Aller au contenu

nazimdoran

Membres
  • Compteur de contenus

    425
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

nazimdoran a gagné pour la dernière fois le 22 juillet 2023

nazimdoran a eu le contenu le plus aimé !

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.Zebulon.fr
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Sexe
    Male
  • Localisation
    Extreme sud d'Alicante
  • Intérêts
    Tout et n'importe quoi.

Autres informations

  • Votre config
    win 10 malgré moi, je regrette XP
  • Mes langues
    Français deuxieme langue

Visiteurs récents du profil

13 651 visualisations du profil

nazimdoran's Achievements

Mega Power Member

Mega Power Member (6/12)

32

Réputation sur la communauté

  1. Bonsoir et Bonne année 2024 a tous les Zebulons, Voila, je voudrai changer une dalle d'un portable Asus U32U, après démontage la référence sur le verso de la dalle est : BX133XW03. V.4 AU Optronics Les réparateurs/vendeurs a proximité me proposent des modifications avec des dalles standard (?) au prix de la moities de la valeur du PC ? quel est le risque ? Supposons que je trouve un 13.3 pouce avec 40 pin a droite qui s'allume a la connexion et a l'essai chez le vendeur, comme savoir que la carte graphique ne va pas grillée suite a une surcharge sur la durée ou un cours circuit a la longue ? Question : y'a t il quelque chose a configuré lors du changement d'une dalle sur un PC ? Comme vérifier que la dalle est compatible même si l’écran s'allume. Ci dessous lien associes : https://www.dallexpress.com/dalle-lcd-ecran-tft-portable-asus-u32u-p-19124.html https://www.ecran-portable.com/ecran/asus/u/u32/ Merci d'avance de me lire, et encore plus de me proposer des pistes !
  2. ARTE TV - Robotisation du travail : demain, tous chômeurs ? Le monde du travail est en plein bouleversement. Une étude du Forum économique mondial révèle que dès 2025, davantage de tâches devraient être exécutées par les robots et l'intelligence artificielle que par des êtres humains. Avec, à la clé, la suppression de millions d’emplois. Distributeurs de billets, robots de nettoyage ou caisses automatiques : les appareils se révèlent utiles pour effectuer des tâches répétitives. Mais pourront-ils remplacer les êtres humains dans tous les domaines ? L'intelligence artificielle sera-t-elle un jour capable d'assurer une ligne d'écoute psychologique ? Si Melanie Arntz, chercheuse spécialiste du marché du travail, est convaincue que sa coiffeuse ne cédera jamais sa place à une machine, l'économiste Carl Benedict Frey estime à l'inverse que tous les travailleurs pourraient connaître ce sort. Cette profonde mutation devrait, selon lui, s'échelonner sur plusieurs années, voire décennies. Serons-nous demain tous chômeurs ou la robotisation, seulement limitée aux tâches pénibles, permettra-t-elle des emplois plus valorisants ? Tandis que les avancées technologiques ouvrent des perspectives inédites, la question divise les experts. Tentant de se faire préparer un cocktail par un robot-barman, le psychologue Bertolt Meyer mène l'enquête. https://www.arte.tv/fr/videos/108338-001-A/les-questions-qui-fachent/
  3. ARTE TV - Insecticide - Comment l'agrochimie a tué les insectes Depuis 1990, la population d’insectes aurait chuté de 75 % en Europe. Aussi captivante qu’alarmante, cette enquête internationale pointe le rôle des néonicotinoïdes, des insecticides neurotoxiques, dans le désastre écologique en cours. Il y a trente ans, les automobilistes devaient s’arrêter régulièrement pour nettoyer les impacts sur leur pare-brise. Depuis, 75 % des insectes auraient disparu en Europe, menaçant la survie de nombreux écosystèmes. "C’est la pire extinction de masse que la planète ait vécue", alerte l’entomologiste américain Jonathan Lundgren. Mais comment expliquer cet effondrement ? Le principal coupable serait à chercher du côté des néonicotinoïdes. Apparus au Japon dans les années 1990, ces insecticides dits "systémiques", souvent utilisés en traitement préventif des semences, se propagent dans toute la plante pour la protéger des ravageurs. Plus efficaces que les pesticides pulvérisés, ils ont été massivement adoptés par les agriculteurs. Leur marché, détenu par une poignée de multinationales (Syngenta, Bayer-Monsanto, BASF), pèserait ainsi entre 3 et 4 milliards de dollars à l’échelle planétaire. Dans le même temps, les études scientifiques s’accumulent pour dénoncer les ravages de ces neurotoxiques. Pollinisateurs ou rouages essentiels de la chaîne alimentaire, les insectes s'éteignent à une vitesse record, affectant en cascade les populations d’oiseaux, de poissons et d'amphibiens. La santé humaine serait elle aussi menacée : perturbateurs endocriniens potentiels, les néonicotinoïdes, dont on retrouve des résidus sur les aliments d’origine végétale, sont soupçonnés de causer certains cancers et d’altérer le neurodéveloppement dès le stade fœtal. Pressions sur les chercheurs, les décideurs politiques et les autorités de régulation, financement d'études favorables à leurs produits, tests d'homologation biaisés : de leur côté, les lobbies de l'agrochimie brouillent les pistes pour entretenir l'immobilisme. Après les avoir interdits en 2018, la France a réautorisé provisoirement les néonicotinoïdes pour le traitement des betteraves sucrières. Alternatives convaincantes De la Somme aux États-Unis en passant par l’Allemagne, la Belgique ou le Japon, ce documentaire, fondé sur l’enquête de Stéphane Foucart Et le monde devint silencieux – Comment l’agrochimie a détruit les insectes (Éditions du Seuil, 2019), retrace l’histoire des néonicotinoïdes et décrypte leurs effets en compagnie d’une foule de spécialistes : chercheurs, journalistes, représentants d’ONG environnementales, eurodéputé, agriculteur et apicultrice… Étayé de chiffres alarmants, le film met également en lumière les stratégies des industriels pour préserver leurs profits, tout en s’arrêtant sur des alternatives convaincantes : dans la plaine du Pô, en Italie, l’ingénieur agronome Lorenzo Furlan a mis en place un fonds mutuel permettant de compenser les éventuelles – et très rares – pertes de rendement causées par la réduction des pesticides. Ponctuée de fascinantes images d’insectes observés au microscope, cette enquête s’affirme aussi comme une ode à la splendeur du vivant menacé.
  4. Bonjour je remarque que les pub de zebulon (page principale), ne sont pas géolocalisé (par rapport a ma position réelle), de plus elle ne sont pas pertinente. https://villagebookbuilders.org/donate/?did=340951&cid=c4e0343a-a8cc-4484-73e7-3755487ac535&ezoic=ezoic https://www.adobe.com/mena_en/acrobat/free-trial-download.html?sdid=7RZ367W3&mv=display Pour information et prise en compte. Cordialement.
  5. ARTE TV / L'intelligence artificielle est-elle sexiste ? ARTE Info Plus - Kreatur #36 Omniprésente dans notre quotidien, l’intelligence artificielle mérite qu’on l’observe de plus près. Qui a écrit les algorithmes ? Avec quelles données l'IA est-elle alimentée ? On constate ici qu'elle reflète souvent les préjugés et les discriminations de nos sociétés, qu'elle produit des structures racistes et patriarcales. Nous en avons parlé avec des expertes et avons regardé plus concrètement du côté de la médecine. Là, les éventuels biais de données peuvent devenir une question de vie ou de mort si l'IA interprète mal les symptômes chez les femmes. Voici notre regard féministe sur l'intelligence artificielle, ses dangers, mais aussi ses opportunités. @Dylav Merci
  6. ARTE TV / Dopamine, comment les applis piègent notre cerveau_Arte_2023_06_03_22_19 Élaborées dans le plus grand secret par l’industrie de la tech, les applis des réseaux sociaux grignotent de plus en plus notre temps. Sur quoi repose leur redoutable pouvoir d’addiction et comment mieux en user ? Lancé par Apple en 2007, le smartphone a révolutionné notre quotidien. Aujourd'hui, trois milliards d'utilisateurs sur la planète passent en moyenne trois heures quarante-cinq minutes connectés principalement sur les applications sociales. Pourquoi leur consacrons-nous un temps de plus en plus croissant ? Pour quelle raison est-il si difficile de résister aux notifications de Whatsapp ? Quel est le véritable rôle du "like" sur Facebook ? Comment expliquer la sensation de perte de la notion du temps sur Tiktok ? Quels sont les risques pour la santé mentale liés à Instagram, notamment chez les jeunes adultes ? Tout commence avec la dopamine, un neuromédiateur qui active le système de récompense dans une zone de notre cerveau comprenant le stratum et le cortex préfrontal. Une précieuse molécule dont le pouvoir n'a pas échappé aux entreprises de la tech, qu'elles soient installées dans la Silicon Valley ou en Chine. Leur mission : capter notre attention et nous rendre toujours plus dépendants à des réseaux sociaux élaborés dans le plus grand secret et qui évoluent en permanence. Reprendre le contrôle Dans les laboratoires, de Paris à Lyon, de Düsseldorf à Ulm ou Berlin, des scientifiques spécialisés en neurosciences et en psychologie multiplient les études pour comprendre l'influence des réseaux sociaux sur nos comportements et leurs conséquences sur notre estime de soi. Nourri d'interviews de chercheurs, d'archives et d'expériences mises en scène de façon ludique, ce documentaire pédagogique, qui explique comment les applis sont conçues pour être addictives, interroge les usages que nous en faisons et envisage les solutions à notre portée afin de reprendre - un peu - le contrôle de notre temps et de nos vies.
  7. ARTE TV / Les jeux en ligne hors de contrôle Les jeux de hasard en ligne représentent un marché à plusieurs milliards d’euros. La mafia y blanchit des millions, tandis que des personnes dépendantes y jouent leur vie. En 2021, l’Allemagne a décidé de créer une autorité de contrôle des jeux d’argent. L’objectif : encadrer les dérives du marché, tout en protégeant les joueurs. Cela peut-il fonctionner, ou est-ce que l’Etat allemand cherche simplement à engranger de gros bénéfices ? Chaque jour dans le monde, 300 millions d'euros sont misés dans des jeux d'argent en ligne. Il suffit d'un ordinateur ou d'un smartphone pour espérer toucher le jackpot. Si les casinos en pierre résistent - en France notamment -, les "bandits manchots" ont migré vers Internet et les plates-formes des réseaux sociaux : sur Youtube ou Twitch, les machines à sous virtuelles tournent à plein régime. Faisant bénéficier leur communauté de recommandations, des streameurs stars touchent leur pourcentage sur les connexions, tout comme les émetteurs de cartes bancaires, les banques ou les publicitaires, qui encaissent leur part sur toutes les transactions. À Malte, où sont implantés la plupart des sites - plus de 300 sociétés enregistrées -, cette nouvelle industrie représente aujourd'hui 12 % du PIB de l'ancienne colonie britannique. Elle constitue aussi une manne pour les organisations mafieuses, notamment siciliennes, qui trouvent dans les montages de ces sociétés opaques une occasion de générer des revenus sans payer d'impôts et de blanchir les gains de leurs activités criminelles. Pour avoir enquêté sur l'implication de la classe politique de son pays dans le blanchiment d'argent lié aux jeux en ligne, la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia a été assassinée le 16 octobre 2017 dans un attentat à la voiture piégée. Flux d'argent Donnant la parole à de nombreux intervenants (journaliste maltais, procureur anti-mafia en Italie, ancien membre du ministère fédéral des Finances allemand, dirigeant d'une société de casino en ligne, streameur, psychologue, joueurs...), ce documentaire embrasse le sujet dans toutes ses dimensions, des mécanismes de l'addiction aux réglementations en vigueur au sein de l'Union européenne, des circuits empruntés par les flux d'argent à la lutte contre la corruption et le crime organisé. Un état des lieux inquiétant d'un secteur en plein essor : ses bénéfices dans les années à venir pourraient dépasser ceux que génère aujourd'hui l'industrie du jeu dans son ensemble - soit plus de 265 milliards de dollars.
  8. Pouvons-nous dormir moins ? 42, la réponse à presque tout sur ARTE TV Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Mais avons-nous vraiment besoin de ces huit heures de sommeil par jour ? Sommes-nous ensuite en pleine forme et de bonne humeur ? Ou pourrions-nous répartir nos heures de sommeil au cours de la journée de telle sorte que deux ou trois heures nous suffiraient ? https://www.arte.tv/fr/videos/101940-012-A/pouvons-nous-dormir-moins/
  9. ARTE TV :Twist L'IA peut-elle créer de l'art? Vidéos, photos, romans… Les programmes d’IA parviennent aujourd’hui à générer des contenus d’une qualité bluffante. Quel est leur potentiel et quelle menace font-ils peser sur le monde de la culture ? "Twist" visite l’exposition d’art numérique "Dimensions", parrainée par le spécialiste américain de l’analyse de données Palantir et demande au photographe Boris Eldagsen pourquoi il a refusé le prix qu’il venait de gagner grâce à sa photo générée par l’IA. L’intelligence artificielle bouleverse nos cadres de vie habituels. Aucun domaine d’activité n’est épargné par cette révolution qui rend possibles tous les scénarios : traîner Trump en justice, montrer le pape dans des quartiers chauds, ou mener des discussions de haut vol avec des chatbots. L’IA peut aussi imiter des écrivains et rédiger des articles scientifiques. Et qui sait si elle n’est pas à l’origine de ce texte ? Combien d’intelligence et de création renferment vraiment tous ces « systèmes intelligents » ? Et quel impact pour l’art et les artistes ? Pour Twist, Romy Straßenburg visite l’exposition Dimensions à Leipzig- l’une des plus grandes dédiées à l’art numérique à ce jour. Son commissaire, le Français Richard Castelli, expose les dangers de l’augmentation exponentielle des données et revient sur le mécénat controversé de l’exposition par Palantir, une entreprise spécialisée dans le Big Data. L’artiste berlinois Boris Eldagsen, récompensé par un Sony Awards, explique avec enthousiasme comment il utilise l’IA pour ses œuvres, non sans réclamer haut et fort un débat public et un contrôle des photos générées par l’IA. Sofia Crespo et Feileacan McCormick présentent à Lisbonne leurs créatures improbables engendrées à partir d’une multitude de données sur la biodiversité. À leur tour, ils soulignent combien ces technologies peuvent profiter aux artistes, comme à la protection des espèces. Enfin, Romy Straßenburg se laisse entraîner dans un monde virtuel par un étudiant en art, Malik Arbab. https://www.arte.tv
  10. RT.TV : Je me suis fait hacker ! Épisode 4 "Informations personnelles, médicales ou bancaires, images ou opinions: l’utilisateur de la toile laisse de nombreuses traces sur le web. Des données souvent soigneusement recueillies. Quel est le danger pour les personnes privées et les entreprises ? Tracer un itinéraire, partager les photos de ses dernières vacances, gérer ses biens, ou même allumer le chauffage de son domicile à distance: grâce aux applications et aux services en ligne, ces gestes sont devenus quotidiens. Quotidiens, mais non sans danger: recueillies et retraitées à notre insu, nos opinions, nos recherches, nos données professionnelles ou personnelles deviennent accessibles. Entre des mains malveillantes, elles deviennent une arme redoutable. Des victimes de chantage sur le net témoignent. Un épisode consacré à la protection de la vie privée et de l'anonymat dans un contexte d'hyper-connexion assumé." En savoir plus sur RT en français: https://francais.rt.com/documentaires/je-me-suis-fait-hacker/101702-je-me-suis-fait-hacker-episode-4-fin-anonymat
  11. RTS TV - GéoPolitis Tous espionnés-L'émission du 19 mars 2023- L’affaire Pegasus a révélé l’ampleur de la surveillance des téléphones portables grâce à des logiciels espions. Les Etats investissent toujours plus dans le cyberespionnage, pour cibler journalistes, dissidents ou responsables politiques. Invité : Laurent Richard, journaliste - directeur du consortium Forbidden Stories-Présentation : Jean-Philippe Schaller https://pages.rts.ch/emissions/geopolitis/13761978-tous-espionnes.html
  12. RTS TV GéoPolitis-Intelligence artificielle, le défi du fake-L'émission du 14 mai 2023 La vague ChatGPT accélère la course à l’intelligence artificielle et à ses innovations, mais renforce les risques de désinformation à grande échelle. Invitée : Sabine Süsstrunk, professeure Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne-Présentation : Jean-Philippe Schaller https://pages.rts.ch/emissions/geopolitis/13915613-intelligence-artificielle-le-defi-du-fake.html
  13. ARTE TV : Cybercriminalité, des attaques bien réelles Alors que les hackeurs parviennent aujourd’hui à s’attaquer aux plus grandes institutions, comment garantir la sécurité dans le cyberespace ? Un état des lieux de la menace et des solutions déployées pour la contrer.À l'instar des personnes privées, les banques, les gouvernements et des organisations internationales comme l'Otan sont les cibles d'un nombre croissant de cyberattaques. En France et en Allemagne, les entreprises et institutions publiques font l'objet de tentatives de piratage en moyenne 670?fois par semaine. Fabian Osmond, président de la société française de sécurité Cybi, a développé une solution spécialisée dans la recherche des failles numériques. Son logiciel Scuba permet d'identifier les chemins d'accès potentiellement utilisables par les hackeurs. Outre-Rhin, le Computer Emergency Response Team (CERT) surveille vingt-quatre?heures sur vingt-quatre les flux de données de l'Allemagne, et protège notamment le gouvernement fédéral depuis le piratage du Bundestag en 2015. https://www.arte.tv/fr/videos/111672-000-A/cybercriminalite-des-attaques-bien-reelles/
  14. Je me suis fait hacker ! 'sur RT TV / Episode 3 : nos data en danger résumé : Les pirates informatiques ne s'en prennent pas qu'aux entreprises ou aux Etats. Nous sommes tous concernés. Comment s'y prennent-ils? Dans ce troisième épisode de notre série consacrée au piratage informatique, experts et victimes de hackers témoignent. Quels sont les ressorts psychologiques auxquels ont recours les hackers? Que cherchent-ils exactement? Comment y faire face et s'y préparer? Car avec le développement toujours plus rapide de technologies qui nous sont désormais indispensables au quotidien, personne n'est à l'abri. Vous n'avez pas encore été victime d'un piratage? La question n'est pas de savoir si vous le serez, mais quand. https://francais.rt.com/documentaires/je-me-suis-fait-hacker/101700-je-me-suis-fait-hacker-episode-3
  15. @PangBonjour Afin qu'un zebulon puisse te guider, je te propose de détailler les références de ta carte mère, la RAM installer et les références de ton SSD, Tous les support SSD ne sont pas reconnu par toutes les cartes mère, vérifie sur le site constructeur de ta carte mère si ton SSD est pris en charge ?
×
×
  • Créer...