Aller au contenu
  • Pas encore inscrit ?

    Pourquoi ne pas vous inscrire ? C'est simple, rapide et gratuit.
    Pour en savoir plus, lisez Les avantages de l'inscription... et la Charte de Zébulon.
    De plus, les messages que vous postez en tant qu'invité restent invisibles tant qu'un modérateur ne les a pas validés. Inscrivez-vous, ce sera un gain de temps pour tout le monde, vous, les helpeurs et les modérateurs ! :wink:

ipl_001

Mac OS X pour Intel craqué

Messages recommandés

Mac OS X pour Intel craqué : Apple s'en prend au messager

Le département juridique d'Apple demande au netmag MacBidouille de retirer les vidéos montrant une version du Mac OS X pour Intel tournant un PC générique.

On savait que la nouvelle voulant que des bidouilleurs aient réussi à contourner les mécanismes de protection du Mac OS X pour Intel avec une aussi grande facilité dérangerait Apple. Après tout, Apple avait fermement annoncé que jamais son système d'exploitation ne tournerait sur des machines autres que celles griffées de la Pomme. D'avoir les preuves publiques que sa stratégie venait de voler en éclats avec la disponibilité d'une version craquée du Mac OS X pour Intel, c'est était trop.

 

Dans un courriel «incroyablement aggressif», Apple s'en est donc pris au messager et non pas aux véritables auteurs de ce détournement logiciel. «Mais à court terme, la bataille est perdue, ce qui a été fait ne peut-être défait. Il ne leur reste alors qu'une solution, nier l'évidence. C'est ce qu'ils ont commencé à faire en nous envoyant cette nuit un mail incroyablement agressif d'Apple Legal nous enjoignant de retirer les vidéos montrant un PC booter sous OS X. Nous les avons retirées, bien que nous pensions que vouloir tuer le messager ne changera rien au contenu de la mauvaise nouvelle.»

 

Comme le démontre très bien le billet publié sur MacBidouille, il est dorénavant beaucoup trop tard : quoi qu'elle fasse dans le futur, Apple n'a plus le choix que de vivre avec les dommages, qui étaient disons le, fort prévisibles, et de réajuster sa stratégie. «Depuis l'antiquité, la preuve a été apportée qu'un bouclier ultime trouve toujours une arme ultime capable de le percer. Un demi-siècle d'informatique n'a pas démenti cet adage.»

 

Que peut faire Apple aujourd'hui? Ce qui est évident, c'est qu'il lui est impensable de faire machine arrière et de faire comme si elle n'avait jamais annoncé sa migration vers la plateforme Intel. Continuera-t-elle à nier l'évidence, à savoir que toute protection logicielle trouvera contrebalancée par une parade inventée par un ou plusieurs programmeurs ingénieux? Profitera-t-elle de cet événement pour revoir sa stratégie actuelle? Les prochains mois nous le diront, mais ce qui est clair, c'est le génie est sorti de sa bouteille, et qu'il n'a aucune intention d'y retourner.

 

Texte rédigé par : Michel Dumais

Publié dans BRANCHEZ-VOUS! le 18 août 2005

 

(source : http://www.branchez-vous.com/actu/05-08/09-275101.html )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais pourquoi Apple ne veux pas faire tourner son tit OS tout beau sur pc ??

il nous pourrissent bien avec leur quicktime, ils pourraient nous laisser faire tourner MacOs en échange.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est quoi ce monde de CONs.... ils arrivaient enfin dans le monde PC et ils refusent de laisser leur OS libre pour les stations ??? et dire que cela changerai de Windows....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Peut-être parce que justement Apple ne fait pas ses choux gras sur les softs et donc espérait vendre une machine lorsque quelqu'un voulait MacOS ... Là, non seulement ça leur montre que les amateurs potentiels de MacOS ne seront pas obligés d'acheter du matos griffé Apple, mais en plus ça leur fait miroiter le fait que leur OS risque de ne pas être toujours acheté !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous,

 

... la suite...

 

44 correctifs pour le Mac OS X

Apple vient de rendre disponible plus de 44 correctifs, dont plusieurs critiques, destinés à corriger des failles de sécurité de son système d'exploitation Mac OS X.

 

Qu'on se le dise. Les failles de sécurité ne sont pas que l'apanage de Windows. Les utilisateurs des systèmes d'exploitation Linux et le Mac OS X sont aussi confrontés à ces problèmes. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Apple a rendu disponible hier une série de 44 correctifs conçus pour colmater certains trous de sécurité.

 

De ce nombre, plusieurs sont destinés à corriger des failles critiques, dont des attaques par débordement de mémoire tampon (buffer overflow). Le fureteur Safari bénéficie lui aussi d'un correctif visant à empêcher l'exécution d'un code arbitraire via un simple clic sur un hyperlien.

 

Certaines applications à code source libre utilisées par le Mac OS X, tel le serveur Web Apache 2, le logiciel d'authentification Kerberos et le service d'impression CUPS, ont elles aussi reçu leurs correctifs. Les utilisateurs du système d'exploitation Mac OS X peuvent lancer le service de mises à jour intégré à l'OS pour installer ces correctifs. Il est aussi possible de récupérer un fichier correcteur sur le site d'Apple.

(source : http://www.branchez-vous.com/actu/05-08/09-274903.html )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×