Aller au contenu
  • Pas encore inscrit ?

    Pourquoi ne pas vous inscrire ? C'est simple, rapide et gratuit.
    Pour en savoir plus, lisez Les avantages de l'inscription... et la Charte de Zébulon.
    De plus, les messages que vous postez en tant qu'invité restent invisibles tant qu'un modérateur ne les a pas validés. Inscrivez-vous, ce sera un gain de temps pour tout le monde, vous, les helpeurs et les modérateurs ! :wink:

Récupération des données avec Kaëlla


papo
 Partager

Messages recommandés

Salut tous,

Sur les forums de Zébulon, j'ai été amené , à plusieurs reprises , à proposer l'utilisation de Kaëlla pour récupérer les données "en souffrance", sur des configurations Windows où l'O.S. n'était plus capable de démarrer, ou de lire les partitions en place (à 2 reprises sur des partitions RAW...) et cela avec succès.

Pour aller plus vite dans ce service d'aide (toujours urgente), je propose un petit guide rappelant les étapes de cette récupération.

Voici ce guide:

 

RECUPERATION DE DONNEES AVEC UN LIVE LINUX-ON-CD

 

L'heure est oppressante...plantage grave et données à récupérer....

 

Télécharger Kaëlla, retenue pour sa convivialité, ici: http://kaella.linux-azur.org/

 

Ensuite, graver l'image sur un CD (sur un autre PC).

Puis, Booter sur le CD Kaëlla (lecteur de CDrom placé en priorité, dans la séquence de boot du Bios).

 

 

PREPARER LE TERRAIN (3 possibilités)

 

 

1- Si l'on dispose de plus de 765 Mo de Ram , pour garder la main sur le lecteur de CD/DVD, immédiatement après le lancement de Kaella (Page avec le logo Kaëlla), taper à l'invite "boot" (attente = 30") le code suivant:

 

Knoppix toram

(chargement de Kaella en mémoire ram)

 

RETIRER le live-Cd après chargement total et mettre un CD ou mieux un DvD vierge dans le graveur.

Il y a une doc sur le Cd et sur le Site de Kaella

 

2- Toujours dans l'optique de garder la main sur le graveur, on peut aussi charger Kaëlla, sur une partition (par exemple D:( = hda5 sous Linux)) , taper au même endroit que ci-dessus :

 

knoppix tohd=/dev/hda5

(charger Kaella sur une partition différente de celle qui va être traitée , par exemple D: (= hda5, - ou hde5 si ATA). C'est plus long que l'option précédente; un dossier 'knoppix' de 695 Mo, est créé sur la partition D:.

 

3- Si les fichiers sont copiés sur un DD, ou une clé Usb, alors on laisse Kaella s'installer en mémoire (128Mo nécessaires) ; ne rien taper au boot, presser "enter".

 

C'est d'ailleurs ce mode de lancement qui permet, avant d'ouvrir une session de récupération des données, d'identifier ses lecteurs sous leur appellation Linux, en visualisant leur contenu respectif (voir ci-dessous).

 

 

LE BUREAU DE KAELLA

 

 

Après chargement de Kaëlla ,tous les lecteurs du PC apparaissent sur le bureau (tableau de bord) .

Si vous n'êtes pas encore familiarisé avec la terminologie Linux appliquée aux lecteurs, vous reconnaitrez aisément chacun d'eux, en cliquant sur l'icône correspondante (contenu éventuel affiché).

 

Sous Linux, les disques durs IDE sont ainsi dénommés : /dev/hda = IDE 1 maître , /dev/hdb = IDE 1 esclave, /dev/hdc = IDE 2 maître, ou /dev/hdd = IDE 2 esclave.

Si le disque est partitionné, les partitions apparaissent ainsi sur le bureau: hda1 = C: partition principale de /dev/hda ; hda5 = D: ...

Les disques durs SATA commencent habituellement à /dev/hde ou /dev/sda. Les périphériques SCSI et USB commencent toujours à /dev/sda ;

Les partitions sont numérotées selon le même principe que pour les disques Ide(hde1...etc.)

Une clé USB sera nommée uba1, sur le bureau.

 

 

La récupération des données peut se faire sous interface graphique ou par lignes de commande.

 

NB: Si les lignes de commande propres à Linux vous sont familières, passer directement au chapître final (méthode utilisant les lignes de commandes)

 

 

I- Utilisation d'une interface graphique

 

 

2 possibilités :Konqueror

.................. MC

 

En principe, au départ, chaque partition est montée en "lecture seule";

par précaution, faire un clic droit sur l'icône des lecteurs (source et récepteur) intéressés par la démarche, et choisir dans le menu qui s'ouvre : "Monter", si cette option est proposée (dans le cas contraire, quitter le menu);

puis à nouveau, clic droit sur le lecteur récepteur et choisir "Actions", puis "Change read/write mode" (confirmer cette option,dans la boite de dialogue qui s'ouvre);

cela aura pour effet de vous permettre d'accéder au contenu de ces partitions.

 

 

A- KONQUEROR

 

Le plus facile pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec les lignes de commande.

 

Faire un clic gauche sur les icônes correspondant aux lecteurs concernés par l'opération (on a choisi arbitrairement hda1 et hda5)

Dans la fenêtre du lecteur récepteur,faire un clic droit et choisir "créer un nouveau", puis "dossier" (à nommer).Enfin, cliquer sur ce nouveau dossier pour l'ouvrir: il sera prêt à recevoir vos données.

Redimensionner les fenêtres source et réceptrice (tirer sur l' angle supérieur gauche), pour les juxtaposer sur l'écran.

 

 

Pour copier les fichiers, on peut suivre la méthode choisie par Malekal Morte, dans son Tuto http://www.malekal.com/RecuperationDonnees.php

Laquelle utilise le glissé/déposé , d'une fenêtre (source), à l'autre (partition de destination, par exemple) qui doit être, je le rappelle, "writeable".

 

 

B- MC

 

Cela rappellera à certains,les joies du Dos , de N.Commander et de ses clônes...

On peut lancer ce gestionnaire de fichiers, soit à partir de la console, soit en cliquant sur K (en bas , à gauche de l'écran) ---> Utilitaires ---> Petits Outils ---> MC

 

Optons pour la console Administrateur (clic sur le pingouin):

Dans la console, à l'invite [email protected][knoppix]# taper : mc

 

Mc s'ouvre sur 2 fenêtres accollées exposant le contenu du répertoire en cours; à gauche et à droite, double-cliquer sur les lignes /.. à 3 reprises successives (en haut des fenêtres et des 2 côtés, je le répète), pour aboutir à la racine et y rechercher /mnt que l'on ouvre bilatéralement, pour localiser, à gauche le lecteur-source (eg : hda1) que l'on ouvre pour situer les dossiers/fichiers à copier, et à droite, on ouvre (double clic) le lecteur-récepteur (eg: hda5)

Pour passer facilement, d'une fenêtre à l'autre, utiliser la touche 'Tab'

A droite créer le répertoire de sauvegarde (F7 ou Mkdir), le nommer et valider.Puis l'ouvrir par double clic.

A gauche surligner (clic gauche), ou sélectionner (clic droit) un/plusieurs éléments à sauvegarder, puis presser F5 ou copier et valider.

Quand c'est fini, on ferme...

 

 

 

 

II- méthode utilisant les lignes de commandes:

 

 

Ce chapître ,destiné aux linuxiens avertis ou à ceux qui ne rechignent pas devant la difficulté, est appelé à évoluer; voici les manipulations réalisées pour un transfert dossier par dossier (elles sont valables pour la plupart des live Linux-on-CD):

 

 

Les opérations nécessitant le recours aux privilèges "Root", ouvrir la console (clic sur le pinguoin, en bas à gauche) et à l'invite k[email protected][knoppix]# , taper: su

Pour savoir quel point de montage et système de fichiers doivent être pris en considération,

à l'invite [email protected][knoppix]# , taper : cat /etc/fstab

 

Soit un lecteur hda1 en Fat32, sur lequel on veut récupérer des dossiers:

Taper : mount -t vfat -o rw /dev/hda1 /mnt/hda1

 

Soit hda5, le lecteur sur lequel seront sauvegardées les données; y créer un répertoire:

Taper : mount /dev/hda5 /mnt/hda5

(à l'inverse, pour démonter avant vérification des opérations sur le bureau :

umount /mnt/hda5 )

Créer sur ce lecteur un répertoire destiné à recevoir les données

Taper : mkdir /mnt/hda5/Répertoire

 

Maintenant, vous pouvez copier les données à sauvegarder :

Taper : cp -r /mnt/hda1/telDossier /mnt/hda5/repertoire

( -r permet de copier un repertoire et ses sous-repertoires)

 

 

Vérifier, en sortant de la console , après avoir démonté le lecteur (dont le nom peut varier, en fonction des configurations), que le résultat est là...

Modifié par papo
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bien que j'ai déja utilisé Kaella pour les même raisons que toi, je pense qu'il faudrait dire que tous ou presque les live cd permettent de récupérer des données :P

 

je pense que SystemRescueCd est de loin le plus adapté :P

(et en plus sa nouvelle version inclus le ntfs3g)

Modifié par 256JMAN
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonsoir,

je rajouterais un point pour la Fat 32 :P

Ntfs pas essayer j'ai pas cette coch...ie dispo à la maison :P

ma fille sur son Pc c'est ramasse le virus win32 etc... donc hop je colle le cd de kaella et je'essaye de vire le fichier en mode graphique , pas moyen pas acces pourtant c'est un dd en fat 32 sous win98.

donc solution

ouvrir une console (pensez a demonter le dd si celui ci est monte )

$su -

on passe directement en root pas besoin de mot de passe

#mount /dev/hda1 /mnt/hda1

#mc

et vous voila sous mdnightcommander et libre de ni...er ce que vous voulez .

a+

ps: tiens y a un bug essayer de faire une modif rapide ...

Modifié par jeanbi
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut tous,

Je viens de tester la dernière version de System Rescue-CD

Pour un linuxien, il est certes, d'une utiité 'immédiate' incontestable; toutefois, je n'ai pas retrouvé la convivialité qui reste l'atout-maître de Kaëlla, quand l'objectif 'immédiat' est d'offrir un outil abordable , à la majorité des possesseurs de PC (windowsiens et linuxiens réunis).

Donc Kaëlla reste encore le live Linux-on-CD à conserver, dans cette optique (en espérant une actualisation prochaine); si je parviens à maintenir, dans ce guide, la partie réservée aux lignes de commandes, je ferai une place au System Rescue-CD.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 ans après...
Invité koumac

bonjour,

est ce que ce système de récupération de données, marche lors d'un problème mécanique, car mon disque fait un bruit genre "tactactac" l'ordi ne le lit absolument pas.

merci

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si ton disque a ce genre de problèmes mécaniques, et que ton ordi n'arrive pas à le lire, je doute que n'importe quel live-cd n'y arrive.

Ce genre de manipulations sont bonnes quand ton os est planté et que tu veux récupérer tes données avant de ré-installer.

Si ton disque ne veut plus fonctionner, il ne fonctionnera pas non plus avec kaella.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous publiez en tant qu’invité. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.
Remarque : votre message nécessitera l’approbation d’un modérateur avant de pouvoir être visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

 Partager

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.
×
×
  • Créer...