Aller au contenu
  • entries
    5
  • comments
    6
  • views
    19 605

About this blog

Informatique et santé

Entries in this blog

 

Comment savoir si on est obèse?

DISCLAIMER:   Les informations proposées au sein de ce blog ne sont données qu'à titre indicatif et ne sont en aucun cas susceptibles de se substituer à une consultation, une visite ou un diagnostic formulé par votre médecin. Vous ne devez pas mettre en œuvre les informations disponibles pour la formulation d'un diagnostic, la détermination d'un traitement ou la prise et/ou la cessation de la prise de médicament sans consulter préalablement un médecin généraliste ou spécialiste.   Les liens aux sites tiers ne constituent en aucun cas une recommandation et ne sont fournis qu'à titre d'information. Je n'assume aucune responsabilité quant l'exactitude des informations fournies sur ces sites. Une des recommandations pour prévenir la survenue de TMS c'est la perte de poids en cas d'obésité. Alors comment savoir si on est obèse? Je vous propose de découvrir le réponse en regardant un très beau film interactif qui est également très complet du point de vue information médicale.   Calculez votre Body Mass Index (BMI) (03:24) Vous trouverez aussi sur le même site web d'autres beaux films liés à la santé, à l'informatique, aux technologies, aux langues, etc,,,

toubib32

toubib32

 

Logiciels d'aide à la prévention des TMS

DISCLAIMER:   Les informations proposées au sein de ce blog ne sont données qu'à titre indicatif et ne sont en aucun cas susceptibles de se substituer à une consultation, une visite ou un diagnostic formulé par votre médecin. Vous ne devez pas mettre en uvre les informations disponibles pour la formulation d'un diagnostic, la détermination d'un traitement ou la prise et/ou la cessation de la prise de médicament sans consulter préalablement un médecin généraliste ou spécialiste.   Les liens aux sites tiers ne constituent en aucun cas une recommandation et ne sont fournis qu'à titre d'information. Je n'assume aucune responsabilité quant l'exactitude des informations fournies sur ces sites.     Parmi les méthodes de prévention des TMS, j'ai cité la nécessité d'avoir une posture correcte et une pause d'au moins 5 minutes toutes les heures environ pendant laquelle des exercices d'étirement sont préconisés.   Dans ce nouveau sujet je vous propose des logiciels permettant aux utilisateurs de PCs de s'auto-corriger et d'améliorer leurs schémas de travail et leurs comportements afin de réduire le risque de survenue de TMS. Ces logiciels d'aide à la prévention des TMS présentent une gamme de fonctions plus ou moins complète selon le produit parmi lesquelles: Proposition de pauses à des moments appropriés.
Clips montrant des exercices d'étirement à effectuer pendant les pauses.
Rappels des bons réflexes qui s'affichent à l'écran.
Configuration du clavier et de la souris pour effectuer certaines tâches répétitives plus facilement.
Gratuit:Workrave     Payants: Pus complets et le choix est multiple avec des essaies gratuits sans limitation des fonctions:   Rsiguard Isosante

toubib32

toubib32

 

Syndrome du canal carpien

DISCLAIMER:   Les informations proposées au sein de ce blog ne sont données qu'à titre indicatif et ne sont en aucun cas susceptibles de se substituer à une consultation, une visite ou un diagnostic formulé par votre médecin. Vous ne devez pas mettre en œuvre les informations disponibles pour la formulation d'un diagnostic, la détermination d'un traitement ou la prise et/ou la cessation de la prise de médicament sans consulter préalablement un médecin généraliste ou spécialiste.   Les liens aux sites tiers ne constituent en aucun cas une recommandation et ne sont fournis qu'à titre d'information. Je n'assume aucune responsabilité quant l'exactitude des informations fournies sur ces sites.       Qu'est-ce que un syndrome ? Bernard Hœrni : « C'est un ensemble de symptômes, ressentis par le patient, et de signes, observés par le médecin, réunis de façon caractéristique mais pouvant relever de plusieurs origines. »   Donc un syndrome est un ensemble de signes de tout type (cliniques, biologiques, radiologiques, électromyographiques,…) qui réunis constituent une entité caractéristique de plusieurs états pathologiques différents mais sans cause spécifique comme il est le cas pour une maladie.       Qu'est-ce que le canal carpien ? Terme « Relatif au carpe. »   Le carpe étant « l'ensemble des os et des articulations situés entre la main et l'avant-bras, formant l'ossature du poignet. »   Le canal carpien est un défilé rigide de la face palmaire du poignet constitué par les os du carpe et le ligament annulaire antérieur. Ce canal constitue un passage pour les tendons et le nerf médian.         Qu'est-ce que le nerf médian ? Le nerf médian est l'un des trois gros nerfs du membre supérieur situé vers la partie palmaire de l'avant-bras. Il a un rôle sensitif permettant sensation provenant du membre supérieur et moteur pour effectuer certains mouvements du poignet et de la main. Le territoire du nerf médian © Imprimeur de la Reine pour l'Ontario Sourcre : http://www.wsiat.on.ca/ Qu'est-ce que le syndrome du canal carpien ? Une vidéo plus explicite pour vous introduire dans le vif du sujet. Cliquez le lien: Syndrome du canal carpien Source: Atlas du corps humain   Quel est l'étiologie de ce syndrome?   Le syndrome du canal carpien est souvent le résultat de l'intervention de plusieurs facteurs qui augmentent la pression sur le nerf médian dans le canal carpien plutôt que d'un problème du nerf lui-même. Très probablement ce trouble est dû à une prédisposition congénitale - le canal carpien étant moins large chez certains individus que chez d'autres. Les femmes sont trois fois plus susceptibles de développer un syndrome du canal carpien, peut-être parce que le canal carpien lui-même peut être plus petit chez les femmes que chez les hommes. La main dominante est généralement touchée en premier et produit une douleur plus intense. Les personnes atteintes de diabète ou d'autres troubles métaboliques qui affectent les nerfs et les rendent plus sensibles à la compression sont également à haut risque. Aucun cas de syndrome du canal carpien n'a été rapporté chez l'enfant.   D'autres facteurs peuvent intervenir tels :   1. Un traumatisme, une blessure, une entorse ou une fracture du poignet provoquant une enflure   2. Certains états pathologiques : l'hypothyroïdie, la polyarthrite rhumatoïde, les malformations ou l'arthrose de l'articulation du poignet, kystes ou tumeurs du canal carpien.   3. Les conditions au travail : stress, utilisation répétée d'outils vibrants   4. Dans certains cas, aucune cause ne peut être identifiée.   Dans le cas du travail sur ordinateur, les mouvements itératifs de flexion-extension des doigts et du poignet sont souvent en cause, parfois une pression prolongée ou répétée sur le talon de la main. C'est le cas de l'usage fréquent de la souris et de la transcription sur clavier, et plus précisément quand cet usage est intensifié et dure pendant plusieurs heures sans intervalle de repos et pendant une longue période.   Comment se manifeste le syndrome du canal carpien ? On retrouve une douleur de la face palmaire avec sensation d'engourdissement du poignet, irradiant vers les trois premiers doigts, voire vers l'avant-bras, et qui, lors des recrudescences nocturnes, est soulagée par l'agitation de la main. Elle peut devenir invalidante jusqu'à évoluer vers des signes déficitaires sensitifs tels qu'une diminution de la sensibilité pulpaire et un déficit moteur voire une atrophie des muscles de l'éminence thénar dans les formes sévères et évoluées   Que faire ? Consulter son médecin le plus tôt possible. Si un syndrome du canal carpien n'est pas traité assez tôt, les nerfs et les muscles peuvent être endommagés.   Quels examens complémentaires? Radiographies des poignets et des mains à la recherche d'une malformation ou un ancien traumatisme   EMG   Outre sa valeur médicolégale, permet d'affirmer le diagnostic, d'éliminer une autre pathologie, de mettre en évidence une pathologie associée, de préciser le siège unique ou multiple de la compression et d'évaluer l'intensité de l'atteinte nerveuse guidant le choix thérapeutique. Cliquez le lien pour savoir Ce qu'est l'EMG? Source: Atlas du corps humain       L'IRM peut être réalisée en préopératoire, lorsqu'un doute étiologique subsiste. Une indication particulière c'est le syndrome du canal carpien unilatéral du sujet jeune en raison de l'existence fréquente (35 % des cas) d'une pathologie tumorale (surtout kyste synovial).     Des études récentes recommandent l'utilisation de l'échographie en premier lieu pour le diagnostic du syndrome du canal carpien. Elle permet l'étude morphologique du nerf, le diagnostic différentiel et le suivi post thérapeutique.   Quels traitement le médecin pourrait-t-il prescrire ?   Exemple d'orthèse (Attelle)-------------------------------------------------Exemple de bracelet Différence entre une attelle et un bracelet     D'abord le traitement d'un état pathologique favorisant   Mise au repos du poignet et arrêt de l'activité professionnelle pendant au moins 2 semaines   Port nocturne d'une orthèse (Attelle) d'immobilisation du poignet en position neutre.   Les anti-inflammatoires oraux   Infiltration locale de corticoïdes   L'application locale de vessie à glace peut aider à réduire une enflure       Un traitement chirurgical et/ou endoscopique est indiqué dans les formes jugées sévères ou résistantes au traitement médical.   En outre, certaines études montrent que les suppléments en vitamine B6 (pyridoxine) peuvent soulager les symptômes du syndrome du canal carpien.     Des exercices d'étirement et de renforcement musculaire peuvent être utiles chez les personnes dont les symptômes se sont atténués. Ces exercices sont supervisés par un kinésithérapeute ou un ergothérapeute. Éviter les exercices avec préhension répétée d'un objet comme une balle parce qu'ils augmentent la pression à l'intérieur du canal.   L'acupuncture et la chiropraxie ont aidé certains patients, mais leur efficacité reste à prouver. La chiropraxie étant plus connue en Amérique du nord, les français lui préfèrent l'ostéopathie   Il convient de noter une exception : c'est le yoga qui a prouvé son efficacité pour réduire la douleur et améliorer la force de préhension chez les patients atteints du syndrome du canal carpien. Certaines postures Yoga conçues pour renforcer, étirer et balancer la moitié supérieure du corps, ainsi que chacune des articulations y appartenant, peuvent aider à réduire la douleur et améliorer la force de préhension chez les personnes atteintes du syndrome du canal carpien.   Voici un lien pour des vidéos enregistrées par des professionnels yoga qui décrivent les postures y figurant comme capables de traiter et/ou de prévenir le syndrome du canal carpien     Vidéos de postures yoga pour corriger le syndrome du canal carpien     Des résultats variables ont été rapportés dans les études concernant le traitement par ultrasons. L'électrostimulation, la magnétothérapie et la thérapie au laser à basse intensité n'ont pas fourni de gros bénéfices dans des essais cliniques.   Quelle évolution ? Heureusement, chez la plupart des gens qui développent un syndrome du canal carpien, le traitement approprié réussit à soulager la douleur et l'engourdissement et à rétablir l'utilisation normale des poignets et des mains.     Comment s'en prévenir ?   Posture correcte.   Position des poignets : Ajuster la hauteur de la chaise afin que les avant-bras soient au niveau du clavier et de la souris. Utiliser un plateau articulé pour clavier si nécessaire. Les épaules doivent être détendues. Les bras ne doivent pas se situer trop près ou trop loin du corps. Les poignets ne doivent pas être pliés. Clavier et souris doivent être assez proches du corps afin d'éviter d'étendre les membres supérieurs pour les atteindre.   Ne pas poser les poignets sur des surfaces dures pendant de longues périodes de temps.   Essayer de ne pas plier ou tordre les mains pendant de longues périodes de temps.   Si possible manier la souris avec l'autre main de temps à autre pour reposer la main dominante.   Reposer les mains sur les genoux quand ils sont au repos au lieu de les garder sur le clavier ou la souris.   Garder les mains chaudes.   Prendre des pauses fréquentes.   Si possible porter des supports (bracelets) pour maintenir les poignets droits.   Effectuer des exercices d'étirement pendant les pauses.   Perdre du poids en cas d'obésité.   Traitement des maladies qui peuvent causer le syndrome du canal carpien.   Utilisation de matériel ergonomique                     Références EMC Elsevier Masson   Articles « Syndrome du canal Carpien » : Auteurs : Guy Foucher : Ancien chef de clinique de la faculté de Strasbourg, responsable du service SOS Main, Nicole Buch : Médecin de médecine physique, SOS main, clinique du parc, 4, boulevard du Président Edwards, 67000 Strasbourg France   Encyclopédie médicale Larousse   Bernard Hœrni, professeur de cancérologie à l'université de Bordeaux II, chef de service de médecine et sous-directeur de l'Institut Bergonié, centre de lutte contre le cancer de Bordeaux et du Sud-Ouest.   "Carpal Tunnel Syndrome Fact Sheet" Prepared by: National Institute of Neurological Disorders and Stroke National Institutes of Health   Documents of Mayo Foundation for Medical Education and Research   Documents of American Academy of Family Physicians   Documents of Division of Occupational Health and Safety

toubib32

toubib32

 

TMS ou troubles musculo-squelettiques

DISCLAIMER: Les informations proposés au sein de ce blog ne sont données qu'à titre indicatif et ne sont en aucun cas susceptibles de se substituer à une consultation, une visite ou un diagnostic formulé par votre médecin. Vous ne devez pas mettre en œuvre les informations disponibles pour la formulation d'un diagnostic, la détermination d'un traitement ou la prise et/ou la cessation de la prise de médicament sans consulter préalablement un médecin généraliste ou spécialiste. Les liens aux sites tiers ne constituent en aucun cas une recommandation et ne sont fournis qu’à titre d’information. Je n'assume aucune responsabilité quant l'exactitude des informations fournies sur ces sites.     Le premier sujet abordé concerne les TMS ou troubles musculo-squelettiques. Les TMS sont les affections de l'appareil locomoteur en rapport avec l'exercice d'une profession les plus répandues, en particulier la lombalgie et le syndrome du canal carpien.         Qu'est-ce que les TMS?         Les TMS ne sont pas un diagnostic, mais une famille d'affections correspondant à des lésions inflammatoires et dégénératives des tissus mous contigus aux articulations. Ces affections concernent les tendons, les muscles, les articulations, les nerfs et les vaisseaux.   La plupart des TMS-MS sont considérées comme des maladies professionnelles indemnisables (Voir tableau n° 57 ci-dessous).         En quoi les TMS concernent-t-ils les informaticiens?         Posture favorite de TMS       L'activité d'informaticien soumet aux contraintes suivantes :   1) Position statique assise prolongée   2) Position penchée de la tête sur le clavier et l'écran   3) La position des mains et des bras sur le clavier de l'ordinateur, ainsi que les frappes répétitives   4) L'utilisation intensive de la souris       Tous ces facteurs peuvent générer à long terme de TMS. Mais ceci dépend aussi de plusieurs autres facteurs : L'âge, les facteurs de risque individuels tel l'obésité, la grossesse, le diabète, une fracture du poignet avec des séquelles, ou les affections thyroïdiennes, l'état psychologique et l'exposition au stress.   À ne pas négliger, un facteur très important vue ses retombées en matière de prévention c'est l'intrication qui existe entre l'intensité des sollicitations des articulations et des muscles et leur répartition dans le temps.                   Quel rôle du stress et des contraintes de travail dans la génération de TMS ?           Le stress peut exercer un effet indirect sur l'appareil locomoteur. Lorsqu'il est chronique, il augmente la fréquence des TMS et modifie leur expression. Il amplifie la perception de la douleur et rend les opérateurs plus sensibles aux facteurs de risque de TMS.   En effet, un opérateur stressé peut travailler trop vite, trop intensément, trop longtemps, négliger sa posture ou ne pas prendre le temps d'ajuster son poste. Par ailleurs, le temps nécessaire à la récupération fonctionnelle s'allonge car la capacité des défenses immunitaires et des systèmes de réparation pour lutter contre les problèmes de TMS peut être limitée par les réactions au stress.       Quels TMS peuvent toucher les informaticiens?           Les lombalgies : mal du dos   Le syndrome du canal carpien : Lésions du nerf médian à la main   Les cervicalgies   Syndrome de la gouttière épitrochléo-olécrânienne: Lésions du nerf cubital au coude   Hygroma des bourses séreuses du coude   Syndrome de la loge de Guyon: Lésions du nerf cubital à la main   Les tendinites des fléchisseurs et des extenseurs de la main et des doigts   Toutes les pathologies citées ci -dessus seront détaillées dans les prochains articles.             EXTRAIT DU TABLEAU N°57: Affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail Source : UCANSS FRANCE     Comment se manifestent les TMS ?     La douleur est le maitre-symptôme progressive ou intermittente au début peut évoluer vers un état continu avec trouble du sommeil. Elle peut être localisée au niveau de l'articulation atteinte ou irradier vers un membre et parfois se localiser loin de l'articulation sur le membre atteint.     Des dysesthésies et paresthésies peuvent s'y associer au niveau des membres habituellement décrites comme une sensation fréquente de brûlures, de fourmillements ou de picotements.     Les troubles de la motricité musculaire sont en générale tardifs faits au début de crampes et de fatigue musculaire pour évoluer à un stade avancé vers un état d'incapacité de degré variable.         Que faire si je crois être atteint par un TMS ?     Consulter le médecin le plus tôt possible.         Quels examens complémentaires et quels types de traitements mon médecin pourrait-t-il me proposer ?                     Un type d'attelle préconisé dans le syndrome du canal carpien           La conduite à tenir dépend de votre médecin qui lui seul peut faire le diagnostic correcte et prescrire le traitement adapté au type et aux causes de la maladie, à son degré d'évolutivité, ainsi qu'à votre état de santé et vos besoins spécifiques.   Mais généralement des clichés radiologiques standards sont indiqués. Parfois un Tracé d'électromyographie ou des examens radiologiques spécialisés (scanner, IRM) peuvent être nécessaires si le diagnostic n'est pas évident ou en préopératoire. D'autres analyses biologiques sont parfois prescrites si une maladie sous-jacente est suspectée.   Le traitement est généralement fait de règles d'hygiène de vie, d'antalgiques, d'anti-inflammatoires et d'infiltrations locales de corticoïdes. Des myorelaxants sont prescrits dans certaines maladies.     Le port d'attelles spéciales est parfois préconisé.   Les antibiotiques trouvent leur indication en cas de surinfection.     Si une maladie sous-jacente est diagnostiquée, un traitement étiologique sera instauré.     Le traitement chirurgical est le dernier recours en cas d'échec du traitement et de lésions invalidantes.         Infiltration locale de corticoïdes   Comment s'en prévenir ?           Aménagement offrant une posture adéquate - Pauses suffisantes : Une pause d'au moins 5 minutes est préconisée toutes les heures environ. Il est recommandé de bouger pendant cette pause.     - Sièges réglables : Les pieds doivent reposer à plat sur le sol ou sur un repose-pied ; dos droit formant un angle de 90° avec les cuisses, et soutenu par le dossier surtout au niveau du bas du dos (région lombaire).     - Clavier et tapis de souris ergonomiques et positionnement adéquat du bras et la main: L'inclinaison et la hauteur du clavier et de la souris doivent être réglées de telle sorte que les avant-bras soient placés parallèlement au sol et proches du corps. L'angle du coude doit être droit et les poignets doivent être maintenus dans une position neutre. Les mains sont placées dans le prolongement de l'avant-bras. Reposer confortablement vos avant-bras.   - Éviter de maintenir la tête trop longtemps penchée. Utiliser un porte-copie placé à la même distance et à la même hauteur que l'écran afin de mieux placer les documents dans le champ de vision.     - Espace suffisant pour travailler   - Ergonomie du poste de travail sur écran : écran orientable en hauteur et latéralement.   - Formation-sensibilisation des salariés aux postures de travail sur écran             schéma d'un fauteuil ergonomique conforme à la norme NF EN 1335-1   Conclusion     Toutes les méthodes de prévention citées ci-dessus ainsi que celles non citées (Souris et claviers ergonomiques, Repose-poignet et appuie-paume, Support ergonomique pour ordinateur portable, …)sont bonnes à appliquer pour se protéger contre les TMS. Toutefois, mener une vie saine reste toujours la meilleure prévention contre toutes les pathologies. Des règles simples d'hygiène de vie permettent à l'organisme d'avoir un système immunitaire fort et favorisent la régénération cellulaire et la réparation des tissus.   Le meilleur « antimalware» pour le corps et l'esprit humain est l'application des règles suivantes :   1- Horaires réguliers des repas. Choisir un endroit calme et prendre son temps pour manger. Manger léger le soir.   2- Régime alimentaire diversifié riche en légumes verts et fruits frais.   3- Manger du poisson au moins une fois par semaine   4- Diminuer la ration des viandes rouges en faveur des protéines végétales, des poissons, des viandes de volaille, des œufs…   5- Boire au moins un verre de lait par jour   6- Éviter le tabac, l'abus d'alcool et les drogues. L'excès d'excitants tel le café et le thé est aussi à éviter surtout durant les heures qui précèdent le sommeil.   7- Dormir à des heures fixes et obtenir son besoin en sommeil.   8- Pratiquer une activité physique quotidienne adaptée à l'âge et aux envies. La moindre des choses est de pratiquer 30 mn de marche rapide par jour   9- Rire…Pas trop mais assez.       Mieux vaut prévenir que guérir Référence: EMC Elsevier Masson Documentation De l'INRS

toubib32

toubib32

 

Informatique et Santé

Ce blog a pour objectifs de sensibiliser les informaticiens aux problèmes de santé spécifiques liés à la nature de leur travail et contribuer ainsi à améliorer leur état de santé général à travers des règles d'hygiène de vie simples.   Avoir conscience des aspects pathologiques auxquels sont confrontés les informaticiens leur permettra d'interpréter les symptômes plus objectivement et de contacter le médecin assez tôt rendant le traitement moins agressif et plus efficace.   Les informations proposés au sein de ce blog ne sont données qu'à titre indicatif et ne sont en aucun cas susceptibles de se substituer à une consultation, une visite ou un diagnostic formulé par votre médecin.   Vous ne devez pas mettre en œuvre les informations disponibles pour la formulation d'un diagnostic, la détermination d'un traitement ou la prise et/ou la cessation de la prise de médicament sans consulter préalablement un médecin généraliste ou spécialiste.   Vous noterez que j'ai essayé de simplifier au maximum les termes scientifiques cités, mais toutes vos suggestions et remarques pour améliorer la rédaction ainsi que toutes vos questions seront les bienvenues.     Le sage s'organise, le fou regrette Proverbe chinois

toubib32

toubib32

×