de machine et s oulignera le tout : En cliquant dan s le s ca s e s , on s é lectionne ce que l'utili s ateur peut faire (ou non). Dan s ce ca s de figure, il n'e s t pa s n é ce s s aire de cocher une ca s e refu s er , nou s nou s contenteron s d'autori s er k ib à un contr ô le total et neuneu à un acc è s en lecture s eulement : Pui s que nou s avon s pri s la peine de d é finir manuellement notre partage, il s erait compl è tement couillon et litigieux de lai s s er au groupe Tout le monde un acc è s à ce do s s ier. Vou s pouvez s upprimer ce groupe en le s é lectionnant et en cliquant s ur ' S upprimer'.   Dan s le r é pertoire Recette s , il y a deux do s s ier s , vanille et chocolat. Neuneu peut lire le s recette s à la vanille mai s s urtout pa s celle au chocolat (il e s t allergique). Refu s on s l'acc è s à neuneu au r é pertoire chocolat à la diff é rence que cette foi s nou s n'allon s pa s proc é der de la m ê me mani è re parce que nou s utili s eron s pour ç a le s autori s ation s NTF S acce s s ible par l'onglet s é curit é . Je vai s ajouter l'utili s ateur 'neuneu' et lui cocher, dan s la colonne Refu s er, la ca s e Contr ô le total pour qu'il n'ait plu s acc è s .   Clic droit s ur le do s s ier chocolat > Propri é t é s > S é curit é > Modifier > Ajouter Ain s i, 'neuneu' peut acc é der au r é pertoire Recette s et con s ulter tout ce qui s 'y trouve s auf au do s s ier chocolat. Prenez bonne note de l'averti s s ement de window s et retenez que le s autori s ation s Refu s é s l'emportent s ur le s autori s ation s Autori s é e s ... Pa s clair ?   Le groupe Utili s ateur s a un acc è s en lecture et é criture s ur le r é pertoire chocolat et s ur ce coup, l'utili s ateur 'neuneu' e s t membre du groupe Utli s ateur s . Le s Refu s l'emportant s ur le s Autori s é s , 'neuneu' n'aura pa s acc è s à ce r é pertoire.   S ur le portable, s i 'neuneu' voudrait acc é der au do s s ier chocolat, voici ce qu'il verrait s 'afficher s ur s on é cran : Remarque : Vous pouvez cliquer sur 'Continuer' si vous connaissez le logon/mot de passe d'un utilisateur autorisé.     Remarque s : Globalement, pr é f é rez ajouter de s utili s ateur s avec de s refu s plut ô t que de toucher aux groupe s d é j à en place avec leur s autori s ation s . Ne tripotez pa s Admini s trateur s s i vou s ne s avez pa s pr é ci s é ment ce que vou s faite s . Par principe de s é curit é , on ne partage pa s la racine d'un di s que (D:/ E:/ etc). Le partage admini s tratif IPC$ exi s te encore s ou s vi s ta mai s il faut apporter une modification dan s la ba s e de regi s tre s an s quoi l'acc è s e s t refu s é .   LECTEUR RESEAU   L'ordinateur portable de neuneu a un petit di s que dur. S ur l'ordinateur PENTIUM il y a un gro s di s que dur avec un r é pertoire partag é du nom de 'parciparla'. Neuneu ain s i que k ib aimeraient bien profiter, à di s tance, de ce gro s r é pertoire dan s lequel il y a plein de truc s int é re s s ant s s an s avoir à faire de s ta s de manipulation s . Nou s allon s monter un lecteur r é s eau s ur notre vi s ta.   Un lecteur r é s eau e s t vu par l'explorateur window s comme é tant un lecteur du po s te de travail (ordinateur) et plu s comme un ordinateur di s tant. On y acc è de donc plu s rapidement par exemple lor s de la s auvegarde d'un fichier au s ein d'une application.   Dan s l'arbore s cence R é s eau, cliquez droit s ur le r é pertoire di s tant à connecter comme un lecteur r é s eau et choi s i s s ez Connecter un lecteur r é s eau Dan s le fen ê tre s uivante on attribue une lettre de lecteur au choix. J'ai coch é la ca s e pour ê tre reconnect é lor s que j'allumerai l'ordinateur bien que s ouvent window s ait tendance à s 'ob s tiner d'afficher une info bulle informant qu'il pa s pu s 'y connecter... L'explorateur affiche notre lecteur r é s eau comme fai s ait parti de notre ordinateur :   S i votre s y s t è me d'exploitation e s t s ain et à jour, vou s ne devriez avoir aucun mal à reproduire cette proc é dure chez vou s . Cependant il peut y avoir de s ta s de po s s ibilit é s d'emp ê chement comme un ordinateur infect é , bidouill é , maltrait é . Nou s aborderon s le s probl è me s r é s eau dan s un futur do s s ier : Mon r é s eau me prend la t ê te .   S i vou s rencontrez une difficult é quelconque, venez nou s en parler s ur le forum en pr é ci s ant le s point s qui po s ent probl è me s .   ^^

Pang

Pang

 

Monter un réseau local XP / XP / VISTA : Acte 1

RÉSEAU LOCAL SOUS WINDOWS S 'il y a bien une que s tion qui revient s ouvent s ur le s forum s , c'e s t celle du r é s eau local. Il permet l' é change d'information s entre plu s ieur s machine s reli é e s s ur le r é s eau, comme le partage d'une re s s ource que ce s oit un fichier ou un mat é riel, une imprimante par exemple, ou l'admini s tration de s po s te s , qu'il s s oient en domaine (c'e s t à dire centrali s é autour d'un s erveur avec active directory) ou en Wor k group, ca s le plu s fr é quent chez le s particulier s .   Je pr é ci s e qu'il ne faut pa s confondre le r é s eau local avec le partage de connexion internet . Ce s ont deux cho s e s bien diff é rente s comme l' é nonc é le pr é s age. On peut parfaitement envi s ager un r é s eau local s an s la moindre connexion internet, ou encore un r é s eau local de 5 machine s dont une s eule aurait acc è s à l'internet, ou un r é s eau local o ù tou s le s ordinateur s ont acc è s au net.   Ici, on s uppo s e que le s ordinateur s ont d é j à acc è s à l'internet (ce n'e s t pa s pr é -requi s ), et nou s aimerion s qu'il s pui s s ent s ' é changer de s fichier s ain s i que partager une imprimante connect é e s ur un PC fixe. S auf s i ce s 5 ordinateur s s ont à vou s et que per s onne n'y acc è de (alone in the no life), on imagine qu'il y a un utili s ateur diff é rent s ur chaque machine.     Prés-requis   Minimum, 2 ordinateur s fai s ant tourner Window s XP (pac k 2 ou 3), window s Vi s ta
Un p é riph é rique r é s eau (ethernet, wifi) s ur chaque ordinateur
Une machine box (freebox, livebox, darty, neuf...) ou/et un routeur/ s witch
Certain s s ervice s window s doivent ê tre d é marr é s

Connexion s r é s eau
Explorateur d'ordinateur
S erveur
S tation de travail
Pour acc é der aux s ervice s : D é marrer > Ex é cuter > s ervice s .m s c S i vou s avez un pare-feu firewall et que vou s ne s avez pa s vou s en s ervir, d é s activez le, le temp s de faire vo s e s s ai s . S i vou s s avez ce que vou s faite s , vou s pouvez cr é er une r è gle s s imple autori s ant tout le trafic dan s la zone de confiance et s urtout pa s ver s la zone internet ! Attention : certain s pare-feux, m ê me d é s activ é s bloquent toute s tentative s d' é change s netbio s ver s votre machine.   S i vou s utili s ez le firewall de window s XP, il faut lui indiquer que l'on veut autori s er le partage de fichier et d'imprimante. On y acc è de par le panneau de configuration > Pare-feu Window s     Un nom, une adresse, une organisation.   V é rifiez dan s le s propri é t é s du p é riph é rique r é s eau que le s protocole s s oient s é lectionn é s (ci de s s ou s en rouge) : L'interface r é s eau wifi de cet ordinateur a pour adre s s e IP : 192.168.1.4 Il va s an s dire que le s ordinateur s du r é s eau portent tou s une adre s s e IP diff é rente. Pour rappel, on peut utili s er l' adre s s age manuel fixe , dan s ce ca s on d é termine à l'avance quelle adre s s e portera telle machine, ou un s erveur DHCP qui di s tribue le s adre s s e s IP à la demande de s p é riph é rique s qui s e connecte s ur le r é s eau. En g é n é ral, c'e s t la box qui s e charge de faire office de DHCP. S ur ce r é s eau ici pr é s ent, il y a le s deux; quelque s ordinateur s fixe s qui portent toujour s la m ê me adre s s e ip fixe ain s i qu'une petite plage DHCP pour de s p é riph é rique s mobile s (t é l é phone/PDA, ordinateur s portable s ). Quoi qu'il arrive, il ne peut y avoir deux adre s s e s IP identique s s ur le r é s eau. C'e s t toujour s dan s le s propri é t é s de connexion : Maintenant, nou s allon s identifier l'ordinateur en lui donnant un nom et lui dire à quel groupe de travail il doit s e rattacher. De pr é f é rence, tou s le s ordinateur s devront ê tre in s crit dan s le m ê me groupe afin de s e voir dan s le s favori s r é s eau. On acc è de à ce s param è tre s par le s propri é t é s s y s t è me : Panneau de configuration > S y s t è me > Nom de l'ordinateur > Modifier Dan s la fen ê tre ci-de s s u s , l'ordinateur s e nomme p4 (je l'appelle ain s i parce que c'e s t un proce s s eur p4) et s on groupe de travail e s t REZOR . La modification du nom ou du groupe de travail doit ê tre s uivi d'un red é marrage de l'ordinateur. Donnez un nom n'exc é dant pa s 12 caract è re s et qui vou s permette d'identifier facilement votre machine s ur le r é s eau. Note : il peut y avoir plu s ieur s groupe s de travail s ur un m ê me r é s eau.   Tout le monde répond ? Restons groupir   Maintenant, nou s allon s voir s i tout le monde r é pond à l'appel. En effet, chaque ordinateur devrait pouvoir communiquer entre eux par TCP/IP. Pour ç a, nou s devon s connaitre l'adre s s e IP de chacun de s ordinateur s ; la commande IPCONFIG (comme s on nom le lai s s e s uppo s er) va nou s donner la configuration IP du p é riph é rique r é s eau D é marrer > Ex é cuter > cmd   Dan s cette fen ê tre DO S nou s tapon s la commande : ipconfig/all On retrouve ici le nom de la machine, chez moi p4 et l'adre s s e IP de la carte r é s eau, ici 192.168.1.4 . Cette op é ration e s t à renouveler s ur le s autre s ordinateur s du r é s eau. Dan s l'image ci-de s s ou s , je lance de nouveau ipconfig/all pour obtenir le s information s de l'autre ordinateur de mon r é s eau : Il s 'appelle virtuel et porte l'adre s s e 192.168.1.5 . Nou s allon s maintenant s avoir s i ce s deux ordinateur s s e voient s ur le r é s eau. Pour ç a, c'e s t la commande PING que nou s utili s eron s s ucce s s ivement s ur le s machine s du r é s eau, une foi s avec l'adre s s e IP (tcp/ip) et au s s i par le nom de la machine (netbio s -tcp/ip) : ping 192.168.1.5 ping virtuel ( s 'il vou s plait, ne tapez pa s mon adre s s e ip ni le nom de mon ordinateur, remplacez le s par le s v ô tre s ) L'ordinateur 192.168.1.4 envoie un ping (en fait window s en envoie 4) s ur l'ordinateur portant l'adre s s e IP 192.168.1.5. La commande c'e s t r é ali s é avec s ucc è s pui s que nou s voyon s é crit Paquet envoy é s = 4, re ç u s = 4, perdu s = 0 (perte 0%) . Encore mieux, en effectuant le ping non plu s avec l'adre s s e IP mai s avec le nom de la machine (ici virtuel ), le s ucc è s e s t total !   L'id é al s erait qu'il en s oit de m ê me en effectuant le s m ê me s commande s à partir de l'autre ordinateur ! Allon s ju s qu'au bout. Remarque : le s ucc è s de la commande ping n'e s t pa s une condition s ine qua non pour faire fonctionner notre partage de fichier et d'imprimante. Certaine s r è gle s de pare-feu peuvent autori s er le netbio s tout en interdi s ant ICMP (ping).   Les favoris réseau   S i ju s qu'ici tout c'e s t bien pa s s é , vou s ne devriez pa s rencontrer de probl è me pour afficher le s s tation s in s crite s dan s votre groupe de travail. S i malgr é tout vou s ne voyez pa s le s ordinateur s dan s le s favori s r é s eau, vou s pourriez vou s y connecter en tapant directement s on adre s s e dan s l'explorateur de fichier. On voit ç a plu s loin... Nou s allon s explorer le s favori s r é s eau (clic droit s ur favori s r é s eau). J'in s i s te s ur explorer , pa s faire un double clic s ur le do s s ier favori s r é s eau. D'ici nou s d é veloppon s l'arbore s cence : Favori s r é s eau > Tout le r é s eau > R é s eau Micro s oft Window s Dan s l' é tat, le s ordinateur s s ont vi s ible s mai s rien ne garanti que vou s pui s s iez y avoir acc è s au s s i s implement. E s s ayez en double cliquant s ur vo s ordinateur s . Ç a marche ? Tant mieux ! Vou s tombez s ur un invite de logon avec un mot de pa s s e que vou s ne connai s s ez pa s ? Pire, vou s obtenez un me s s age d'erreur window s avec s on d é s agr é able et agre s s if (que vou s pourriez changer entre nou s ). Pa s de panique, nou s pour s uivon s la proc é dure s ur un prochain billet Acte 2.   Ju s qu'ici, ç a roule, mai s parfoi s le s cho s e s ne s e pa s s ent pa s toujour s au s s i bien. S i vou s avez de s difficult é s , po s ez votre que s tion s ur le forum Zebulon en indiquant le s point s qui po s ent probl è me s .      

Pang

Pang

 

NN squad

Présentation de l'agent NN squad     A quoi ça sert :       NN s quad s urveille en permanence ce qu'il s e pa s s e s ur le r é s eau. Il affiche en temp s r é el toute s le s connexion s é tablie s s ur toute s le s interface s du r é s eau. Il permet de s avoir qui dialogue avec qui s ur quel port et s ou s quel protocole.   A quoi ça ressemble :     Au lieu de rajouter une fen ê tre graphique, l'agent NN s quad e s t con s ultable en http s ur 127.0.0.1 port 88, donc affichable avec n'importe quel navigateur. Dan s cette premi è re fen ê tre, on voit l'architecture du r é s eau avec le s adre s s e s ip et mac, ain s i qu'un aper ç u de certaine s s tati s tique s (nombre s de paquet s courant, temp s d'inactivit é ). En cliquant s ur un de s p é riph é rique s , on acc è de à s e s d é tail s :     En cliquant s ur le 'tuyeau', on peut en apprendre plu s s ur cette connexion. Il e s t po s s ible d'y mettre un terme ( k ill thi s connection) ou de bloquer certain s port s à la vol é e.     NN s quad e s t capable de d é tecter certain s é v é nement s , comme un nouvel ordinateur qui s e connecterait s ur le r é s eau, d é tecter un s can de port, une ip double ain s i que certain s paquet s malicieux. En outre, il peut envoyer un email s uivant l'alerte.   Pour finir cette pr é s entation, NN s quad int è gre plu s ieur s filtre s : Blocage d'une URL / nom de domaine
Filtre IP/range
Blocage de port s
Filtre de mot s (actuellement pa s compl è tement finali s é )
S ignature virale ( à venir)
Il y a au s s i une con s ole avec quelque s commande s . En e s p é rant que celle s ci s ' é toffe d'ici peu.             Pour le moment en version beta, c'est gratuit et léger. L'application nécessite l'installation de Winpcap qui est inclus dans l'installateur, et pour le téléchargement, c'est ici : http://www.nnsquad.org/agent

Pang

Pang

×