Aller au contenu

Blogs

Featured Entries

  • 256JMAN

    Les Options de lancement de Simcity 4

    Par 256JMAN

    Aillant un peu utilisé Simcity 4 sous linux, via wine, je savais que l’exécutable permettait de passer quelques options, et aussi que le jeux souffre de quelques bugs avec Wine m'obligeant a utiliser le rendu software et autre plus genant, qui empeche le temps de s'écouler normalement (ce qui est ... vraiment tres lourd !).   Apres une courte recherche je tombe sur un copier coller d'un topic de forum dans wiki, avec les balises BBcodes, ce qui le rend illisible.   Voici donc ce topic, qui a visiblement disparue de la toile dans sa forme original.   Objectif : utiliser ma licence windows XP qui ne m'a jamais servis dédier a se jeux mythique ^^     ever wanted to play like this:     or start up and appear at this screen:       This is done by changing the game shortcut. find your simcity icon. It looks like this:   Right click and go to properties.     In the highlighted box that shows   "O:\Games\SimCity 4\Apps\SimCity 4.exe"   add these different properties for different effects each with a space in between it and its predicessor:   Window Mode -w To change back to full use -f (if that doesn't work follow this tutorial by Chrisim) (I believe this needs a -r command after it to make sure it works, it is advised to add -r800x600x32)   Software Rendering mode -d:Software   No Sounds or Music -audio:off Turns all the audio output off   Resolution Change -r[W]x[Y]x[Z] Where: WxY is a resolution (without using -CustomResolution:enable the screen resolution has to be either: 800x600, 1024x768, or 1280x1024) Z is colour depth (32 or 16)   No Intro Videos -Intro:off Turns the introductory splash screen and video off, instead taking you straight to the game   Options for the More Advanced User   Custom Resolution -CustomResolution:enabled Enables custom resolutions including the 16:9 ratio   Rendering Mode -d:DirectX/Software/OpenGL Change the rendering mode of the game, either using DirectX or OpenGL libraries or software rendering   Processor Options -CPUPriority:low -CPUCount:X Where x is the number of the processors your computer has. CPUPriority lets other processes (programs) use the processor more when the game isnt in use.   Brown Box Removal -IgnoreMissingModelDataBugs:on/off Off (default) shows all missing models as brown boxes. On just doesn't show anything for them at all.   Background Loading -BackgroundLoader:on/off On (default) loads all the none visible models in the background, whereas Off doesnt   Language -l:english Change english to a language to change the language (well duhh) only works if you have the language sets. Valid languages are: English, German, UK English, Traditional Chinese, and Japanese. (check this thread out for more info on changing languages)   Options for the SUPER Advanced User Warning: Not all effects are known.   -AllowMultipleInstances Allows the player to launch additional application instances after the first one. By default, an attempt to run a second instance of the app will merely call forth the first instance of the application.   cursor magic -Cursors:disabled/bw/color16/color256/fullcolor -CustomCursors:disabled Sets the color depth of the game cursors. Some hardware doesn't like some cursor color depths. Disables the use of application-supplied versions of standard system cursors such as the arrow or hand cursor. Normally, the customized application-supplied versions are used.   -ExceptionHandling:off Disables application exception handling, which provides for safer shutdown of the app in case of a crash.   -gp Enables game pausing when you switch to another application. This is useful for if you go away from the game and you want it to sleep while it is in the background. This is a stronger form of the -CPUPriority command line option.   -IgnoreMissingModelDataBugs:on/off If enabled, then the system does nothing when requested to display an object for which there is no graphical representation. By default this option is disabled and objects that are missing a graphical representation are drawn as a large "package" that suggests you can download the graphics for this object from the SimCity web site or similar.   -IME:enabled/disabled Enables application-supplied IME (input method editing) for Asian systems. If disabled, then the default operating system IME will take control. By default, IME is enabled. If it is disabled via this command line option, you'll probably want to run the app in windowed mode (-w) in order to take advantage of the OS-supplied IME GUI.   -RenderProp:,value -RenderProp:" value" Forces a render property to be set. See documentation on render properties for a discussion of them. You can use this command line multiple times on a single command line.   -Restart This is an internal command line used to indicate that a prior instance of the app launched the current instance while it was shutting down. This causes the current instance to wait for the previous instance to fully exit before proceeding. This is useful for automatic app restarting during certain operations.   Change Path -UserDir:path Specifies the directory where the users game directory is. If the default subdirectories of "Regions\", "Plugins\", and "HTTPCache\" arn't found, then it creates an instance of, (in the case of Regions, it copies the default set over). The default game data directory defaults to being the same directory as the game installation directory. Quotes are necessary if the path name has spaces. Make sure there is a "\" on the end of your path or it creates directories like "testPlugins\" and "testRegions\"   -WriteLog:on/off If On, this causes the app to write a log file that describes the user's system configuration. The file is named "computer-config-log.txt" and is placed in the same directory as the program executable.   -CodePage:id Sets the code page portion of the locale for the C runtime library. Normally, the code page is determined by the language the application runs in (see the -l command line option)   -ConfigLog:server | off Sets the destination of where to write the computer configuration log specified by the -WriteLog command line option. By default, the server is "studiotech.max.ad.ea.com".     Here is my set up: no intro or sound, windowed at 800x600 Worked Example "O:\Games\SimCity 4\Apps\SimCity 4.exe" -w -r800x600x32 -intro:off -audio:off   Hope this helps some people. There are more here and thanks to Andreas for posting some more here which have been added to the list.   Joe   Updated 10th June 08
    • 0 comments
    • 45 931 views
 

Optimisation de Firefox

Optimiser Firefox - Comme de plus en plus de monde se convertit à Firefox, il peut être très intéressant de pouvoir optimiser davantage son nouveau navigateur de prédilection.   Accélérer le chargement de Firefox dans Windows   - Cette astuce permet à Windows de charger plus rapidement Firefox. Pour ce faire, on utilise la fonctionnalité de Prefetch de Windows XP. Cette fonctionnalité dit à Windows de garder Firefox en mémoire pour que le chargement de Firefox se fasse beaucoup plus rapidement à chaque fois que vous le lancerez. - Vous devrez exécuter Firefox d'abord une fois à chaque "boot" de Windows pour qu'il se fasse. Une fois le Prefetch fait, le chargement de Firefox se fera plus rapidement jusqu'au prochain démarrage.   - Pour faire un Prefetch, il faut remplacer les chemins (généralement "C:\Program Files\Mozilla Firefox\firefox.exe") de vos raccourcis Firefox par "C:\Program Files\Mozilla Firefox\firefox.exe" /prefetch:1   Procédure Prefetch: Clic droit sur l'icône Firefox dans la barre de lancement rapide ou sur le bureau.
Sélectionner Propriétés.
Dans le champs Cible de la fenêtre de dialogue, ajouter d'abord un espace, puis le texte suivant: /Prefetch:1
Valider par OK.
Au lancement suivant Windows mettra en mémoire le processus de démarrage de Firefox pour pouvoir accélérer son exécution la fois suivante.     Configurer Firefox pour le rendre plus rapide.   Je vous suggère fortement de procéder à cette configuration de Firefox car elle l'accélère considérablement et rend sa navigation encore plus jouissante!   Taper about:config dans la barre d'adresse de Firefox et modifier les valeurs suivantes en les recherchant avec la barre de Recherche (double cliquez dessus pour effectuer la modification) network.dns.disableIPv6 = true
network.http.max-connections = 256 par défaut
network.http.max-connections-per-server = mettez 8. (n’apparaît plus à partir de Firefox 35.0.1)
network.http.max-persistent-connections-per-proxy = 32 par défaut
network.http.max-persistent-connections-per-server = mettez 16
network.http.pipelining = True
network.http.pipelining.maxrequests mettez 100 (ou laisser 32 par défaut)
network.http.proxy.pipelining = True
network.http.pipelining.ssl = True
network.prefetch-next = mettez à False
dom.storage.enabled = mettez à False
nglayout.initialpaint.delay = 2000
Note : si cette entrée n'existe pas, cliquer avec le bouton de droite, sélectionner : New->Integer (Nouvelle->Valeur numérique ou nombre entier)   Entrer nglayout.initialpaint.delay comme nom de préférence et ensuite 2000 comme valeur.   Que signifie ces paramètres ? Le fait d'activer le "pipelining" permet à Firefox d'envoyer plusieurs requêtes à la fois.
Le "maxrequests" indique à Firefox le maximum de requêtes à envoyer simultanément. Il semblerait que Firefox ne puisse envoyer que 8 ou 10 requêtes à la fois, mais spécifier un nombre supérieur ne peut pas nuire, tout en restant raisonnable.
 
Cela devrait améliorer les performances suivantes :
Plus de connexions simultanées
Moins d'aller-retour en réutilisant les connexions TCP existantes pour envoyer plusieurs requêtes HTTP (pipelining).
Si vous ne souhaitez pas vous lancer dans ses modifications, l'extension Tweak Network Settings a été conçu pour les faire à votre place. voir mes extensions favorites pour plus d'explications Le "delay" détermine le temps en millisecondes que Firefox attend avant de commencer à afficher la page après réception de la réponse du serveur.
  A quoi correspond exactement le paramètre "delay" ?   - Il s'agit du temps qu'attendra Firefox avant de faire un premier affichage de la page s'il n'a pas reçu toutes les données au bout d'un temps donné (dans la manipulation, 2000 millisecondes, soit 2 secondes). Bien entendu, Firefox affichera toujours immédiatement la page s'il a reçu les données en moins de 2 secondes.   Sans ce réglage, Firefox va faire plusieurs "rendus" de la page pendant la réception des données, consommant plus de CPU que nécessaire.   Contrairement à l'astuce qui circule beaucoup sur le net, il n'est pas du tout recommandé de mettre ce paramètre à 0. Cela force Firefox à faire un rendu de la page alors qu'il n'a même rien reçu, gaspillant des cycles CPU (et donc un ralentissement inutile de votre ordinateur).   Remarques : Pour le paramètre nglayout.initialpaint.delay mis à 0, Certes la page va commencer à s'afficher plus vite, mais au total elle sera plus longue à charger. C'est toujours bon de le savoir.
Pour la fonction pipelining c'est bien, si les serveur le supportent (généralement ça ne vous posera pas de problème).
L'augmentation de tout ce qui ressemble à des "max_connexion" charge les serveurs, c'est bien, mais Ils peuvent vous refuser un nombre trop grand de connexions simultanées et vous renvoyer une erreur.
Conclusion :   - Oui ces réglages des paramètres apporte en général un plus, car ceux par défaut des concepteurs de logiciels sont souvent déterminés avec prudence. Mais attention de ne pas vouloir trop optimiser: "le mieux est parfois l'ennemi du bien".     Sauvegarder les marques-pages à la fermeture de Firefox :   Tapez about:config dans la barre d' adresses et valider par Entrée. A la demande de confirmation, cliquez sur le bouton "Je ferai attention, promis !" ou "Je prend le risque" en fonction de la version de Firefox   Ensuite, tapez "bookmarks" dans la zone du filtre de recherche et recherchez la clé booléenne suivante : browser.bookmarks.autoExportHTML   L'entrée browser.bookmarks.autoExportHTML est définie par défaut à "false".   Double-cliquez dessus ou faites un clic droit dessus et sélectionnez "Inverser". Sa valeur va passer à "true".   Désormais, à chaque fois que vous fermez le navigateur web Firefox, vos marque-pages actuels sont automatiquement exportés dans le fichier HTML "bookmarks.html" de votre dossier de profil Firefox.     Autres optimisations :   !les réglages qui suivent je ne les aient pas tous testé! mais à en croire certains commentaires sur le net, ils ne sont pas nécessaires et n'apportent strictement rien en terme de rapidité avec Firefox 3.0, au contraire même ils auraient plutôt tendance à ralentir le navigateur, exception faite pour config.trim_on_minimize qui diminue l'utilisation de la mémoire.   Ouvrez Firefox entrez about:config dans la barre d'adresse.   Nous allons modifier ou créer de nouvelles valeurs.   Donner plus de mémoire à Firefox Augmenter le cache de Firefox:
Nous allons donner une valeur fixe au cache de Firefox. en créant une nouvelle valeur, clic droit dans la page.   Choisissez "Nouvelle" --- "Valeur numérique" ou "nombre entier" Nom : browser.cache.memory.capacity Valeur : 8000, 15000 ou 30000   la valeur est à paramétrer selon la mémoire disponible sur l'ordinateur : 128 Mo – 512 Mo : 8000
512 Mo – 1 Go de RAM : 15000
+ de 1 Go : vous pouvez laisser 15 000, ou essayer 30 000
8000 pour 8Mo, 15000 pour 15Mo, 30000 pour 30Mo Validez par OK et redémarrez Firefox pour appliquer la modification. Utiliser la mémoire pour le cache de Firefox:
Si vous avez suffisamment de RAM installée sur votre PC, il peut être intéressant d'utiliser celle-ci pour le cache de Firefox, et surtout pour ceux qui utilisent un SSD ça évite les multiples écritures et préserve sa longévité.   Nous allons modifier une valeur.   Saisir dans le champ "Rechercher" : browser.cache.   Double cliquez sur l'option browser.cache.disk.enable.   Sa valeur passe à False.   Vérifiez ensuite que l'option browser.cache.memory.enable est bien à True. Si ce n'est pas le cas, double cliquez dessus.   Maintenant que le cache est désormais en mémoire, il sera effacé à chaque redémarrage de votre ordinateur, ou manuellement : Outils > Options > Avancé > onglet Réseau > Stockage hors connexion > Vider le cache maintenant. Sur Linux Ubuntu avec SSD Déplacer les mises en cache de Firefox dans la RAM (pour éviter les multiples écritures):
Créer une nouvelle valeur chaîne de caractères browser.cache.disk.parent_directory et mettre /tmp/firefox Puis une autre valeur chaine de caractères browser.cache.offline.parent_directory et mettre /tmp/firefox   Alternative: Sur Windows Déplacer les mises en cache de Firefox du SSD vers un HDD (pour éviter les multiples écritures):
(Dans l'exemple le disque dur ou la partition portera la lettre F)   Ouvrez Firefox entrez about:config dans la barre d'adresse et valider.   Clic droit sur : browser.cache.disk.parent_directory >> Modifier >> Tapez F:\FirefoxCache >> OK. Clic droit sur : browser.cache.offline.parent_directory >> Modifier >> Tapez F:\FirefoxCache >> OK   Fermer Firefox pour prendre en compte les changements. Pour vérifier, ouvrez Firefox, dans la barre d'adresse, tapez : about:cache Le cache est maintenant sur F Diminuer l'utilisation abusive de la mémoire:
Lorsque l'on minimise Firefox dans la barre des tâches, celui-ci a une fâcheuse tendance a utiliser abusivement de la mémoire. Pour y remédier, créez une nouvelle valeur.   Choisissez "Nouvelle" --- "Valeur booléenne" : Nom : config.trim_on_minimize Valeur : True   Note : Pour trim.on.minimize, sauf erreur de ma part, cela ne concerne que les versions Windows de Firefox. Libérer la charge mémoire en vidant le cache instantanément:
Choisissez "Nouvelle" --- "Valeur booléenne" : Nom : browser.turbo.enabled Valeur : True Désactivez le système de cache de Firefox:
le système de cache de Firefox accélère l'affichage des pages suivantes et précédentes, le problème c'est qu'il est un gros consommateur de mémoire.   Choisissez "Nouvelle" --- "Valeur numérique" ou "nombre entier" Nom : browser.sessionhistory.max_total_viewers Valeur : 0 Optimiser le rendu et le chargement des pages de Firefox:
Choisissez "Nouvelle" --- "Chaîne de caractères" : Nom : content.notify.backoffcount Valeur : 5 Choisissez "Nouvelle" --- "Chaîne de caractères" : Nom : ui.submenuDelay Valeur : 0 Cherchez la chaîne : plugin.expose_full_path Double cliquez dessus, changez la valeur à True   Relancez Firefox pour que les nouveaux paramètres soient pris en compte. Activer le cache optimisé (Firefox 38):
Firefox 38 dispose d'un nouveau système de cache http qui permet de gagner quelques millisecondes à chaque visite de site. Désactivé par défaut, voici comment l'activer.   Ouvrez Firefox entrez about:config dans la barre d'adresse.   Saisissez dans le champ Rechercher browser.cache.use_new_backend. clic droit sur la ligne, et choisir modifier, mettre 1 en valeur, valider la modification est effective immédiatement Si vous constatez une instabilité du navigateur remettre à la valeur par défaut : 0 Sélection du texte barre d'adresse et de recherche d'un simple clic:
Ouvrez Firefox entrez about:config dans la barre d'adresse.   Saisissez dans le champ Recherche browser.urlbar.clickSelectsAll double clic pour passer la valeur à "True". Effet immédiat pour la barre d'adresse, nécessite le redémarrage du navigateur pour la barre de recherche. À partir de la version 43.0 de Firefox les extensions non approuvées par Mozilla sont bloquées:
Pour contrer ce blocage faite ce qui suit: Dans about:config rechercher la clé xpinstall.signatures.required et passer là à "False" Relancez Firefox. Activer le collage sur les sites qui le bloquent:
Certaines sites bloquent le copier/coller sur les champs Mot de passe de leurs formulaires afin de vous forcer à saisir manuellement votre mot de passe et sa confirmation. Cela peut rapidement devenir gênant, surtout si vous utilisez un gestionnaire de mot de passe. Voici comment passer outre ce blocage.   Ouvrir about:config et validez par Entrée et Cliquez sur Je ferai attention, promis !.   Double cliquez sur l'option dom.event.clipboardevents.enabled afin de passer sa valeur à False. Correcteur Orthographique:
layout.spellcheckDefault : valeur par défaut 1   Valeurs possibles: 0 - aucune correction orthographique. 1 - correction orthographique seulement dans les champs texte multi-lignes. 2 - correction orthographique dans tous les champs texte. Activer la fonctionnalité de capture d'écran de Firefox 55.0:
Dans about:config rechercher la clé :   extensions.screenshots.system-disabled   Vérifiez la valeur de "extensions.screenshots.system-disabled" . Si elle est définie sur True, double clic dessus pour la mettre en False.   Cette action permettra d'afficher le bouton de capture d'écran instantanément. Il sera facilement visible sous la forme d'une nouvelle icône d'écran de type "Ciseaux" dans la barre d'outils et prêt à capturer une région d'une page Web. Retrouver l'ancien Panneau des Préférences/Options sous Firefox 56.0:
Dans about:config dans le champ "Rechercher:" taper : organization   Double clic sur la clé : browser.preferences.useOldOrganization, pour mettre la valeur à True (False par défaut)   Redémarrer Firefox. Prévisualisation / aperçu des onglets:
Pratique pour retrouver un onglet plus facilement lorsque l'on a beaucoup d'ouvert. Double clic sur l'option : browser.allTabs.previews pour mettre la valeur à True (False par défaut) Option absente sur Firefox 57 (Valeur Booléenne) - Ne fonctionne pas.   Quand vous cliquez ensuite sur la petite flèche à coté des onglets, vous aurez une prévisualisations !   Autre possibilité:   Modifier la valeur browser.ctrlTab.previews >> mettre à True. (False par défaut)   Sur ma config Linux cette modification n'a aucun effet, à voir sur Windows.... Multi-process:
Pour l'activer   Double clic sur la clé : browser.tabs.remote.autostart pour faire passer sa valeur à True   Pour le désactiver, mettre la valeur à False et patienter le temps que les développeurs adaptent leurs modules. Activer le support des plugins tels que java dans Firefox 52 et plus:
Dans about:config :   Dans la liste des options, effectuer un clic droit et sélectionner : Nouvelle >> Valeur Booléenne. Nommer cette valeur :   plugin.load_flash_only = mettre sur False.   Redémarrer Firefox. Désactiver la notification de fin de téléchargement:
Par défaut une fenêtre "pop-up" surgit pour notifier de la fin d'un téléchargement. Ce n'est pas forcément utile pour tous et une petite animation peut être la cause d'un grand ralentissement sur une configuration matérielle légère, voici comment s'en dispenser :   Dans about:config rechercher l'option   browser.download.manager.showAlertOnComplete   double-clic dessus pour passer la valeur à False (True par défaut) Résoudre certains problèmes de lenteur de Firefox 57:
Phénomène amplifié quand plusieurs onglets sont ouverts.   Bouton menu >> "Options" >> "Vie privée et sécurité". Dans la section "Permissions", cocher "Empêcher les services d’accessibilité d’avoir accès à votre navigateur" et relancer Firefox.   Ou via about:config   accessibility.force_disabled = mettre à 1 (nombre entier)   Quelque réglages de sécurité supplémentaires : Nombre d'historiques de session, nombre de sauvegardes des marque-pages, Géolocalisation
Dans about:config   browser.sessionhistory.max_entries >>>> 10 (nombre d'historique de session, par défaut la valeur est de 50)   browser.bookmarks.max_backups >>>> 5 (nombre de sauvegarde des marques pages, par défaut la valeur est de 15, si vous rechercher principalement la sécurité mettre à 0)   geo.enabled >>>> False (votre localisation par défaut sur True, dangereux si vous utilisez un VPN) Récupération mots de passe et certificats:
Pour les mots de passe: Copiez/collez les fichiers suivants de l'ancien profil vers le nouveau: Key3.db - Ce fichier enregistre votre base de données des clés pour vos mots de passe. Pour transférer des mots de passe enregistrés, vous devez copier ce fichier avec :
logins.json - Mots de passe sauvegardés.
signons.sqlite - C'était valable sur les anciennes versions de Firefox à partir de la 3.6.15
signons3.txt - valable sur des anciennes versions de Firefox 3.0
Pour les certificats: cert8.db Tracking protection:
Firefox propose une protection contre le pistage par certaines régies publicitaires. Par défaut, cette protection est uniquement active en mode navigation privée. Pour l'activer par défaut :   privacy.trackingprotection.enabled = true (false par défaut) Désactiver l'avertissement de mot de passe non sécurisé (http) dans Firefox:
Ouvrez Firefox et tapez about:config dans la barre d'adresse et appuyez sur Entrée pour ouvrir la page Configuration.   Rechercher : security.insecure_password.ui.enabled   Une fois trouvé, double-cliquez dessus pour le changer Valeur de true à false.   Redémarrez Firefox et vous verrez que les invites d'avertissement ont été désactivées. Désactiver la connexion Wi-Fi quasi permanente:
Avec Firefox 52.0 une nouvelle fonction est disponible, la détection automatique de portails captifs d'accès Wi-Fi, vous savez ceux qui vous redirigent vers une page spéciale en général d'authentification afin de vous connecter à Internet.   Si cette fonction est sans doute bien utile pour les itinérants et/ou ceux qui se connectent souvent hors de chez eux via leur appareil portable, il n'est pas contre d'aucune utilité pour une utilisation domestique. Or, l'une des conséquences de cette amélioration est la connexion quasi permanente de Firefox à un serveur aléatoire de cloudfront.net   Pour désactiver cette fonction, et donc la connexion quasi permanente qui y est liée, ouvrir about:config puis rechercher la clé suivante :   network.captive-portal-service.enabled   Double clic sur la clé pour faire passer sa valeur à false (true par défaut)   Relancer Firefox pour la prise en considération de la modification. Améliorer la confidentialité en ligne en contrôlant les informations de référence:
network.http.sendSecureXSiteReferrer : mettez à false   Note: clé inexistante sur Firefox 52.0.2 Ne pas afficher IP réelle derrière un VPN:
WebRTC est un nouveau protocole de communication qui repose sur JavaScript qui peut afficher votre adresse IP réelle derrière votre VPN. L'extension comme NoScript empêche cela, c'est probablement une sécurité supplémentaire que de bloquer aussi ce protocole directement, juste pour être sûr.   Comment désactiver WebRTC dans Firefox?   En résumé: Définissez "media.peerconnection.enabled" sur "false" dans "about:config".   Explication: Rechercher la clé media.peerconnection.enabled
Double-clic sur l'entrée, la colonne "Valeur" doit maintenant être à "false" ("true" par défaut)
Terminé.
Effectuez le test de fuite WebRTC.   Si vous voulez vous assurer que chaque paramètre lié à WebRTC est vraiment désactivé, modifiez ces paramètres: Media.peerconnection.turn.disable = true Media.peerconnection.use_document_iceservers = false Media.peerconnection.video.enabled = false Media.peerconnection.identity.timeout = 1 (par défaut = 10000)   Maintenant, vous pouvez être sûr à 100% que WebRTC est désactivé. Éviter le phishing via Punycode:
Punycode est un système utilisé par nos navigateurs pour utiliser des noms de domaines internationalisés (IDN) https://fr.wikipedia.org/wiki/Punycode   Le phishing via Punycode permet de faire croire que vous êtes sur un site légitime et de confiance alors que vous êtes sur un autre, même en https   Pour éviter ça   Taper dans about:config   Taper puny dans la barre Rechercher Faire un double click sur network.IDN_show_punycode afin de modifier sa valeur en "true" C'est fait, fermer la fenêtre about:config   Cette modification n'est que provisoire en attendant que Firefox publie un vrai patch D'autres optimisations en consultant ces liens: Personnalisation de Firefox
Optimiser Firefox et Google Chrome. Les bonnes habitudes et des conseils
Des utilitaires pour Optimiser Firefox: SpeedyFox
Firefox Booster
ConfigFox
Des extensions pour Optimiser l'utilisation de la mémoire dans Firefox: about:addons-memory
Memory Restart
MemoryFox
FreeMememory
Suspend Tab
UnloadTab
                                                                           

Wullfk

Wullfk

 

PrivaZer...Un nouveau nettoyeur

PrivaZer est un nettoyeur comme CCleaner, bien que ce dernier soit un peu multitâches.       PrivaZer est bien conçus et facile d'emploi, il nettoies beaucoup plus en profondeur que CCleaner, on pourrait même dire qu'il est complémentaire à CCleaner. bien qu'un nettoyage trop agressif peut être risqué si on ne sait pas ce que l'on nettoie. (sauvegarde du registre impérative) et sans vous laisser la possibilité de récupérer les traces.   Vous n’êtes pas obligé de l’installer pour pouvoir l’utiliser, vous pouvez le lancer sans installation.   Pour les possesseurs de SSD qui voudraient utiliser ce soft, bien choisir "mémoire Flash SSD" et de décocher "Traces dans l'espace libre".   Lors de la première utilisation, il faudra être patient. Le nettoyage peut durer plus d'une heures. Après, les nettoyages et optimisations seront plus rapide.   Je comparais plus PrivaZer à BleachBit (Lire article sur ce blog) existe en version portable   Compatible Windows 8 et 8.1     Ma vidéo Youtube de présentation de PrivaZer :   Ecran principal PrivaZer   Options nettoyage PrivaZer   Options utilisateur de base PrivaZer   Options utilisateur avancé PrivaZer  

Wullfk

Wullfk

 

30 Astuces pour Ubuntu 14.04

Bonjour,   Vous venez d'installer Linux Ubuntu 14.04 (Trusty Thar), alors voici une liste de 30 astuces pour bien utiliser votre nouvel OS.   Document disponible au format PDF :     1 - Choisir le meilleur serveur pour faire sa mise à jour :   Ceci vous permettra de réduire au minimum le temps de téléchargement des mises à jour. Pour ce faire ouvrez l’outil Logiciels & mises à jour, Dans le menu déroulant de la case "Télécharger depuis", cliquez sur "Autre". A ce moment, une nouvelle fenêtre apparaît. Sur sa partie de droite, en haut, le bouton "Sélectionner le meilleur serveur" est disponible, il faut cliquer dessus.   Un test des différents serveurs-miroirs se lance pour pouvoir déterminer le plus rapide par rapport à vous. En fin de test, le choix se porte directement sur le serveur qui a été déterminé comme étant le plus performant par rapport à vous.     2 - Changer les sources de logiciels et mettre à jour le système :   Première chose à faire après l’installation d'Ubuntu, c'est d’ajouter les partenaires de Canonical aux sources de logiciels. Cela permettra d’accroître le nombre d’applications et de programmes dans votre dépôt, vous pourrez ainsi facilement les installer via la Logithèque Ubuntu ou la ligne de commande. Pour ce faire ouvrez Logiciels & mises à jour dans l’onglet "Autres logiciels" cochez Partenaires de Canonical.   Une fois fait, mettez à jour votre systèmes en exécutant la commande suivante dans un terminal : sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade 3 - Les drivers (Pilotes supplémentaires):   Si vous comptez jouer les derniers jeux de Steam ou regarder des vidéos HD en streaming, il va falloir activer les derniers pilotes Linux disponibles pour votre matériel. Ouvrez l’outil Logiciels &Mises à jour depuis le tableau de bord et cliquez sur l’onglet "Pilotes supplémentaires". Suivez les instructions à l’écran et activez, tous les (non open source) pilotes disponibles pour votre système.   Pour que la prise en compte soit effective redémarrer après l'installation.     4 - Les codecs audio et vidéo :   Des problèmes juridiques empêchent Canonical de fournir Ubuntu avec les codecs pour la lecture des formats audio et vidéo les plus populaires pré-installés, Pour jouer de la musique ou voir des vidéos, vous devez installer tous les codecs dont vous avez besoin depuis la Logithèque Ubuntu en cherchant " ubuntu-restricted-extras" ou en cliquant sur le lien ci dessous:   Installer Ubuntu-restricted-extra en exécutant la commande suivante dans un terminal : sudo apt-get install ubuntu-restricted-extras Installer aussi la version non limité de libavcodec, ainsi vous n'aurez plus de problème de codecs manquant en utilisant certains éditeurs vidéos ou transcodeur. Pour l'installer cliquez sir le lien ci-dessous :   Installer Libavcodec-extra en utilisant la commande suivante dans un terminal : sudo apt-get install libavcodec-extra 5 - Installer Adobe Flash Player :   Normalement, après l’installation des suppléments restreintes Ubuntu, vous devriez pouvoir lire les vidéos qui fonctionnent avec Adobe flash player tels que les vidéos YouTube. Mais pour une raison ou une autre, il se peut que vous aillez des problèmes avec Flash Player.   Pour installer Adobe Flash Player dans Ubuntu 14.04,   Valable pour tous les navigateurs, la version 11,2,202,xxx sera la dernière version disponible pour GNU/linux.     Depuis les dépôts officiels:   Installez le paquet flashplugin-installer en utilisant la commande suivante dans un terminal : sudo apt-get install flashplugin-installer Depuis le site d'Adobe: Rendez-vous sur la page de téléchargement du site Adobe "autres versions" Choisissez votre système d'exploitation … Linux (32-bit) ou Linux (64-bit) selon votre architecture matérielle;
Choisissez votre version…Flash Player 11.2 for Ubuntu (apt);
Suivez le guide.     Utiliser une version supérieure:   En partenariat avec Google, Adobe développe une couche pour GNU/Linux qui s'intercale entre le greffon Flashplayer et Google-Chrome dans le but de faire abstraction des différences entre le navigateur et les systèmes d'exploitation. Nom de code : Pepper.   Cette installation vous permet de récupérer cette couche puis de l'installer dans dans Firefox après l'installation de freshplayerplugin, pour s'affranchir de l'arrêt du développement de Flashplayer pour GNU/Linux. La désinstallation de la version antérieure n'est pas nécessaire, les deux versions peuvent coexister.     Pour Firefox et Opera:   Depuis un PPA Ajouter le PPA ppa:nilarimogard/webupd8 dans vos sources de logiciels;
Recharger la liste des paquets;
Installer le paquet deb trusty i386 freshplayerplugin en utilisant la commande suivante dans un terminal :
sudo add-apt-repository ppa:nilarimogard/webupd8sudo apt-get updatesudo apt-get install freshplayerplugin FlashPlayer enregistre dans votre système des éléments appelés "Local Shared Objects" ou LSO, pouvant mettre à mal votre vie privée en agissant comme des super-cookies. Vous pouvez les supprimer manuellement dans les dossiers suivants :   ~/.macromedia/Flash_Player/#SharedObjects ~/.macromedia/Flash_Player/macromedia.com/support/flashplayer/sys   Ou interdire l’écriture du dossier en faisant dans un terminal: chmod -w ~/.macromedia Pour les utilisateurs de Firefox, il existe une extension nommée BetterPrivacy, permettant la gestion des LSO.     6 - Protégez votre vie privée :   Par défaut, Le tableau de bord affiche tous les fichiers récemment ouverts avec d’autres fichiers présents sur votre système. Mais vous pouvez changer cela en sélectionnant Sécurité et Vie privé de paramètres système, puis ajuster tout ce que vous avez à ajuster pour répondre à vos besoins.   Toujours dans Sécurité et vie privée, dans l’onglet "Recherche", vous pouvez choisir de ne pas inclure les résultats de recherche en ligne dans le tableau de bord. Sinon si vous voulez filtrer les résultats de recherche au lieu de les désactiver complètement, ouvrez le tableau de bord et dans l’onglet "Applications" (le deuxième onglet) cliquez sur "Filtrer les résultats" , puis sélectionnez "Greffons du tableau de bord" – ici, vous pouvez activer / désactiver ce que vous voulez.   Si vous souhaitez désactiver les suggestions d’achat, vous pouvez exécuter la commande suivante dans un terminal : gsettings set com.canonical.Unity.Lenses disabled-scopes "['more_suggestions-amazon.scope', 'more_suggestions-u1ms.scope', 'more_suggestions-populartracks.scope', 'music-musicstore.scope', 'more_suggestions-ebay.scope', 'more_suggestions-ubuntushop.scope', 'more_suggestions-skimlinks.scope']" 7 - Le menu d’applications (Global Menu) :   Global Menu (aussi appelé appmenu) est le système qui permet d'afficher le menu des applications dans la barre en haut de l'écran. Celui-ci a été pensé pour les petits écrans afin de gagner un maximum de place.   introduite en 2011 avec Unity, et depuis Ubuntu 13.10, la barre de menu de chaque application que vous utilisez est placée en haut de l'écran. Les développeurs d’Ubuntu 14.04 ont ajouté une option pour afficher les menus d’applications dans les fenêtres de l’application.Vous pouvez à présent désactiver cette fonctionnalité et retrouver les barres de menu directement dans les fenêtres des logiciels.   Pour l’activer : Ouvrez Paramètres système>> Apparence
Sélectionnez l’onglet "Comportement"
Passez à la section intitulée "Afficher les menus pour une fenêtre"
Cochez la case "dans la barre de titre de la fenêtre"
  Les modifications sont appliquées immédiatement. Pour annuler la modification, cliquez sur le bouton " Rétablir les paramètres par défaut".     Autres actions pour désactiver Global Menu:   Ouvrez une fenêtre de Terminal en pressant simultanément les touches Ctrl, Alt et T Saisissez la commande suivante et validez par Entrée. sudo apt-get remove indicator-appmenu Ou sudo apt-get remove appmenu-gtk indicator-applet-appmenu indicator-appmenu Ou sudo apt-get remove appmenu-gtk appmenu-gtk3 appmenu-qt Ou sudo apt-get autoremove appmenu-gtk appmenu-gtk3 appmenu-qt indicator-appmenu Sous Ubuntu 14.04 (peut être les versions antérieurs) sudo apt-get autoremove unity-gtk2-module unity-gtk3-module appmenu-qt indicator-appmenu note: autoremove à la place de remove permet de supprimer le paquet et ses dépendances. Saisissez votre mot de passe et validez.
Pressez la touche O (lettre) et validez par Entrée pour confirmer la suppression du menu global.
Redémarrez alors votre ordinateur. La barre de menu a retrouvé sa place dans la fenêtre de chaque application.
  Pour Firefox, allez dans le menu Outils >> Modules complémentaires >> Extensions et désactiver le plug-in "Global Menu Bar Integration". Chez moi sous Firefox 31 ce plug-in n'est pas présent.   Si par la suite vous voulez ré-activer Global Menu, ouvrez un terminal et utilisez cette commande : sudo apt-get install appmenu-gtk appmenu-gtk3 appmenu-qt Ou sudo apt-get install appmenu-gtk appmenu-gtk3 appmenu-qt indicator-appmenu   Sous Ubuntu 14.04 (peut être les versions antérieurs) sudo apt-get install unity-gtk2-module unity-gtk3-module appmenu-qt indicator-appmenu   Pensez ensuite à ré-activer le plugin Firefox et relancez votre session graphique.     8 - Installez vos logiciels favoris :   Dès votre connexion au bureau d’Ubuntu 14.04, vous allez remarquer que à peu près toutes les applications dont vous avez besoin sont pré-installés: Ubuntu est livré avec un navigateur web (Mozilla Firefox), un client d’e-mail (Thunderbird), un lecteur de musique (Rhythmbox) et pour bavarder avec ses copains (Empathy Instant Messenger). Même si toutes ces applications sont parfaitement utiles, ils peuvent ne pas être vos favoris. La Logithèque Ubuntu est votre partenaire pour trouver et installer des applications supplémentaires, vous y trouverez de grands noms comme : VLC – lecteur multimédia polyvalent.
GIMP – éditeur d’image, très bonne alternative d’Adobe Photoshop.
Etc....
  9 - Configurer Unity :   De base, il n'y a pas vraiment d'outils pour configurer l’interface d'Unity. Un plugin pour le gestionnaire de configuration Compiz a quand même été développé et voici les commandes à utiliser pour l'installer et le lancer : sudo apt-get install compizconfig-settings-managerccsm   Recherchez ensuite "Unity" dans le champ de filtrage pour accéder au panneau de configuration. Vous pourrez par exemple changer l'emplacement du lanceur d'applications (le mettre en bas, à droite), modifier la taille des icônes, ou effectuer d'autres paramétrages...     10 - Personnaliser Unity :   Certains paramètres Unity sont disponibles dans les Paramètres d’apparence, d’autres dans CPLM, d’autres ne sont accessibles que via dconf et ainsi de suite. Avec Unity Tweak Tool, vous avez accès à presque tous ces paramètres dans un seul endroit, via une interface utilisateur très agréable. Vous pouvez installer l’outil via la Logithèque Ubuntu ou en exécutant la commande suivante dans un terminal : sudo apt-get install unity-tweak-tool   Pour remettre les paramètres d'Unity par défaut   ouvrez un terminal et lancez les commandes suivantes : gsettings reset com.canonical.Unity.Launcher favoritesunity --reset   Et si on veut réinitialiser les icônes du lanceur : unity --reset-icons   On peut aussi installer et utiliser Unity 2D pour les ordinateurs peu puissants.   Si votre ordinateur n'est pas assez puissant pour lancer Unity, sachez qu'il existe une version 2D beaucoup plus légère.   Ouvrez un terminal et lancez les commandes suivantes : sudo add-apt-repository ppa:unity-2d-team/unity-2d-dailysudo apt-get updatesudo apt-get install unity-2d   Ensuite, déconnectez-vous et ouvrez une nouvelle session en choisissant "Unity 2D" comme environnement de travail.     11 - Des Quicklists pour Unity : Pour LibreOffice:
  Ouvrir un terminal et recopiez le fichier original libreoffice-startcenter.desktop et ouvrez-le avec Gedit : cp /usr/share/applications/libreoffice-startcenter.desktop ~/.local/share/applicationsgedit ~/.local/share/applications/libreoffice-startcenter.desktop   Modifier le fichier comme ceci:   Supprimer toutes les lignes "GenericName", et "Comment" prenant en charge les langues autres que le Français (ça permet d'alléger le fichier: 2,1Ko au lieu de 19,9Ko)   Remplacer:   Actions=Writer;Calc;Impress;Draw;Base;Math;   par:   X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Writer;Impress;Calc;Math;Draw   Supprimer:   [Desktop Action Writer] Name=Text Document Exec=libreoffice --writer OnlyShowIn=Unity;   [Desktop Action Calc] Name=Spreadsheet Exec=libreoffice --calc OnlyShowIn=Unity;   [Desktop Action Impress] Name=Presentation Exec=libreoffice --impress OnlyShowIn=Unity;   [Desktop Action Draw] Name=Drawing Exec=libreoffice --draw OnlyShowIn=Unity;   [Desktop Action Base] Name=Database Exec=libreoffice --base OnlyShowIn=Unity;   [Desktop Action Math] Name=Formula Exec=libreoffice --math OnlyShowIn=Unity;   Copier/coller ce qui suit sous X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Writer;Impress;Calc;Math;Draw   [Writer Shortcut Group] Name=Texte Exec=libreoffice -writer %U TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [impress Shortcut Group] Name=Présentation Exec=libreoffice -impress %U TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Calc Shortcut Group] Name=Classeur Exec=libreoffice -calc %U TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Math Shortcut Group] Name=Formule Exec=libreoffice -math %U TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Draw Shortcut Group] Name=Dessin Exec=libreoffice -draw %U TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   fermer le fichier, et faite le glisser libreoffice-startcenter.desktop dans la barre Unity Voila vous disposer à présent d'un seul lanceur pour toutes les applications LibreOffice. Pour le Gestionnaire de fichier:
  Ouvrir un terminal et recopiez le fichier original nautilus-home.desktop et ouvrez-le avec Gedit: cp /usr/share/applications/nautilus-home.desktop ~/.local/share/applicationsgedit ~/.local/share/applications/nautilus-home.desktop Cherchez la ligne suivante:   OnlyShowIn=GNOME;   Et remplacez-là par:   OnlyShowIn=GNOME;Unity;   Puis, ajoutez ceci à la fin du fichier :   X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Videos;Documents;Music;Pictures;Downloads   [Videos Shortcut Group] Name=Videos Exec=nautilus Videos TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Documents Shortcut Group] Name=Documents Exec=nautilus Documents TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Music Shortcut Group] Name=Music Exec=nautilus Music TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Pictures Shortcut Group] Name=Pictures Exec=nautilus Pictures TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Downloads Shortcut Group] Name=Downloads Exec=nautilus Downloads TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   Vous disposez à présent des différents répertoires de votre dossier personnel dans le lanceur du Gestionnaire de fichier. Pour le Terminal:
  Ouvrir un terminal et recopiez le fichier original gnome-terminal.desktop et ouvrez-le avec Gedit: cp /usr/share/applications/gnome-terminal.desktop ~/.local/share/applicationsgedit ~/.local/share/applications/gnome-terminal.desktop Cherchez la ligne suivante :   OnlyShowIn=GNOME;   Et remplacez-là par :   OnlyShowIn=GNOME;Unity;   Supprimer les lignes suivantes:   Actions=New   [Desktop Action New] Name=New Terminal Exec=gnome-terminal OnlyShowIn=Unity   Puis, ajoutez ceci à la fin du fichier :   X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=NewWindow;NewTab;Top;Root;Update;   [NewWindow Shortcut Group] Name=Nouvelle fenêtre Exec=gnome-terminal --window TargetEnvironment=Unity   [NewTab Shortcut Group] Name=Nouvel onglet Exec=xdotool windowfocus gnome-terminal key ctrl+shift+t TargetEnvironment=Unity   [Top Shortcut Group] Name=Top Exec=gnome-terminal --command top TargetEnvironment=Unity   [Root Shortcut Group] Name=Terminal en Root Exec=gksudo gnome-terminal TargetEnvironment=Unity   [update Shortcut Group] Name=Update System Exec=gnome-terminal --command "sudo apt-get update" TargetEnvironment=Unity   Ouvrez ensuite Nautilus et faites un glisser/déposer du fichier gnome-terminal.desktop dans la barre de lancement d'Unity Pour l'Éditeur de textes Gedit:
  Ouvrir un terminal et recopiez le fichier original gedit.desktop et ouvrez-le avec Gedit: cp /usr/share/applications/gedit.desktop ~/.local/share/applicationsgedit ~/.local/share/applications/gedit.desktop Supprimer la ligne: Actions=Window;Document;   Supprimer:   [Desktop Action Document] Name=Open a New Document Exec=gedit --new-document OnlyShowIn=Unity;   [Desktop Action Window] Name=Open a New Window Exec=gedit --new-window OnlyShowIn=Unity;   Ajoutez ceci à la fin du fichier (adaptez le champ [username]) :   X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=OpenFile;OpenNewDoc;OpenDocRoot;   [OpenFile Shortcut Group] Name=Ouvrir un fichier... Exec=/home/[username]/.local/share/applications/scripts/gedit-shortcuts normal-mode TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity; [OpenNewDoc Shortcut Group] Name=Ouvrir un nouveau Document Exec=gedit --new-document TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [OpenDocRoot Shortcut Group] Name=Ouvrir un fichier en root... Exec=/home/[username]/.local/share/applications/scripts/gedit-shortcuts root-mode TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;     Si vous ne voulez pas vous casser la tête et préférez copier/coller directement le code final:   [Desktop Entry] Name=gedit GenericName=Text Editor Comment=Edit text files Exec=gedit %U Terminal=false Type=Application StartupNotify=true MimeType=text/plain; Icon=accessories-text-editor Categories=GNOME;GTK;Utility;TextEditor; X-GNOME-DocPath=gedit/gedit.xml X-GNOME-FullName=Text Editor X-GNOME-Bugzilla-Bugzilla=GNOME X-GNOME-Bugzilla-Product=gedit X-GNOME-Bugzilla-Component=general X-GNOME-Bugzilla-Version=3.10.4 X-GNOME-Bugzilla-ExtraInfoScript=/usr/share/gedit/gedit-bugreport Keywords=Text;Editor;Plaintext;Write; X-Ubuntu-Gettext-Domain=gedit   X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=OpenFile;OpenNewDoc;OpenDocRoot;   [OpenFile Shortcut Group] Name=Ouvrir un fichier... Exec=/home/[username]/.local/share/applications/scripts/gedit-shortcuts normal-mode TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [OpenNewDoc Shortcut Group] Name=Ouvrir un nouveau Document Exec=gedit --new-document TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [OpenDocRoot Shortcut Group] Name=Ouvrir un fichier en root... Exec=/home/[username]/.local/share/applications/scripts/gedit-shortcuts root-mode TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   Penser à remplacer [username] par votre nom d'utilisateur.   Toujours dans un terminal créez le script gedit-shortcuts comme ceci : mkdir ~/.local/share/applications/scripts && cd ~/.local/share/applications/scriptstouch gedit-shortcuts && chmod +x gedit-shortcutsgedit ~/.local/share/applications/scripts/gedit-shortcuts Ajoutez ceci dans le fichier:   #!/bin/bash   case $1 in normal-mode) gedit $(zenity --title='Open file...' --file-selection);; root-mode) gksudo -u root -m "Password" "bash -c 'gedit \$(zenity --title=\'Password\' \ --file-selection)'";; esac   Ouvrez Nautilus et faites un glisser/déposer du fichier gedit.desktop dans la barre Unity   Pour visualiser les quicklist créé saisir dans un terminal la commande suivante: nautilus ~/.local/share/applications/ Pour Rhythmbox:
  Ouvrir un terminal et recopiez le fichier original rhythmbox.desktop et ouvrez-le avec Gedit: cp /usr/share/applications/rhythmbox.desktop ~/.local/share/applicationsgedit ~/.local/share/applications/rhythmbox.desktop Supprimer :   Actions=Play;Pause;Next;Previous;   [Desktop Action Play] Name=Play Exec=rhythmbox-client --play   [Desktop Action Pause] Name=Pause Exec=rhythmbox-client --pause   [Desktop Action Next] Name=Next Exec=rhythmbox-client --next   [Desktop Action Previous] Name=Previous Exec=rhythmbox-client --previous     Ajoutez ceci à la fin du fichier:   X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Play;Pause;Previous;Next;Stop   [Play Shortcut Group] Name=Lecture Exec=rhythmbox-client --play TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Pause Shortcut Group] Name=Pause Exec=rhythmbox-client --pause TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Previous Shortcut Group] Name=Précédent Exec=rhythmbox-client --previous TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [Next Shortcut Group] Name=Suivant Exec=rhythmbox-client --next TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [stop Shortcut Group] Name=Stop Exec=rhythmbox-client --stop TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   Faite un glisser/déposer du fichier rhythmbox.desktop dans la barre Unity Voila vous disposer maintenant des différents raccourcis de Rhythmbox dans son lanceur. Pour le Gestionnaire de dépôts PPA:
  Ouvrir un terminal et recopiez le fichier original ubuntu-software-center.desktop et ouvrez-le avec Gedit: cp /usr/share/applications/ubuntu-software-center.desktop ~/.local/share/applications/gedit ~/.local/share/applications/ubuntu-software-center.desktop   Ajoutez ceci à la fin du fichier:   X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=SoftwareProperties;SoftwareSources;   [softwareProperties Shortcut Group] Name=Gestionnaire de mises à jour Exec=update-manager -c %u TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   [softwareSources Shortcut Group] Name=Ajouter/Editer des PPAs Exec=gksu software-properties-gtk TargetEnvironment=Unity OnlyShowIn=Unity;   Enregister et fermer le fichier. Faites un glisser/déposer du fichier ubuntu-software-center.desktop dans la barre Unity.   note: Malheureusement chez moi le drag and drop ne fonctionne pas avec ce fichier, il ne veut pas s'installer dans la barre Unity.   12 - Ubuntu Unity Launcher Folders - Conteneurs pour lanceurs dans la barre Unity Voir article sur le blog : Ubuntu Unity Launcher Folders - Conteneurs pour lanceurs dans la barre Unity 13 - Désactiver/Désinstaller Unity   Sous Ubuntu 11.10 et supérieur ?   Pour désactiver Unity sur Ubuntu 11.10 et supérieur, il faut tout simplement installer le paquet Gnome Session Fallback. Pour se faire, ouvrez un terminal et lancez la commande suivante : sudo apt-get install gnome-session-fallback   Puis ouvrez une session Gnome classique en cliquant sur la roue dentée à l'écran de connexion.     14 - Ajouter un accès rapide au répertoire Téléchargements, Images, Documents, etc....   Voir aussi Quicklist pour le Gestionnaire de Fichier, ci dessous une autre méthode   Avec Unity, il est possible d'améliorer les menus contextuelles des applications. Voici comment ajouter des accès rapides à certains répertoires lorsque l'on fait un clic droit sur l’icône de gestion de fichiers.   Ouvrez un terminal et lancer ce qui suit en une seule commande: echo "[Desktop Entry] Name=Home Folder Comment=Open your personal folder TryExec=nautilus Exec=nautilus --no-desktop Icon=user-home Terminal=false StartupNotify=true Type=Application Categories=GNOME;GTK;Core; OnlyShowIn=GNOME;Unity; X-GNOME-Bugzilla-Bugzilla=GNOME X-GNOME-Bugzilla-Product=nautilus X-GNOME-Bugzilla-Component=general X-Ubuntu-Gettext-Domain=nautilus X-Ayatana-Desktop-Shortcuts=Videos;Documents;Music;Pictures;Downloads; [Videos Shortcut Group] Name=Videos Exec=nautilus Videos TargetEnvironment=Unity [Documents Shortcut Group] Name=Documents Exec=nautilus Documents TargetEnvironment=Unity [Music Shortcut Group] Name=Music Exec=nautilus Music TargetEnvironment=Unity [Pictures Shortcut Group] Name=Pictures Exec=nautilus Pictures TargetEnvironment=Unity [Downloads Shortcut Group] Name=Downloads Exec=nautilus Downloads TargetEnvironment=Unity" | sudo tee /usr/share/applications/nautilus-home.desktop   Si la modification n'est pas prise en compte aussitôt, il faudra peut-être ré-ouvrir votre session Unity.     15 - Créer un raccourci vers le dossier image dans la barre Unity   Créer un fichier de configuration *.desktop   Dans le répertoire caché .local/share/applications, crée un fichier nommé comme votre_raccourci.desktop, votre_raccourci étant le nom du raccourci à créer. Exemple, un raccourci vers le dossier Images sera dans .local/share/applications/Images.desktop   note: le répertoire .local étant un fichier caché dans "home" pour l'afficher, il faut pointer avec la souris sur la barre d'outils, puis dans "Affichage" cliquer sur Afficher les fichiers cachés.   Avec Gedit, placer le contenu selon le modèle suivant :   [Desktop Entry] Version=1.0 Type=Application Terminal=false Categories=GNOME;GTK;   # commande à exécuter lorsque le lanceur est cliqué Exec=nautilus /home/login/Images/   # nom du lanceur Name=Images   # description plus élaborée du lanceur Comment=Mon dossier d'images personnelles   # icône à appliquer au lanceur Icon=/usr/share/icons/unity-icon-theme/apps/128/photos.svg   N'oublier pas de remplacer "login" par votre nom d'utilisateur.   Glisser/Déposer le nouveau lanceur dans la barre Unity     16 - Applications au démarrage :   Votre système est un peu long à démarrer ? De nombreuses applications sont exécutées au démarrage d'Ubuntu ? Voici comment faire le ménage. Cliquez sur le bouton Rechercher.
Saisissez "démarrage".
Cliquez sur Applications au démarrage.
La liste des logiciels lancés au démarrage est affichée. Décochez une case pour ne plus lancer un programme au démarrage.
Cliquez enfin sur Fermer.
  17 - Changer de Bureau (remplacer Unity et/ou Gnome)   Vous en avez assez d’Unity? Vous avez essayé de le désinstaller pour y mettre Gnome et vous avez mis le bronx ? Alors voila comment installer le bureau Mate sur Ubuntu 14.04. C’est très simple et sans risque mais ça prend un peu de temps. Si Mate ne vous plaît pas, après l’installation vous pourrez toujours revenir sur Unity. Ouvrez un terminal et saisir les commandes suivantes:
sudo apt-add-repository ppa:ubuntu-mate-dev/ppasudo apt-add-repository ppa:ubuntu-mate-dev/trusty-matesudo apt-get update && sudo apt-get upgradesudo apt-get install –-no-install-recommends ubuntu-mate-core ubuntu-mate-desktop Fermez votre session.
Sélectionnez Mate en cliquant sur le logo Ubuntu à droite de votre nom et connectez vous.
Sélectionner le clavier français en cliquant sur l’icône en forme de clavier en haut à droite.
  vous êtes enfin débarrassé d’Unity.     18 - Afficher les notifications natives de Firefox:   il s'agit de l'extension GNotifier que vous pouvez télécharger ici. (pour Unity, KDE, Xfce et Gnome uniquement)   https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/gnotifier/     19 - Installer Ubuntu Tweak   Une trousse à outils pour Ubuntu. (optimisation des paramètres d'Ubuntu)   Via un PPA, ouvrir un terminal et saisir les commandes suivantes: Installer Ubuntu Tweak:
sudo add-apt-repository ppa:tualatrix/ppasudo apt-get updatesudo apt-get install ubuntu-tweak Désinstaller Ubuntu Tweak:
sudo add-apt-repository -r ppa:tualatrix/ppasudo apt-get updatesudo apt-get remove ubuntu-tweak   20 - Installer JAVA 8 L'installation de Java 8 ( jdk, jre et firefox plugin) se fait à partir d'un dépôt de Webupd8 Team
  Ouvrir un terminal et saisir les commandes suivantes: sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/javasudo apt-get updatesudo apt-get install oracle-java8-installer Pour désinstaller Java 8:
Toujours via un terminal saisir la commande suivante: sudo apt-get remove --purge oracle-java8-installer Pour connaître la version utilisée par défaut:
java -version Pour connaître les versions installées sur le PC:
update-java-alternatives --list Pour imposer une version par défaut:
sudo update-java-alternatives -s (une des versions trouvées dans --list)     21 - Installer Nautilus Script Manager :   Cela permet de gérer les scripts Nautilus   Via le dépôt officiel Nautilus Script Manager   Le répertoire de Scripts de Nautilus est ~/.gnome2/nautilus-scripts pour les version d'Ubuntu antérieures à 13.04   À partir d'Ubuntu 13.04, le répertoire de Scripts de Nautilus est /home/$USER/.local/share/nautilus/scripts/   Vous pouvez également mettre des scripts valables pour tous les utilisateurs dans /usr/share/nautilus-script. C'est ce dossier que gère Nautilus-Scripts-Manager.   note: Le répertoire .local est caché dans votre dossier personnel. Pour y accéder il faut préalablement afficher les fichiers cachés. Dans la barre des menus >> Affichage >> Afficher les fichiers cachés (Ctrl + h). Quand des scripts sont présents dans le dossier de scripts, il s'ouvre par clic-droit >> Scripts >> Ouvrir le dossier de scripts.   Placez-y vos scripts et rendez-les exécutables (permissions) en faisant un clic droit sur le script concerné >> Propriétés >> onglet Permissions >> et cocher la case Exécution.   Ou dans un terminal: chmod +x {nom du script} vous n'avez pas besoin de rajouter l'extension .sh de scripts shell (dans le monde Unix/Linux les extensions des noms de fichier ont rarement de l'importance; pour les scripts, c'est la première ligne #! qui compte)   Il est également possible de créer des dossiers pour mieux organiser les scripts. Vos scripts seront alors disponibles dans toutes les fenêtres Nautilus dans Fichier ainsi que dans le menu contextuel (clic droit). Vous ne verrez pas le menu Fichier tant que vous n'aurez pas ajouté votre premier script dans /home/$USER/.local/share/nautilus/scripts/ (Remplacer USER par votre login) Sélection de scripts:
Voir les scripts Nautilus présents dans Ubuntu Tweak ainsi que les scripts utiles. http://doc.ubuntu-fr.org/scripts_utiles Les scripts dans les dépôts Canonical:
Collection de scripts pour Subversion Conversion audio   Source des infos : http://doc.ubuntu-fr.org/nautilus_scripts     22 - Installer Nautilus Action :   Une interface graphique pour créer et modifier vos actions de Nautilus   Installation via le dépôt officiel nautilus-actions     23 - Installer 27 extensions pour Nautilus :   Les extensions pour Nautilus sont essentiellement des scripts pour la conversion de documents, des manipulations d'images, et d'autres opérations utiles. Ces extensions sont très pratiques et testé sur toutes les versions répertoriées. des conversions de document comprend: DOC, DOCX, HTML, ODP, ODS, ODT, PDF, PPT, PPTX, RTF, TXT, XLS, XLSX, SWF, SVG. opérations de PDF incluant plusieurs fichiers PNG / JPG au format PDF, PNG / JPG au format PDF, PDF à DJVU, PDF à HTML-i, PDF en HTML + i, PDF en JPG, PDF au format TXT.   il y a des scripts pratiques: Créer un ISO
Chiffrer et déchiffrer des fichiers avec un mot de passe
Créer un fichier exécutable
Extraire des mp3 à partir de vidéos (Testé: flv, avi, mp4, mkv, 3gp) Définir une image comme papier peint.
  Image Tools permet la manipulation d'images comme:. Noir et blanc, flou, Bordure, Contour, convertir, Améliorer, Flip, Niveaux de gris, négatif, redimensionnement, rotation, Ombre, Vintage, et Filigrane   Certains scripts nécessite des dépendances pour travailler par exemple : le convertisseur de document utilise le paquet unoconv .   Ouvrez un terminal et saisir les commandes suivantes: sudo ppa add-apt-référentiel: noobslab / applicationssudo apt-get updatesudo apt-get install nautilus-scripts   Des extensions Nautilus pour documents et images:   Ouvrez un terminal et saisir les commandes suivantes: sudo add-apt-repository ppa: atareao / nautilus-extensionssudo apt-get updatesudo apt-get install nautilus-document convertisseur nautilus-image-outils 24 - Remplacer Nautilus par Nemo :   Le gestionnaire de fichiers de la version 3.6 de GNOME a adopté des changements radicaux, entraînant la suppression de plusieurs fonctionnalités (vues compactes, barre latérale, menu Go, etc.) jugées essentielles, qui ont entraîné son boycotte par les développeurs de Mint.   Nautilus était utilisé comme gestionnaire de fichiers dans l’environnement de bureau Cinnamon et était très apprécié par les développeurs de Mint jusqu'à la version 3.6, qui a également été rejetée par Canonical qui avait préféré maintenir l’ancienne version 3.4 dans la dernière mise à jour de la distribution Ubuntu.   C’est comme ça qu’est né Nemo, le fork de la branche 3.4 du gestionnaire de fichiers Nautilus   Installation Via le dépôt officiel: Version stable (recommandée)   Nemo est maintenant présent dans les dépôt, il suffit d'installer le paquet nemo   Via le PPA de WebUpd8 Team: Cette version par WebUpd8 Team inclue des extensions pour Nemo qui ne sont pas incluses dans les dépôts et permet de ne pas avoir les dépendances du bureau Cinnamon. Ajoutez à vos sources de logiciels le PPA suivant : ppa:webupd8team/nemo
rechargez la liste des paquets
installez le paquet nemo
  Ouvrir un terminal (Ctrl+Alt+T), saisir les commandes suivantes : sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/nemosudo apt-get updatesudo apt-get install nemo Passer Nemo en gestionnaire de fichier par défaut sur Ubuntu 14.04 via un terminal (Ctrl+Alt+T): xdg-mime default nemo.desktop inode/directory application/x-gnome-saved-search Désactiver nautilus pour les icônes du Bureau: gsettings set org.gnome.desktop.background show-desktop-icons false Installer gnome-panel pour pouvoir créer des lanceurs d'application : sudo apt-get install gnome-panel 25 - Supprimer/Désactiver le compte invité :   Si vous êtes le seul utilisateur du PC, il est peut être intéressant de désactiver le compte invité.   Via Ubuntu Tweak >> Réglage de l'écran de connexion   Ou via le terminal en saisissant la commande suivante: sudo /usr/lib/lightdm/lightdm-set-defaults -l false 26 - Gérer les dépôts PPA :   Installer Y PPA Manager.   Ouvrir un terminal et saisir les commandes suivantes: sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/y-ppa-managersudo apt-get updatesudo apt-get install y-ppa-manager 27 - LibreOffice   LibreOffice a deux fonctionnalités intéressante qui ne sont pas activées par défaut : une barre latérale qui permet un accès rapide aux styles, formatages, etc. et un set d'icone monochrome très bien fait. Activez la barre latérale Libreoffice:
  Pour activer la barre latérale dans libreOffice, allez dans vue >> barre latérale dans le menu Libreoffice. Activez les icônes monochromes Libreoffice:
  Dans un terminal entrez la commande suivante : sudo apt-get install libreoffice-style-sifr Activez ensuite ce jeux d’icônes en allant dans le menu Libreoffice Outils >> Options >> LibreOffice >> Style et Taille icône, sélectionnez Sifr.     28 - Installer Unity Tweak Tool   Trousse à outils pour Unity. (optimisation des paramètres d'UNITY) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)     29 - Installer Gnome Tweak Tool   La trousse à outils pour Gnome. (optimisation des paramètres avancés de GNOME 3) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)     30 - Gestion Groupes et Utilisateurs   télécharger et Installer gnome-system-tools   Un exemple de son utilisation avec Virtualbox :   dans le dash d'Unity saisir admin, cliquer sur Utilisateurs et Groupes >> Gérer les groupes >> rechercher et sélectionner la ligne vboxuser, puis cliquer sur Propriétés, et cocher la case du login de session. saisir votre mot de passe lorsque ça vous est demandé. redémarrer le PC.   cette liste n'est pas exhaustive, elle peut être compléter au fur et à mesure.   @+    

Wullfk

Wullfk

 

Ma Logithèque Ubuntu 14.04LTS

Bonjour,   Après vous avoir raconté, mon périple pour l'installation d'Ubuntu 14.04 LTS (Trusty Thar) LTS (pour Long Term Support, c’est‐à‐dire maintien à long terme), j'ai choisis de vous présenter la sélection de mes programmes utilisés sur cette distribution. Certains sont déjà inclus, mais je les citeraient quand même, de façon à ce que vous puissiez vous rendre compte qu'Ubuntu est déjà bien doté de base. Si possible je vous fournirais, les dépôts PPA (Personal Package Archive) pour les logiciels non disponible dans les dépôts officiels comme la Logithèque Ubuntu ou Synaptic.   Voici donc une liste non exhaustive:   Navigateur :   Firefox (inclus)   Messagerie :   Thunderbird (inclus) Empathy (discuter sur Google Talk, Facebook, Windows Live Messenger) (inclus) Skype (pas encore ajouter)   Suite bureautique :   Libre Office (inclus)   Éditeur de texte :   Gedit (inclus)   Lecteur Audio :   Rhythmbox (inclus)   Lecteur Vidéo :   Totem (inclus) VLC (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Gestionnaire de Photos :   Shotwell (inclus)   Créateur et visionneur d'images :   Eog (permet de parcourir et pivoter les images) (inclus) Gimp (créer des images et modifier des photographies) (ajouter via la Logithèque Ubuntu) ImageMagik (display) (affiche et édite des fichiers images) (inclus) Shotwell (inclus) Simple Scan (permet de numériser des documents) (inclus)   Gestionnaire de fenêtres :   Gnome-session-flashback (inclus)   Gravure disque :   Brasero (inclus)   Antivirus :   ClamAv ClamTk (Interface GUI pour ClamAv, ajouté via la Logithèque Ubuntu)   note: contrairement à Windows ou c'est obligatoire pour des raisons de sécurité, il n'est pas nécessaire d'installer un antivirus sur Ubuntu, ce dernier ne sert chez moi que pour analyser les programmes ou archives destinés à Windows.   Firewall :   Gufw (interface GUI simple pour gérer le pare-feux UFW intégré) (ajouté via la Logithèque Ubuntu)   Le Firewall d'Ubuntu n'est pas actif par défaut, via l'interface Gufw seul l'administrateur du système peut l'activer, il vous sera donc demandé votre mot de passe pour l'activation.   Gestionnaire d'archive :   File-roller (inclus) 7Zip (ajouter via la Logithèque Ubuntu) RAR (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Gestionnaire de fichiers :   Nautilus (inclus) Nemo (accéder aux fichiers et les organiser) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Ou installation version plus récente via PPA webupd8team via un terminal avec les commandes suivantes : sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/nemosudo apt-get updatesudo apt-get install nemo   note: un des avantages de Nemo, c'est qu'il inclus la commande de création d'un lanceur d'application dans le menu contextuel, ce que ne fait pas Nautilus ou il faut passer par la création d'un script.   Si ça ne fonctionne pas, installer gnome panel via un terminal avec la commande suivante : sudo apt-get install gnome-panel   GNOME Commander (ajouter via la Logithèque Ubuntu) (gestionnaire de fichiers à deux volets)   note: équivalent à Q-Dir sur Windows.   Gestionnaire de scripts :   Nautilus-Actions (outil de configuration) (ajouter via la Logithèque Ubuntu) Nautilus scripts manager (pour gérer les scripts) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Montage ISO :   Furius ISO Mount (application simple pour monter des images aux format ISO,IMG,BIN,MDF et NG même sans les graver sur un disque)(ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Outils de Sauvegarde :   Deja Dup (inclus)   Capture d'écran :   gnome-screenshot (inclus) Shutter (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   note: plus complet que le programme gnome-screenshot disponible par défaut dans Ubuntu.   Terminal :   gnome-terminal (inclus) Terminator (permet d'avoir plusieurs terminaux en une seule fenêtre) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Éditeur de menus :   alacarte (ajouter ou supprimer des applications à partir du menu principal) (inclus) menulibre (ajouter ou retirer des applications du menu) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Gestionnaire de mises à jour :   Apt (inclus)   note: équivalent à Windows Update.   Gestionnaire de paquets :   Synaptic (installer, désinstaller et mettre à jour les paquets de logiciel) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   note: complémentaire à la Logithèque Ubuntu.     Gestionnaire PPA :   Y-PPA   Installation via un terminal avec les commandes suivantes : sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/y-ppa-managersudo apt-get updatesudo apt-get install y-ppa-manager     Java :   Java 7 Oracle (droits de licence restreints imposés par Oracle) (Synaptic propose la version openjdk-7-jdk qui installe la version java 1.7_55)   ou pour la version la plus récente   à partir du dépôt de Webupd8 (http://www.webupd8.org/2012/01/install-oracle-java-jdk-7-in-ubuntu-via.html)   saisir dans un terminal les commandes suivantes : sudo add-apt-repository ppa:webupd8team/javasudo apt-get updatesudo apt-get install oracle-java7-installer Bon à s avoir : - Pour d é s in s taller java 7 sudo apt-get remove --purge oracle-java7-installer - Pour conna î tre la ver s ion utili s é e par d é faut : java -version - Pour conna î tre le s ver s ion s in s tall é e s s ur le PC : update-java-alternatives --list - Pour impo s er une ver s ion par d é faut sudo update-java-alternatives -s (une de s ver s ion s trouv é e s dan s --li s t) note: la version stable JDK 8u11 est disponible en PPA sur le même site, l'installation s'effectue de la même façon, il suffit de remplacer java7 par java8 dans la ligne de commande.   Pour désactiver Java dans le navigateur, ouvrir le Dash, saisir Java, sélectionner Oracle Java 8 Plugin Contrôle Panel >> cliquer sur l'onglet Sécurité, et décocher la case "Activer le contenue Java dans le navigateur"     FlashPlayer :   Extension Adobe FlashPlayer (plugin pour le navigateur Firefox) (disponible via la Logithèque Ubuntu)   Pour utiliser la dernière version, installer le PPA freshplayerplugin via un terminal en saisissant les commandes suivantes: sudo add-apt-repository ppa:andykimpe/freshplayerplugin-dailysudo apt-get updatesudo apt-get install freshplayerplugin   Pilotes additionnels :   Nvidia Binary Driver - version 331.38 (driver propriétaire) (en remplacement du pilote libre par défaut le serveur XX.org) (installé à partir de l'onglet Pilotes additionnel dans le Gestionnaire de mises à jour)   Enregistrement Audio :   gnome-sound-recorder (inclus) Audacity (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Enregistrement de Vidéo :   Cheese (Studio Webcam Cheese, inclus) (permet aussi la prise de photos via la Webcam)   Analyseur utilisation disque dur :   Baobab (inclus)   Partitionnement de disque dur :   Gparted (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Gestionnaire de mots de passe :   Seahorse (inclus) (gère aussi les clés de chiffrement)   Utilitaires - Outils divers :   Gnome Tweak Tool (optimisation des paramètres avancés de GNOME 3) (ajouter via la Logithèque Ubuntu) Unity Tweak Tool (optimisation des paramètres d'UNITY) (ajouter via la Logithèque Ubuntu) Ubuntu Tweak (optimisation des paramètres d'Ubuntu) (ajouter via PPA) Installer Ubuntu Tweak:
sudo add-apt-repository ppa:tualatrix/ppasudo apt-get updatesudo apt-get install ubuntu-tweak Désinstaller Ubuntu Tweak:
sudo add-apt-repository -r ppa:tualatrix/ppasudo apt-get updatesudo apt-get remove ubuntu-tweak Connexions bureaux distants :   Remmina (inclus)     VPN :   OpenVPN (additif pour Network Manager) (ajouter via la Logithèque Ubuntu) VPNautoconnect (permet de surveillé et maintenir une connexion à un VPN) (ajouter via le PPA BARRAUD MANUEL : https://launchpad.net/~barraudmanuel/+archive/ubuntu/vpnautoconnect   Ce PPA peut être ajouté à votre système manuellement en copiant les lignes ci-dessous et en les ajoutant aux sources de logiciels de votre système. deb http://ppa.launchpad.net/barraudmanuel/vpnautoconnect/ubuntu precise main deb-src http://ppa.launchpad.net/barraudmanuel/vpnautoconnect/ubuntu precise main   note: il n'existe pas de dépôt pour la version Trusty (14.04), il faut prendre la version pour Precise (12.04) car la version plus récente pour Quantal (12.10) peut poser des problèmes.   Client Torrent :   BitTorrent (inclus)   Transfert de fichiers :   Filzilla (transfert de fichiers FTP, FTPS et SFTP) (ajouter via la Logithèque Ubuntu)   Machine Virtuel :   Virtualbox (création de machines virtuels) (ajouter via le dépôt Oracle, pour avoir la dernière version) voir tuto sur ce blog   note: l'installation via la Logithèque Ubuntu, ne permet pas d'obtenir les mises à jour de version.   - Installation via le dépôt Oracle :   adresse du dépôt Oracle pour Ubuntu 14.04 : deb http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian trusty contrib   Ouvrir un terminal, exécutez la commande suivante afin de récupérer les clés de signature du dépôt de VirtualBox: wget -q http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian/oracle_vbox.asc -O- | sudo apt-key add - Ajoutez le dépôt d'Oracle compatible avec votre version d'Ubuntu à votre liste de sources de logiciels: echo "deb http://download.virtualbox.org/virtualbox/debian `lsb_release -sc` contrib" | sudo tee -a /etc/apt/sources.list.d/virtualbox.list Rechargez la liste des paquets disponibles pour installation en exécutant la commande suivante: sudo apt-get update Installez le paquet virtualbox-4.3. N'oubliez pas de rajouter votre compte dans le groupe ''vboxusers'' pour avoir accès à l'USB dans vos machines virtuelles. sudo usermod -G vboxusers -a $USER Remplacer $USER par votre login Ubuntu   Gestionnaire de Groupes et Utilisateurs :   télécharger et Installer gnome-system-tools     Editeur de Tag pour fichier audio :   EasyTag (ajouter via la Logithèque Ubuntu)     Nettoyeur :   Bleachbit (ajouter via la Logithèque Ubuntu) note: c'est un peu l'équivalent à CCleaner pour Windows, sauf que Bleachbit, ne fait que nettoyer, et rien d'autre.   Téléchargements DDL (Direct Download) :   JDownloader (ajouter via le dépot PPA JDownloader Team : https://launchpad.net/~jd-team/+archive/ubuntu/jdownloader )   Ce PPA peut être ajouté à votre système manuellement en copiant les lignes ci-dessous et en les ajoutant aux sources de logiciels de votre système. deb http://ppa.launchpad.net/jd-team/jdownloader/ubuntu trusty main deb-src http://ppa.launchpad.net/jd-team/jdownloader/ubuntu trusty main   Bien qu'en version bêta, il vaut mieux utiliser la version 2 de JDownloader, elle n'est pas disponible via la Logithèque Ubuntu, il faut la télécharger en suivant ce lien : http://jdownloader.org/download/offline   Crypteur de dossiers/fichiers :   Cryptkeeper (ajouter via la Logithèque Ubuntu) (il y a un petit bug dans son utilisation, on peut alors logiquement préférer utiliser Gnome EncFS Manager.   Pour cela ouvrir un terminal, saisir les commandes suivantes: sudo add-apt-repository ppa:gencfsmsudo apt-get updatesudo apt-get -y install gnome-encfs-manager Voila, je pense avoir fait le tour de ma logithèque, celle ci peut être modifier ou compléter au fil de l'utilisation d'Ubuntu 14.04LTS   @+ - Wullfk

Wullfk

Wullfk

 

Fixer problème icônes de bureau absent sur Ubuntu

Bonjour,   Je vous fais part d'un retour d'expérience d'une installation Ubuntu 14.04LTS 32Bits sur un notebook ASUS EEPC 1000HE, sur le quel j'utilise conjointement 2 gestionnaires de fichier, Nautilus et Nemo.   Nemo ayant été installé via la Logithèque Ubuntu   Il existe une autre façon d'installer Nemo en utilisant le PPA WebUpd8 afin d'avoir la dernière version Install Nemo 2.2.0 (With Unity Patches) In Ubuntu 14.04 LTS   Le problème rencontré, c'est qu'il m'était impossible d'afficher les icônes du bureau, bien qu'ayant correctement paramétré Ubuntu Tweak et Unity Tweak (captures ci-dessous)         Pour remédier à ce problème, j'ai installé Dconf Tool via un terminal avec la commande suivante : sudo apt-get install dconf-tools Après installation, j'ai lancé par le dash d'Unity, l’Éditeur Dconf     Puis via le chemin org>>nemo>>desktop j'ai coché les cases suivantes: home-icon-visible
show-desktop-icons
trash-icon-visible
volumes-visible
      Note: les captures d'écran sont issues d'une VM et non de l'installation même sur le notbook ASUS, c'est pourquoi sur l'image du bureau ci-dessus on ne voit aucun volume monté

Wullfk

Wullfk

 

Protections Ubuntu 14.04LTS

Définition d'un ROOTKIT Source : Rootkit – Documentation Ubuntu Francophone   La Sécurité sur Ubuntu: Avec seulement 1,52% d'utilisateurs d'une distribution Linux (Source NetMarketShare, 1,91% sur StatCounter), les stations de travail ne sont pas la cible des pirates informatiques. Néanmoins, les machines Linux sont souvent des serveurs ce qui en fait des cibles de choix ! Ubuntu possède tout de même un Firewall intégré de base (UFW), il n'est pas actif par défaut. Il s'utilise via un terminal, mais pour faciliter son utilisation il est possible d'y adjoindre une interface graphique (GUI = Graphic User Interface) : Gufw via la logithèque Ubuntu. De base Ubuntu ne dispose pas d'Antivirus, et à vrai dire on peut même sans passer, mais il y a tout de même possibilité d'installer ClamAv, avec comme interface graphique ClamTk .     Anti-malwares On dispose aussi de quelques outils d'analyses qui s'utilisent via un terminal il n'existe pas d'interface graphique (GUI): Chkrootkit (installation via paquet .deb)
Rkhunter (installation via paquet .deb)
Lynis (outil le plus récent, permet d'exécuter un audit de sécurité du système)
Protection du système On dispose de l'outil AppArmor (installation via le terminal ou paquet .deb)   Analyse de vulnérabilité On dispose de 2 outils : Nessus (Scanner de vulnérabilité)
OpenVAS (Scanner de vulnérabilité libre basé sur Nessus)
  GUFW (Interface graphique pour UFW)   L'interface graphique pour le Firewall UFW d'Ubuntu s'installe via la Logithèque Ubuntu, UFW n'est pas activé par défaut. Une fois l'installation effectuée pour activer l'interface et de fait le Firewall on le lance via le Dash d'Unity ou via son icône dans la barre Unity, puis on clique sur le bouton Status. Votre mot de passe vous sera demandé, car seul un administrateur peut débloquer le Firewall.     D'autres paramètres sont disponibles dans l'interface, se reporter à la documentation Ubuntu sur Gufw pour peaufiner vos réglages.     ClamAV et ClamTK Clam AntiVirus (ClamAv) est un antivirus GPL pour UNIX qui s'utilise de base dans un terminal, mais on peut lui adjoindre une interface (GUI) ClamTk celle-ci est disponible via un paquet .deb .   La mise à jour de la base de données de ClamAv peut s'effectuer manuellement via le lien suivant : https://launchpad.net/~ubuntu-security-proposed/+archive/ubuntu/ppa/+build/6764309 Pour avoir la dernière version de ClamTk cliquer sur le lien suivant : Download ClamTk il vous reste plus qu'à lancer le paquet .deb pour effectuer l'installation qui s'effectuera via la Logithèque Ubuntu.   Une fois l'interface installée, lancé là via le Dash d'Unity ou son icône dans la barre Unity.     Il vous reste plus qu'à effectuer vos réglages.     ChkRootkit Chkrootkit est un scanner Anti-rootkit, qui s'utilise via un terminal. Source : Rootkit - Documentation Ubuntu Francophone   La documentation Ubuntu francophone (paragraphe 1.2) renvoi sur le site officiel en Anglais : http://www.chkrootkit.org/   Celui-ci ne propose pas de paquet debian pour l'installation, il faut passer par la page Ubuntu pour pouvoir télécharger le fichier .deb version 0.49 pour Ubuntu 14.04 (Trusty Thar) sélectionner votre version en fonction de votre système (32 ou 64Bits) ou cliquer sur un des liens si dessous : chkrootkit_0.49-4.1ubuntu1_amd64.deb (374.1 KiB)
chkrootkit_0.49-4.1ubuntu1_i386.deb (352.7 KiB)
En passant par un paquet debian et donc par la Logithèque Ubuntu, on dispose en Anglais d'un peu plus d'explication sur les actions de Chkrootkit, comme le montre la capture d'écran si dessous :     Liste des commandes de Chkrootkit via la commande suivante : sudo chkrootkit -h     RkHunter   Rkhunter (pour Rootkit Hunter) est une alternative, voir un complément de Chkrootkit. Il s'utilise aussi via un terminal. (Rkhunter – Documentation Ubuntu Francophone)   Source : Rootkit (paragraphe 1.1) - Documentation Ubuntu Francophone   Site officiel : The Rootkit Hunter Project   Le téléchargement du fichier debian, s'effectue via le lien suivant : rkhunter_1.4.0-3_all.deb (205.9 KiB) Installation en effectuant un double clic sur le fichier qui ouvre la Logithèque Ubuntu (image ci-dessus)   Avant la première utilisation effectuer la mise à jour via la commande suivante : sudo rkhunter --update   Avant toute chose, nous allons maintenant configurer notre anti-rootkit convenablement. Pour cela, on va d’abord réaliser une sauvegarde du fichier de configuration initiale cp /etc/rkhunter.conf /etc/rkhunter.conf.bak Maintenant, on peut utiliser notre éditeur de texte Gedit pour ajuster la configuration de Rkhunter en fonction de nos besoins. sudo gedit /etc/rkhunter.conf On cherche dans ce fichier la ligne suivante pour la modifier en ajoutant l’adresse mail sur laquelle vous recevrez les rapports générés quotidiennement et/ou les alertes transmises par Rkhunter : MAIL-ON-WARNING=Utilisateur@VotreNomDeDomane.extension   Par défaut, Rkhunter stocke ses fichiers de logs dans le répertoire /var/log/rkhunter.log/, si vous souhaitez les déplacer, vous pouvez modifier la ligne suivante : LOGFILE=/var/log/rkhunter.log   Vous pouvez à présent lancer votre première analyse en spécifiant par exemple un rapport uniquement sur les avertissements via la ligne de commande suivante : sudo rkhunter --checkall --report-warning-only La commande suivante : sudo rkhunter –propupd Permet de créer la première base de données qui sera utilisée pour les futurs scans. Il faut donc être sûr que le système est sain à ce moment précis et avant de créer la base qui sera utilisé pour les prochains scans. Pour que Rkhunter s'exécute automatiquement sans intervention il faut créer un script lié à une tâche crontab   Création d'un script comme l'exemple suivant à adaptez celons vos besoin : #!/bin/sh source /etc/profile rkhunter --update && rkhunter –check   Enregistrer le dans /home/login/Documents sous le nom auto-rkhunter.sh Remplacer login par votre nom d'utilisateur. Le rendre exécutable avec la commande suivante dans un terminal : chmod +x auto-rkhunter.sh Puis créer votre tâche cron en éditant le fichier crontab via la commande : crontab -e   Choisir l'option 2 (l'éditeur nano) et saisissez votre tâche cron, comme dans l'exemple suivant :   00 20 * * * /home/login/Documents/auto-rkhunter.sh   À adapter celons vos propres critères.     Finaliser en enregistrant par la combinaison de touche CTRL+X et valider la sauvegarde par OUI     Lynis Lynis est un outil d'analyse plus récent que CHKROOTKIT et RKHUNTER, il permet d'effectuer un audit de sécurité de votre système via un terminal. Source : Rootkit (paragraphe 1.3) - Documentation Ubuntu Francophone   Il existe sur la page Ubuntu lynis_1.3.9-1_all.deb (92.8 KiB) pour Ubuntu 14.04 (Trusty Thar) qui s'installe via un paquet .deb et dispose d'un lanceur dans la barre Unity.     Mais ce n'est pas la dernière version disponible comme l'indique la capture d'écran ci-dessous :     Pour avoir la dernière version (2.1.0) il faut aller sur le site de l'éditeur CISOFY pour télécharger l'archive .tar.gz Pour l'installation suivre le guide en ligne : Get Started with Lynis – Installation Guide   Vous pouvez aussi utiliser Lynis sans installation   Cette version ne dispose malheureusement pas d'un lanceur dans la barre Unity, il faut lancer l'audit de sécurité via un terminal avec les commandes suivantes : cd /usr/local/lynis./lynis Contrairement à la référence de l'archive télécharger (2.1.0) la version qui s'affiche dans le terminal est la 2.1.1     Différents paramètres peuvent être associés à la commande : ./lynis Bien qu'en Anglais la documentation Lynis est bien construite et relativement simple à comprendre.   Je n'ai pas essayé, mais il est peut être possible de créer un lanceur pour cette version afin de l'intégrer dans la barre Unity.   AppArmor   (Tiré du Guide de sécurisation pour Ubuntu 14.04 disponible à la fin de cet article)   Les distributions Linux sont en majorité équipées de Firefox comme navigateur web, ce qui fait de Firefox une cible de choix pour tout service de renseignement soucieux d'infecter GNU/Linux (faille 0day dans Tor Browser, etc)   Pour empêcher qu'un exploit 0day ciblant Firefox ne fasse des dégâts considérables, il faut sécuriser Firefox avec le logiciel AppArmor.   AppArmor est un logiciel libre qui permet de limiter l'exécution et l'accès des programmes au système. https://fr.wikipedia.org/wiki/AppArmor   Par défaut, AppArmor ne protège pas Firefox (incompréhensible), pour le constater faites l'expérience suivante : ouvrez avec Firefox un fichier sensible, par exemple le fichier gfxblacklist.txt   Ce fichier est situé dans le système de fichier /boot/grub, c'est la partition non-chiffrée d'amorçage qui permet le déchiffrement du disque dur lors du démarrage de l'ordinateur. Si Firefox peut y accéder alors un attaquant qui exploite Firefox peut y accéder aussi, il peut modifier la partition /boot et y installer un keylogger qui va enregistrer le mot de passe de chiffrement disque lors du démarrage. Un attaquant exploitant Firefox peut aussi compromettre le système avec un trojan ou n'importe quel virus made in NSA.   Pour protéger le système vous devez sécuriser Firefox avec AppArmor   Ouvrez un terminal et installez AppArmor : sudo apt-get install apparmor-utils apparmor-profiles apparmor-notify Ou via des paquets .deb :   apparmor_2.8.95~2430-0ubuntu5_amd64.deb (311.3 KiB)   apparmor-utils_2.8.95~2430-0ubuntu5_amd64.deb (51.5 KiB)   apparmor-profiles_2.8.95~2430-0ubuntu5_all.deb (32.5 KiB)   apparmor-notify_2.8.95~2430-0ubuntu5_all.deb (11.3 KiB)   apparmor_2.8.95~2430-0ubuntu5_i386.deb (320.6 KiB)   apparmor-utils_2.8.95~2430-0ubuntu5_i386.deb (51.5 KiB)   Il faut passer le profil de Firefox en mode "enforce" sudo aa-status | grep firefoxsudo aa-enforce /etc/apparmor.d/usr.bin.firefoxsudo aa-status | grep firefox Les binaires Firefox sont désormais en mode "enforce"   Vous devez redémarrer pour appliquer les changements. Vérifiez si Firefox est bien en mode "enforce" en essayant à nouveau d'ouvrir un fichier sensible. On obtient une notification indiquant que AppArmor a bloqué Firefox lorsque celui-ci a tenté d'ouvrir un fichier dont il n'a pas les droits d’accès..     Si la notification vous dérange vous pouvez la désactiver en utilisant la commande suivante: sudo gedit /etc/apparmor/notify.conf # set to 'yes' to enable AppArmor DENIED notifications show_notifications="no"   Redémarrer le PC pour la prise en compte   Vous pouvez ajouter d'autres processus et binaires en mode "enforce" pour diminuer les risques de compromission. https://wiki.ubuntu.com/SecurityTeam/KnowledgeBase/AppArmorProfiles   Ouvrez un terminal et vérifiez l'état des profils : sudo apparmor_status   Passez les profils critiques en mode "enforce" les profils d'AppArmor sont localisés dans /etc/apparmor.d sudo aa-enforce /etc/apparmor.d/usr.sbin.avahi-daemonsudo aa-enforce /etc/apparmor.d/usr.sbin.dnsmasqsudo aa-enforce /etc/apparmor.d/usr.sbin.mdnsdsudo aa-enforce /etc/apparmor.d/usr.sbin.smbd Nessus Nessus est un outil de sécurité informatique.   Il signale les faiblesses potentielles ou avérées du matériel testé (machines, équipement réseau).   Nessus est devenu un logiciel propriétaire à partir de la version 3. Cependant, il est resté gratuit pour usage non commercial. Un fork libre a été créé:   Plus d'infos ici : Nessus - Documentation Ubuntu Francophone     OpenVAS Un fork libre de Nessus   Tout comme Nessus, il signale les faiblesses potentielles ou avérées du matériel testé (machines, équipement réseau).   OpenVAS est capable de scanner un équipement (machine ou matériel réseau), un ensemble d'équipements (à partir d'un fichier ou d'une plage IP) ou encore un réseau entier.   Plus d'infos ici : OpenVAS - Documentation Ubuntu Francophone   Voila ça devraient suffire pour une utilisation raisonnablement sûre de votre système.   Ce tutoriel est fini, vous disposez à présent de 6 outils pour protéger et analyser la sécurité sur Ubuntu.   Ce tutoriel est aussi disponible au format PDF: Protections Ubuntu 14.04LTS.pdf   LE GUIDE DE SECURISATION POUR UBUNTU 14.04.pdf

Wullfk

Wullfk

 

Restaurer Profil Firefox ou Thunderbird sur Ubuntu 14.04

Il ne s'agit pas d'une réparation de Firefox ou Thunderbird, bien que cela puisse servir aussi à cela.   Dans ce billet je traite uniquement le cas de Firefox, car la procédure est identique pour Thunderbird   Avec Firefox on peut récupérer un profil via Firefox Synchro   Sur Windows on peut aussi utiliser MozBackup, mais il n'existe pas d'équivalent pour Ubuntu. Il faut faire sa sauvegarde manuellement par un copier/coller du profil Firefox et du fichier profiles.ini   Procédure de sauvegarde:   ouvrir Nautilus ou Nemo, puis dans la barre d'outils cliquer sur Affichage >> Afficher les fichiers cachés     Chercher le répertoire .mozilla (pour Thunderbird bien que celui ci appartienne à Mozilla, le fichier est séparé et ce nomme .thunderbird)     Ouvrir .mozilla puis firefox copier/coller le ou les profils Firefox et le fichier profiles.ini sur une clé USB ou une autre partition de disque dur     Voila la sauvegarde est terminée.     Procédure de restauration:   En prenant pour hypothèse que vous venez de réinstaller Ubuntu, tan que vous n'avez pas lancer une première fois Firefox le répertoire caché .mozilla n'est pas crée (idem pour Thunderbird) Une fois Firefox lancé, vous vous retrouvez avec un profile tout neuf. Oui mais vous souhaitez récupérer votre profile préalablement sauvegardé.   Plusieurs solutions: Utilisation de Firefox Synchro si vous l'avez utilisé
Importation des profiles Firefox sauvegardés, et Modification du fichier profiles.ini d'origine dans .mozilla >> firefox
Importation dans .mozilla >> firefox du fichier profiles.ini préalablement sauvegardé.
La modification du fichier profiles.ini n'est pas compliqué, il suffit de l'éditer avec Gedit (éditeur de texte)     Ensuite il suffit simplement de faire correspondre les champs Name et Path avec le nom des profiles Firefox importés. Sauvegarder le fichier modifié et relancer Firefox.   Voila vous avez retrouvé votre profil sauvegardé avec tout vos paramètres de configuration, modules d'extension, plugins, marques pages etc... Vous pouvez à présent supprimer le profil vierge créé à l'initialisation de Firefox   Enfin plus simple encore, au lieu de modifier le fichier profiles.ini, il vous suffit d'importer dans .mozilla >> firefox celui préalablement sauvegardé, qui écrasera celui créer au premier lancement de Firefox et qui est rattaché au profile vierge.   Pour Thunderbird c'est encore plus utile car il n'existe pas d'équivalent à Firefox Synchro, donc pour éviter de devoir reconfigurer manuellement tout vos compte mail, il suffit d'appliquer la même méthode que pour Firefox Importation dans .thunderbird du profile Thunderbird et du fichier profiles.ini préalablement sauvegardé   Et au lancement de Thunderbird vous retrouvez tout vos comptes mails et vos mails   La procédure que je viens de vous détailler, implique malheureusement de faire à intervalles régulier des sauvegardes manuelles de vos profiles Firefox et Thunderbird ainsi que leur fichier profiles.ini   Le module d'extension ImportExportTools permet de sauvegarder vos mails  

Wullfk

Wullfk

 

Création lanceur Firefox Manager sur Ubuntu 14.04

Ajouter sur le bureau Ubuntu 14.04 le lanceur de Firefox Manager.   Cela permettra de sélectionner le profil Firefox que l'on souhaite utiliser.   Requis:   Il faut que gnome-panel soit installé   Ouvrir un terminal et saisir la commande suivante: sudo apt-get install gnome-panel Ensuite toujours dans le terminal saisir: gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau Dans le champ Nom mettre Firefox Manager
Dans le champ Commande mettre firefox -no-remote -p autreprofil
Dans le champ Commentaire mettre Gestion des profils
Voila vous venez de créer votre lanceur Firefox Manager sur le bureau.     Un clic droit sur l’icône >> Propriétés vous permet d'avoir les détails du lanceur, cela reprend les indications fournis à la création.     Dans l'onglet Permissions il faut que la case "Autoriser l’exécution du fichier comme un programme" soit cochée, normalement cela ce fait automatiquement à la création du lanceur.   On peut ensuite inséré cette commande en tant que script pour que, lorsque dans Nautilus on fait un clic droit sur une icône (n'importe ou) on a une option script >> Créer un Lanceur. Pour cela il faut entré la commande: gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau dans l'éditeur de texte Gedit saisir ou copier/coller la commande suivante:   #!/bin/sh   gnome-desktop-item-edit --create-new ~/Bureau   enregistré sous le nom "Créer un Lanceur", marqué le fichier comme exécutable (clic droit, Propriétés >> Permissions), et le déplacé dans ~/.local/share/nautilus/scripts   Si cela ne fonctionne pas immédiatement on redémarre la session ou le PC et c'est tout bon!

Wullfk

Wullfk

 

Windows 10 TP 9926 - Windows Update dans le Panneau de configuration

Par défaut dans Windows 10 Technical Preview 9926, Windows Update n’apparaît pas dans le Panneau de configuration.   Une petite modification dans la base de registre permet d'y remédier. Avant toute intervention sur la base de registre (BDR) effectuer une sauvegarde Dans regedit allez dans le menu Fichier, Exporter... donnez un nom et choisissez un emplacement de sauvegarde.   Cliquez ensuite sur sur Enregistrer. Dans Démarrer >> Exécuter saisir regedit Dans l'arborescence de gauche, cliquez sur : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Wi­ndowsUpdate\UX Cliquez sur UX et dans la fenêtre de droite, clic droit sur IsConvergedUpdateStackEnabled. Modifiez la valeur de 1 à 0 et cliquez sur OK. Fermer regedit, la modification est immédiate pas besoins de redémarrer.   Ouvrez à nouveau le Panneau de configuration >> Système et sécurité et vous constaterez que le menu Windows Update est bien à sa place.       J'ai réaliser une petite vidéo de mise en pratique de l'astuce :   Espérons tout de même que le menu Windows Update soit présent par défaut dans le Panneau de configuration lorsque la version final de Windows 10 sortira (fin de l'été 2015)   Attention ! cette astuce ne fonctionne plus sur les versions Technical ou Insider Preview supérieur.

Wullfk

Wullfk

 

Fixer l'erreur "System program problem detected" sur Ubuntu

Comment fixer l'erreur "System program problem detected" sur Ubuntu.   L'erreur "System program problem detected" (problème du programme système a été détectée) arrive quand une certaine application se bloque. Ubuntu a un programme appelé "Apport" qui est responsable de la détection de ces accidents et sur le consentement de l'utilisateur, de signaler ces accidents pour les développeurs. Ce processus vise à obtenir la résolution du problème par les développeurs. Toutefois, cette erreur peut être très ennuyeux pour les utilisateurs ordinaires, et qu'il n'y a aucun point montrant les erreurs, et quand les utilisateurs ne peuvent rien faire eux-mêmes pour régler le problème. Donc, vous voudrez peut-être les désactiver.     Supprimer les fichiers de rapport d'accident. Le système d'apport crée des fichiers de rapport de crash dans le répertoire /var/crash. Ces fichiers de rapport d'accident provoquent l'apparition du message d'erreur à chaque démarrage d'Ubuntu. $ cd /var/crash$ ls_opt_google_chrome_chrome.1000.crash_usr_lib_chromium-browser_chromium-browser.1000.crash_usr_sbin_ulatencyd.0.crash_usr_share_apport_apport-gtk.1000.crash Il suffit de retirer les fichiers de rapport d'accident $ sudo rm /var/crash/* Après avoir enlevé tous les fichiers de rapport d'accident, le message d'erreur ne doit plus apparaître. Toutefois, si un nouveau crash se produit alors il reviendra.   Désactiver le programme Apport. Après avoir enlevé les anciens rapports d'erreur, si vous obtenez toujours le même message d'erreur, alors vous pouvez désactiver complètement le programme Apport. Ouvrez un terminal pour éditer le fichier de configuration dans /etc/default/apport. $ gksudo gedit /etc/default/apport Le fichier devrait contenir quelque chose comme ça:   # set this to 0 to disable apport, or to 1 to enable it # you can temporarily override this with # sudo service apport start force_start=1 enabled=1     Il suffit de régler la valeur de permission à 0, ce qui désactive apport.   enabled=0     Enregistrez le fichier et fermez-le. Au prochain démarrage d'Ubuntu, il ne devrait plus avoir de message d'erreur. Si vous ne souhaitez pas redémarrer le système, redémarrez apport dans un terminal avec la ligne de commande suivante. $ sudo restart apport Source originale en Anglais : http://www.binarytides.com/ubuntu-fix-system-program-problem-error/

Wullfk

Wullfk

 

Scoup de I TV

Dernier scoup de la TV: Sur I TV, concernant de la jeune fille retrouvée morte dans les Pyrénées: La jeune fille a été inspirée par une déneigeuse

zouzou02

zouzou02

 

Installer Windows 7 en UEFI

Bonjour,   Bien qu'ayant installer sans problème Windows 7 Pro 64Bits sur ma nouvelle config basé sur une CM ASUS X99 Deluxe avec un I7 5820K Haswell-E cette installation n'était pas parfaite, car elle n'était pas en UEFI (Unified Extensible Firmware Interface)   La cause est du à la table de partitionnement GPT qui oblige à quelques manipulations avant d'installer Windows 7.   J'ai suivis ce tutoriel : Installer la version UEFI de Windows VISTA, 7 ou 8 J'ai donc utilisé GParted Live CD pour convertir en GPT mon SSD INTEL 530 Series 180Go (capture provenant du tutoriel)     sauf que lorsque j'ai installé Windows j'ai laissé connecter les deux disques dur de stockage, du coup à l'installation de Windows 7 la table de partitionnement GPT n'a pas été respecté et je me suis retrouvé avec une partition "Réservé au système" sur un des disques dur alors que cela aurait du être sur le SSD   La faute ne vient pas du tutoriel, mais disons que deux précisions ont été omises. D'une part il faut préalablement déconnecter tout les HDD prévu pour le stockage et ne laisser que le HDD/SSD choisit pour installer Windows
D'autre part lorsque l'on est sur GParted il faut seulement créer la table de partition GPT, mais ne pas formater en NTFS sinon lorsque l'on va installer Windows en ayant pourtant bien sélectionner dans le BIOS le démarrage sur le lecteur CD/DVD en mode UEFI ont obtiendra le message d’erreur suivant:
  "Le programme d'installation n'a pas pu créer de nouvelle partition système ni localiser une partition système existante. Consultez les fichiers journaux d'installation pour plus d'informations."   Une fois ces éléments pris en compte, l'installation s'effectue sans problème comme avec une table de partition MSDos et donc un MBR (Master Boot Record).   La question qui reste en suspend : Comment fait on pour réparer le démarrage lorsqu'il y a une erreur dans le loader alors qu'il n'y a pas de MBR?
  Note: pour ceux qui essaieraient d'installer un Windows 7 non officiel et qui pour l'activer voudraient utiliser un package "Windows Loader" ça ne fonctionne pas sur une partition GPT

Wullfk

Wullfk

 

Montage détecteur de fumée

Bonjour, c'est la grosse période de montage des détecteurs de fumée.Voiçi une combine afin de ne pas salir vôtre maison lors du perçage des trous au plafond: Voux percez d'abord un trou au milieu d'une boite à camenbert et percez ensuite le trou de fixation. Les poussières tomberont dans la boite Cdl

zouzou02

zouzou02

 

TabElec - Logiciel de création de Tableaux Électrique

Bonjour,   Je sors un peu de l'ordinaire, puisque le programme que je vais vous présenter s'adresse aux bricoleurs, et plus particulièrement à ceux qui montent leur installation électrique.   J'ai trouvé sur la toile un logiciel qui permet de réaliser à plat sont tableau de répartition électrique.   TabElec     celui ci n'est en aucun cas un outils professionnel et n'a en théorie aucune valeur aux yeux d'un électricien professionnel, le programme en version complète ne fait 1,45Mo rien à voir avec des applications pro comme par exemple Autocad avec son module électricité bien plus lourd et payant (extrêmement cher) la dernière version 0.70 full de TabElec date de Janvier 2010, le développement de l'application n'est plus maintenue.   Exemple :     Note de l'éditeur :   Pour télécharger l'application rien de plus simple, il suffit de se rendre sur le site TabElec.org puis à la rubrique téléchargement. voir information en fin d'article   Vous avez le choix de 2 versions: Minimal (sans bases de données) Full (avec bases de données) J'ai testé la version 0.70 full Première constatation après téléchargement et extraction de l'archive.     Il n'y a pas d'installation, donc le programme n'est pas résident, il suffit juste de lancer TabElec.exe pour ouvrir le programme. Dans l'onglet Général, indiquer votre nom d'auteur, et Valider, cela créera le fichier TabElec.ini visible dans la capture ci dessus     Contenue de l'onglet Options     Contenue de l'onglet Mise à jour     Chaque fois que vous effectuerais une modification dans ces trois onglet "Général - Options - Mise à jour" cela actualisera le fichier TabElec.ini   Dans la fenêtre principale un onglet Console permet de voir les actions qui ont été effectuées depuis l'ouverture du programme.   Deuxième constatation, il y a un problème avec l'Index de mise à jour des bases de données. Je pense que comme le programme n'est plus maintenue à jour, il en est de même pour les bases de données   Utilisation du logiciel:   Il faut d'abord créer un Projet   Ensuite vous pourrez insérer un tableau (par défaut il est constitué de 3 rangées) Vous avez alors accès à la base de données des modules électrique.   La présentation est très soigné pour un si petit programme. Une fois sélectionner le premier module de la première rangées une fenêtre apparaît avec un descriptif plus approfondi du module plus quelques paramètres que vous pouvez ajuster.     Après avoir Valider les caractéristiques de votre module vous pouvez alors l'insérer dans la première ligne de votre tableau électrique.   Vous pouvez choisir de ne pas faire apparaître la grille du tableau, une icône est dédié à cette fonction dans la barre d'outils   Petit détail dans la capture ci dessus, il est notifié que la version 0.70 de TabElec est en cours de développement (depuis 2010), ceci pour dire que le projet n'est à mon avis plus suivi, c'est dommage car ce logiciel est bien conçu et pratique.   Des captures d'écran plus avancées sont disponible sur le site de l'éditeur onglet Screenshots.   [info 01/03/2016] : le site de TabElec.org ne propose plus le téléchargement, ni les Screenshots, alors j'ai mis à disposition l'outil version 0.70 full ici : https://1fichier.com/?msjtji23gi   Si le lien vient à être down, me le signaler, merci

Wullfk

Wullfk

 

Windows Defender dans la zone de notification de Windows 10 TP 9926

Bonjour,   Sur la première Build de Windows 10, l'astuce qui consistait à avoir Windows Defender dans le systray (zone de notification) ne fonctionnait pas pleinement.   L'icône était bien présente mais même avec Windows Defender activé celle ci apparaissait avec une croix rouge.   J'ai retenté l'expérience avec la Build 9926 fr, je croyais au départ que le problème était toujours présent. en fait une simple manip permet de résoudre ça.   Une fois l'archive Installwdmgr.zip téléchargé (Windows Defender Status Manager)     extraire l'archive, lancer Installwdmgr.exe, normalement si ce n'est déjà fait il est demandé d'installer un additif de Framework avant l'installation.   Une fois le Framework installé, il faut relancer Installwdmgr.exe il sera proposé d'avoir un onglet Windows Defender dans le menu contextuel, accepter puis poursuivre l'installation.   Un fois l'installation terminer l'icône apparaît dans le systray avec une croix rouge, même si WD est actif. L'astuce consiste à désactiver puis réactiver Windows Defender pour avoir l’icône avec la coche verte.   cette fois c'est fini WIndows Defender Status Manager est bien opérationnel     Le détail de l'astuce ici : http://www.pcastuces...stuces/4116.htm

Wullfk

Wullfk

 

Activer et désactiver les dossiers et fichiers cachés dans le menu contextuel de l'Explorateur

Comment ajouter une option "Afficher / Masquer les fichiers cachés" dans le menu Desktop et contextuel de l'explorateur de Windows.   Que de chemin à parcourir pour pouvoir basculer l'affichage des "fichiers et dossiers cachés" il faut ouvrir l'explorateur aller dans Outils/Options des dossiers, puis sélectionner affichage, jouer avec la scroll bar pour enfin coché l'option souhaité, et enfin refaire la même procédure pour reprendre les réglages d'origine.   Assez fastidieux, vous en conviendrez   cette astuce nécessite soit la création d'un script, soit pour encore plus de facilité le lancement d'un exécutable qui lui ce chargera d'inscrire l'option dans la base de registre et de disposer d'une commande facilement accessible via un clic droit dans l'explorateur.   Tutoriel pour Activer et Désactiver l'affichage des Fichiers et Dossiers cachés dans le menu contextuel de l'Explorateur de Windows   Dans ce tutoriel, nous allons partager un petit script qui sera utilisé pour Activer / Désactiver "Afficher les fichiers et dossiers cachés" dans Windows. Le Script
Ce script lorsqu'il est exécuté, vérifie l'état de "Afficher les fichiers et dossiers cachés" option et permet de basculer sa valeur. Donc, il change cette option de cacher ou voir et vice-versa. Il suffit de copier coller le code suivant dans Notepad et enregistrez le fichier avec le nom : "Show_Hidden_Files_On_Off.vbs" (y compris les guillemets):   Hidden = "HKCU\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Advanced\Hidden" SHidden = "HKCU\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\Advanced\ShowSuperHidden" Set Sh = WScript.CreateObject("WScript.Shell") St = Sh.RegRead(Hidden) If St = 2 Then Sh.RegWrite Hidden, 1, "REG_DWORD" Sh.RegWrite SHidden, 1, "REG_DWORD" Else Sh.RegWrite Hidden, 2, "REG_DWORD" Sh.RegWrite SHidden, 0, "REG_DWORD" End If Sh.SendKeys("{F5}")   C'est tout. Vous pouvez placer ce script à n'importe quel endroit, comme le bureau, la barre de Lancement rapide et l'utiliser chaque fois que vous en avez besoin pour l'option "Afficher les fichiers et dossiers cachés", il suffit de lancer le script.   Note: Si vous ne voulez pas de créer le script manuellement ou faire face à tout problème lors de la création, vous pouvez télécharger un script prêt à l'emploi en utilisant le lien suivant:   Download Script Encore plus simple ?
Maintenant nous allons vous expliquer comment ajouter une option "Afficher / Masquer les fichiers cachés" dans le menu Desktop et contextuel de l'explorateur (menu qui s'affiche lorsque vous cliquez-droit) pour rendre la tâche plus facile et rapide.   Dans Windows XP, vous aurez besoin de clic-droit sur un dossier pour obtenir l'option. Dans Windows Vista et 7, vous pouvez cliquer à droite sur une zone vide dans l'Explorateur ou le Bureau pour obtenir l'option. Comment ?
  Il suffit de télécharger le fichier ZIP ci-dessous ou via l'adresse de la page original, l'extraire et exécuter le fichier "Install.exe" dans le dossier Windows XP ou Windows Vista et 7   Download ZIP   Le fichier .exe contient aussi le script détaillé précédemment   Dossiers à choisir en fonction du Windows que vous utilisez.   Il va installer automatiquement les fichiers nécessaires et vous demandera d'ajouter l'option dans le Registre Windows, acceptez la confirmation en cliquant sur "Oui", puis sur OK.   Vous disposez aussi d'un fichier Uninstall.reg dans le cas où cela ne vous conviendrai pas Traduction et adaptation tiré de l'astuce qui se trouve sur ce lien : http://www.askvg.com/add-show-hide-hidden-files-option-in-desktop-and-explorer-context-menu-under-windows-xp-vista-and-7/   Aucune crainte à avoir sur une quelconque nocivité du à l'exécutable, je l'ai moi-même installé et aucune infection ou alerte de mes logiciels de protection, ce qui ne vous empêche pas de vérifier tout de même la provenance, raison pour laquelle je vous ai mis le lien de la page original (en Anglais)

Wullfk

Wullfk

 

Réinitialiser/Réparer Firefox

Firefox est un navigateur personnalisable à l'aide de module d'extensions et de plugins. Au fur et à mesure de son utilisation, vous pouvez avoir un ralentissement de Firefox. Pour retrouver votre navigateur comme à sa première utilisation, suivez la procédure suivante :   Note: dans les ancienne version de Firefox la procédure se nommait "Réinitialiser", elle se nomme désormais "Réparer"   Réinitialiser/Réparer complètement Firefox   Avant de continuer, sachez que les éléments suivants seront conservés : Vos fenêtres et onglets en cours de consultation
Votre historique et vos marque-pages
Vos mots de passe enregistrés et données de formulaires
Vos cookies
Saisissez dans la barre d'adresse about:support, puis validez. Cliquez sur Réparer Firefox ...   Cliquez une seconde fois sur Réparer Firefox.     Firefox redémarre... Vous avez retrouvé un navigateur propre et sans plugin et extension.   L'assistant crée ensuite un dossier sur votre bureau nommé Anciennes données de Firefox contenant l'ensemble des données de votre profil telles qu'elles étaient présentes avant la réparation.   Si vous en avez pas l'utilité vous pouvez supprimer sans crainte ce dossier.

Wullfk

Wullfk

 

PC Flank permet d'effectuer une batterie de tests de sécurité

Pour ceux qui sont sensible à la sécurité de leur système, un site qui permet d'effectuer une batterie de tests de sécurité   PC Flank le site est en Anglais, permet de mettre à l'épreuve la sécurité de votre PC PC Flank n'est pas indépendant, il serait lié à l'éditeur d'Outpost (Agnitum)   Liste des tests réalisable avec la traduction :   Quick Test (Test rapide) Ce test montre la vulnérabilité de votre ordinateur est à diverses menaces Internet. Ce test combine le Port Scanner avancée, navigateur et chevaux de Troie Tests. Après le test, vous recevrez un rapport complet avec des recommandations sur la façon d'améliorer la sécurité de votre système.   Stealth Test (test Furtif) Vous pouvez utiliser le test furtif pour déterminer si votre ordinateur est visible pour les autres sur Internet. Vous pouvez également utiliser ce test pour déterminer si votre pare-feu se cache avec succès vos ports système. Le test furtif utilise cinq techniques de balayage.   Browser Test (test Navigateur) Ce test vérifie si votre navigateur révèle des renseignements personnels sur les sites que vous avez visité, la région où vous vivez, qui est votre fournisseur de services Internet est, etc. Après le test, vous recevrez des recommandations pour des changements spécifiques aux paramètres de votre navigateur .   Trojan Test (test Chevaux de Troie) Ce test analyse votre système pour les chevaux de Troie les plus dangereux et les plus répandues. Si un cheval de Troie se trouve sur votre ordinateur, le test sera de recommander des mesures à prendre.   Advanced Port Scanner (Scanner de Port avancée) Le Scanner de Port avancée teste votre système pour les ports ouverts qui peuvent être utilisés dans des attaques contre votre ordinateur. Vous pouvez sélectionner la numérisation technique à utiliser lors de l'essai: connexion TCP balayage (standard) ou la numérisation TCP SYN. Vous pouvez également sélectionner les ports système que vous souhaitez numériser. Ce test est recommandé pour les utilisateurs expérimentés.   Exploits Test (test Exploits) Ce test détecte la vulnérabilité de votre ordinateur aux exploits et peut également être utilisé pour tester les pare-feu et les routeurs pour la stabilité et les réactions aux paquets inattendus. La plupart des exploits sont en réalité des attaques par déni de service; vous devez être conscient que, si votre système est incapable de passer ce test, il peut se bloquer ou redémarrer.   Internet Speed Test (test vitesse Internet) Ce test simple de vitesse mesure avec précision la vitesse de votre connexion Internet, fournir les résultats dans un format très facile à comprendre.   Remarques:   Il y a trois façons d'aborder ces tests, en fonction de votre niveau d'expérience en tant qu'utilisateur de l'ordinateur et le temps dont vous disposez.   Débutant: Cet procédure est recommandé pour les nouveaux ordinateurs ou utilisateurs inexpérimentés. Commencez par le test rapide (Quick Test), puis exécutez votre système à travers le test furtif (Stealth Test), et en finir avec le test chevaux de Troie (Trojan Test) pour analyser votre système pour les chevaux de Troie les plus dangereux et les plus répandues.   Avancée: Cette procédure est recommandée pour les utilisateurs expérimentés. Commencez par le Scanner de Port avancée (Advanced Port Scanner) et numériser les ports que vous souhaitez vérifier, puis examiner votre pare-feu avec le test furtif (Stealth Test), puis vérifiez votre vie privée du navigateur avec le test du navigateur (Browser Test), et en finir avec les attaques plus sophistiqués de déni de service (DDS) dans le test Exploits (Exploits Test).   Rush: Cet procédure est recommandé à ceux qui ont peu de temps et vous donnera une bonne idée de base de la façon dont votre système est sécurisé. Commencer à tester votre système avec le test rapide (Quick Test) , puis examinez votre pare-feu avec le test furtif (Stealth Test).  

Wullfk

Wullfk

 

eCleaner...extension Firefox pour nettoyer les réglages des extensions désinstallées

Si comme moi vous essayer souvent de nouveaux modules d'extensions pour Firefox, et qu'après une période d'utilisation vous décidez de désinstaller l'extension, celle ci ne se fait pas complètement sans laisser des traces de réglage dans about:config   Une solution existe sans avoir à effectuer manuellement la suppression des traces résiduelles, sans compter les risques d'erreurs qui pourraient rendre instable ou planter irrémédiablement Firefox.   L'extension eCleaner permet de lister et comptabiliser les lignes composantes de chaque extension, et de supprimer le cas échéant les traces des réglages laissé par les extension désinstallées.     Note : J'ai pu lire récemment sur la toile que ce module était devenu obsolète et n'était plus développé par l'auteur, en remplacement il est conseillé d'utiliser Preferences Monitor qui inclus le bouton Launch eCleaner   Fonction de Preferences Monitor : Permet d'assurer le Suivi de vos préférences Firefox (about:config) de tout changements indésirables.      

Wullfk

Wullfk

 

Résoudre infection w32.M@lpolitus

Bonjour,   En ce début d'année 2015, une infection non récente et qui était en recrudescence en 2014, pourrait refaire parler d'elle en 2015   cette infection est assez simple à éradiquer, pour savoir si vous êtes infecté il suffit d'effectuer un scan via ce lien Remooval tool w32.M@politus et de suivre la procédure pour y remédier.  

Wullfk

Wullfk

 

HTTPS-finder...Extension Firefox complémentaire à HTTPS Everywhere

HTTPS-finder : détecte automatiquement et applique les connexions HTTPS valides de votre navigation, ainsi que l'automatisation du processus de création de règle pour HTTPS-Everywhere (au lieu d'avoir à taper manuellement "https: " dans la barre d'adresse pour tester, et écrire votre propre règle XML). Extension externe à Mozilla. L'extension a été supprimée par son auteur Kevin Jacobs sur le site Mozilla Add-ons   L'extension envoie une petite requête HTTPS à chaque page HTTP vous visiter. S' il y a une réponse, le certificat vérifie la validité (des erreurs de certificat entraînera aucune notification, et aucune autre demande de détection au cours de cette session). Si elle est valide, HTTPS est automatiquement appliquée (peut être désactivé pour une alerte seulement, sans redirection), et l'utilisateur reçoit une option pour enregistrer la règle auto-généré pour HTTPS Everywhere. Il est recommandé de créer des règles chaque fois que possible, car il est plus sécurisant de renforcer les connexions sécurisées.   A lire: HTTPS-finder sur Assiste.com HTTPS Everywhere sur Assiste.com

Wullfk

Wullfk

×